☰ Menu eFinancialCareers

Comment négocier votre salaire si vous postulez en front-office

De l’autre côté de la Manche, l’activité du recrutement en front office qui était repartie sur des chapeaux de roues en début d’année est redevenue très calme si l’on en croit les chasseurs de têtes londoniens. Ainsi, les employeurs se montreraient de plus en plus réticents à mettre la main au portefeuille pour attirer les nouvelles recrues alors que jadis, il n’était pas rare qu’un trader puisse négocier une augmentation de salaire de 50% lors d’un changement d’emploi. À présent, l’augmentation serait plutôt de l’ordre de 10-20%, sans parler de ceux qui acceptent un nouvel emploi sans même sans même négocier d’augmentation. Les clients n’hésitent plus à dire : si vous voulez vraiment ce job, c’est à prendre ou à laisser , indique le managing director d’un cabinet de recrutement à la City. Quant à la prime de risque, mieux vaut ne pas trop y songer…

Dans l’Hexagone, ce n’est guère mieux. La demande de profils sur les activités de support très qualifiés est très forte mais sur les postes en front-office, ce n’est pas l’embellie espérée , rappelait récemment dans nos colonnes Jean Turcat, directeur du bureau parisien du cabinet de chasse international Smith & Partners. D’ailleurs, la ministre de l’Économie Christine Lagarde a récemment fait valoir que le montant total des bonus versés par les banques françaises a diminué entre 2007 et 2011, à la fois en valeur absolue et en proportion des résultats des activités de marchés et de financement (Le Point.fr).

Mais la conjoncture ne saurait à elle seule expliquer la difficulté de négocier son salaire. Les acteurs majeurs du secteur bancaire disposent de grilles de salaire pour déterminer le niveau de rémunération des futurs collaborateurs. Les candidats ont donc une marge de manceuvre réduite pour négocier , rappelle le cabinet Hays dans son étude de rémunération 2011. Dans un tel contexte, il n’est guère étonnant d’assister à une véritable distorsion avec d’un côté, des candidats qui espèrent toucher le jackpot et de l’autre, des banques qui ne veulent pas payer. Mais tout n’est pas perdu : voici quelques moyens de calculer votre juste valeur .

1) Faites la moyenne de votre rémunération globale sur les trois dernières années

Savoir combien vous avez été payé dans le passé permet de savoir combien vous serez payé dans le futur. L’entreprise qui vous embauche examinera non seulement ce que vous avez gagné en 2010, mais également en 2009 et 2008. La plupart des recruteurs sont prêts à vous faire une offre à condition qu’elle n’excède pas 20% votre rémunération globale de l’année précédente, explique Jason Kennedy du cabinet de recrutement Kennedy Group. Ceci dit, les RH seront tentés de regarder les niveaux de rémunération des trois années précédentes .

Si vous avez touché l’an dernier un salaire beaucoup plus élevé que les deux années précédentes, la banque qui vous recrute en tiendra compte, si bien que vous n’obtiendrez pas tout de suite une majoration de 20% de votre salaire , poursuit Jasonn Kennedy. Par contre, si vous avez touché un salaire moins élevé en 2010 que les années précédentes, les banques peuvent choisir d’ignorer les deux années précédentes et tout simplement vous payer sur la base de 2010. Les banques ont la mémoire sélective, explique un chasseur de têtes. Elles n’accordent de l’importance à l’historique de vos salaires que si cela leur permet de négocier votre salaire à la baisse .

Si enfin sur les trois dernières années, vous avez été mal ou payé en dessous du marché, profitez-en pour demander une augmentation conséquente qui vous permettra de rejoindre le niveau de salaire de vos pairs. Plus facile à dire qu’à faire. Si vous avez été sous-payé dans le passé, vous pouvez vous retrouver dans une situation très difficile , prévient Stéphane Rambosson, ancien responsable de la division ECM pour la France chez Citi et aujourd’hui associé chez le chasseur de têtes Veni Partners.

2) Si vous êtes vendeur, regardez combien de deals vous apportez avec vous

Si vous êtes Sales, les chasseurs de têtes vous diront qu’il faut vous attendre à être payé aux alentours de 7-10% des revenus que vous apportez avec vous. En règle générale, si les banques ne sont pas tenues de le garantir ni de le consigner par écrit, elles pourront néanmoins vous donner un chiffre approximatif afin que vous soyez en mesure de négocier un plancher sur la base des objectifs retenus.

3) Si vous êtes prop trader , regardez votre P&L

Les traders pour compte propre ne sont plus légion dans les allées des BFI. Les derniers qui restent rencontreront des difficultés à négocier des packages de rémunération basés sur des formules mathématiques. Cependant, les chasseurs de têtes reconnaissent que les normes historiques leur servent toujours de guide. En théorie, les prop traders peuvent toujours s’attendre à être payé jusqu’à 20% des bénéfices, en fonction de la banque. Les autres traders avancent un plus à l’aveuglette et peuvent se reporter au point 1).

4) Mesurez votre popularité avec vos clients et collègues

Anticipez sur le processus de recrutement. N’hésitez pas à vous entretenir avec un maximum de collègues et de clients pour savoir combien vous valez et proposez-leur de vous faire passer des entretiens 360 degrés pour évaluer votre performance. Résultat : si tous vos clients et collègues vous donnent de bonnes notes, vous serez plus attrayant pour votre employeur potentiel. Par rapport au point 1), c’est un facteur marginal, mais qui peut tout de même améliorer votre marge de négociation.

5) Examinez les opportunités de rémunération liées au poste pour lequel vous postulez

Votre valeur n’est pas tant déterminée par votre perception de ce que vous valez sur le marché mais plutôt par la valeur que la banque accorde à votre fonction. Cela peut paraître évident, mais beaucoup de gens ont tendance à l’oublier.

commentaires (2)

Comments
  1. un nouvel emploi sans même sans même négocier d’augmentation.

  2. Les autres traders avancent un plus à l’aveuglette

Votre commentaire est en attente de modération. Il apparaîtra sur le site une fois validé

Réagissez

Pseudo

Adresse e-mail

Consultez notre règlement concernant notre communauté ici