☰ Menu eFinancialCareers

Un futur en pointillé pour les employés d’IKB International

Une vague d’incertitude subsiste dans les locaux d’IKB International où les employés ne savent toujours pas de quoi demain sera fait. La maison mère, basée à Düsseldorf, n’a d’ailleurs pris aucune décision quant à sa filiale luxembourgeoise, d’après les dires du responsable de communication Jörg Chittka auprès d’eFinancialCareers.

Il ajoute également que l’UE aurait accepté que la banque d’État KfW aide financièrement IKB à la condition que cette dernière prenne une décision drastique concernant ses filiales à l’étranger. L’avenir d’IKB Luxembourg passera donc par une liquidation pure et simple, une réduction des effectifs ou une vente. Dans tous les cas, cette banque devra réduire la voilure de quelque 300 postes sur les 1 800 qu’elle compte à l’international.

D’après un récent rapport, IKB Luxembourg ne comptait plus que 67 salariés en septembre 2008. Un an plus tôt, ils étaient encore 84. La réduction des effectifs s’est également fait ressentir au niveau des cadres dont le nombre est passé de 8 à 5.

Le Luxemburger Wort aurait, par ailleurs, mentionné, dans le courant de l’année précédente, des discussions plus que houleuses au sein de la direction d’IKB Luxembourg. Un cadre de la banque aurait ainsi prétendu, à cette époque, qu’aucun repreneur ne pouvait être trouvé étant donné que le private banking, notamment, avait déjà été délocalisé à Düsseldorf.

Pourquoi la banque se retrouve-t-elle dans cette situation ? Difficile de déterminer pour l’instant le ou les responsables. Toujours est-il qu’un expert mandaté l’année dernière avait mis le doigt sur certaines défaillances que la direction d’IKB International conteste. Affaire à suivre…

commentaires (0)

Comments

Votre commentaire est en attente de modération. Il apparaîtra sur le site une fois validé

Réagissez

Pseudo

Adresse e-mail

Consultez notre règlement concernant notre communauté ici