☰ Menu eFinancialCareers

Six règles pour dépenser votre argent de manière à maximiser votre bonheur

Le Times a publié un article intéressant sur la façon dont vous devriez dépenser votre argent dans le cas où vous seriez suffisamment chanceux pour recevoir un bonus.

L’article part du principe qu’acheter une Ferrari ne vous rendra pas fondamentalement heureux, alors que vous offrir un séjour de luxe dans les Caraïbes pourra contribuer à votre bonheur. C’est parce que dépenser de l’argent pour des choses matérielles procure moins de plaisir que de dépenser de l’argent dans des expériences.

Les préceptes de l’article du Times sont basées d’une étude universitaire intitulée Si l’argent ne vous rend pas heureux alors c’est que vous le dépensez probablement mal . Cette étude suggère diverses méthodes pour vous aider à dépenser votre argent de façon à maximiser votre bien-être, que nous vous avons résumées ci-dessous.

1) Acquérir des expériences plutôt que des choses matérielles

Sur le plan psychologique, vous devez dépenser votre argent dans des expériences plutôt que dans des biens matériels. C’est parce que les gens s’habituent aux biens matériels (un beau en chêne par exemple). En revanche, ils peuvent retirer un réel plaisir à travers le fait d’anticiper, de vivre et de se souvenir d’expériences.

Certaines expériences procurent plus de bonheur que d’autres, comme le montre le tableau ci-dessous.

GRS

Source: Journal of consumer psychology

2) Penser aux autres avant sa petite personne

La qualité des relations sociales est un bon indicateur de bonheur. Presque tout ce que nous faisons pour améliorer nos relations avec les autres tend à améliorer notre bonheur – y compris dépenser de l’argent pour eux.

3) S’offrir beaucoup de petits plaisirs variés plutôt que peu de grandes choses

Plus les petits plaisirs que vous achetez seront variés, moins vous serez susceptibles de vous y habituer. Les petits plaisirs sont aussi moins sensibles à l’utilité marginale décroissante. Si vous souhaitez retirer le plus de bonheur possible de quelque chose, saucissonnez une longue activité agréable en une série de petits plaisirs.

4) Acheter moins d’assurances

Vous pourriez penser que vous avez besoin d’une assurance dans le cas où vous perdriez tout votre argent et que les choses tournent mal. En fait, non. L’étude montre que les êtres humains s’adaptent en fait assez facilement et ont tendance à blâmer les autres pour leur malheur. L’assurance est moins nécessaire que nous le pensons.

5) Payer maintenant et consommer plus tard

Maximiser le bonheur consiste à savourer l’attente de l’expérience à venir. La consommation soutenue par l’endettement, où vous vivez l’expérience tout en faisant face à l’horreur des remboursements, est tout ce qu’il ne faut pas faire.

6) Suivre le troupeau

L’étude suggère que la meilleure façon de prédire si vous allez apprécier de vivre une expérience, c’est de voir comment quelqu’un d’autre l’a appréciée. Votre collègue aime-t-il vraiment conduire sa Ferrari ? Peut-être devriez-vous en acheter une, après tout…

commentaires (3)

Comments
  1. … et à partir du titre du point 2, Il n’y a plus personne…

  2. Dans le graphique “faire l’amour” est ce qui procure le plus de bonheur. Est-ce que cela veut dire que ce qui maximise le plus le bonheur c’est payer pour faire l’amour?

  3. Ok avec certains de ces points sauf le 6) Suivre le troupeau ? Il n’y a pas plus stupide pour arriver au bonheur. Ce n’est pas parce que ça plaît à l’un que ça plaira à l’autre. Certains adorent faire de l’escalade à mains nus de batiments très haut. Si on est entouré de passionnés d’escalade et que l’on a le vertige dès le 2e étage, doit-on se lancer dans l’escalade ?????
    Le plaisir et le bonheur ressentis dépendent des personnes…

Votre commentaire est en attente de modération. Il apparaîtra sur le site une fois validé

Réagissez

Pseudo

Adresse e-mail

Consultez notre règlement concernant notre communauté ici