☰ Menu eFinancialCareers

Trois quarts des acteurs du private banking à Luxembourg ont prévu de recruter cette année

2011 ne sera pas 2010. La timide reprise du secteur de la banque privée luxembourgeois de l’an passé laisse place à une nouvelle dynamique créatrice d’emplois, selon la troisième étude du cabinet de chasseurs de têtes Edouard Franklin.

Concrètement, 73% des décideurs consultés envisagent d’ouvrir de nouveaux marchés en 2011, contre 40% seulement en 2010.C’est sur le vieux continent que les acteurs privilégient leur développement, en particulier les pays méditerranéens, l’Europe de l’Est, les pays scandinaves et dans une moindre mesure le Royaume-Uni et l’Allemagne.

Les fonctions front office à l’honneur

Pour soutenir cette stratégie, 77% des acteurs présents à Luxembourg interrogés par le cabinet prévoient des recrutements cette année. Depuis septembre 2010, nous avons observé une hausse significative des budgets de recrutements parmi les grands acteurs m de la banque privée et de l’assurance vie , précise l’étude.

Les embauches sont privilégiées dans les fonctions de front office : à la question ‘quels sont les fonctions pour lesquelles vous allez recruter’, 87% des sondés répondent le business development et 71% le relationship managment , devant les fonctions support, en particulier les expertises techniques (estate planning et portfolio/advisory).

Des salaires très variables en fonction des marchés couverts

L’étude livre également des éléments précis en matière de rémunération et d’image de marque des employeurs auprès des candidats. Nous vous en livrons ici l’essentiel, secteur par secteur. Les chiffres ci-dessous incluent le salaire fixe ainsi que la partie variable :

Banque privée

Relationship managers = 99k euros

Private bankers = 143k euros (oscillant entre 111k euros pour les spécialistes des marchés méditerranéens et 178k euros pour les professionnels couvrant la Suisse).

Desk manager = 168k euros (oscillant entre 118k euros pour les spécialistes des marchés méditerranéens et 224k euros pour les professionnels couvrant les marchés scandinaves).

Estate planner = 102k euros

Portfolio manager = 100k euros

=> Employeurs préférés des candidats du secteur (dans l’ordre) : Pictet & cie ; Banque privée e. de Rothschild ; Banque de Luxembourg ; Credit Suisse
UBS ; BGL Bnp paribas ; HSBC private Bank ; Crédit agricole private Banking ; SGBT et Nordea.

Gestion de fortune

Gestionnaire de fortune = 194k euros (oscillant entre 141k euros pour les spécialistes couvant le marché luxembourgeois et 310k euros pour les professionnels en charge des marchés anglo-saxons).

=>Employeurs préférés des candidats du secteur : Petercam ; Capital at Work Foyer Group et Merrill Lynch

Assurance Vie

Front office (business developpment) = 144k euros (oscillant entre 113k euros pour les spécialistes des Pays-Bas et 180 k euros pour ceux qui couvrent le marché suisse).

=>Employeurs préférés des candidats du secteur ::Lombard international ; Swiss Life et Foyer international

commentaires (0)

Comments

Votre commentaire est en attente de modération. Il apparaîtra sur le site une fois validé

Réagissez

Pseudo

Adresse e-mail

Consultez notre règlement concernant notre communauté ici