☰ Menu eFinancialCareers

Six situations qui justifient de travailler dans le middle / back-office

Accepter ou non un job en middle ou back-office ? Tel est le dilemme auquel sont confrontés ceux qui veulent travailler dans l’industrie financière, y travaillent déjà, ou veulent y revenir.
Il est indéniable que le gros des emplois se trouve en middle/back-office plutôt qu’en front-office. Pour preuve, Dixi Joshi, responsable des actions EMEA chez BarCap, a récemment déclaré que les deux tiers des 700 professionnels Equity que la banque a recruté l’an dernier travaillent pour des fonctions support.

Il est donc plus facile de travailler dans le middle/back-office. En outre, une telle démarche fait complètement sens si :

1) De toute façon, vous ne voulez pas travailler en front-office

Croyez-le ou non, tout le monde ne veut être trader, vendeur ou banquier M & A. Honnêtement, il y a des jobs intéressants en middle/back-office. Nombreuses sont les fonctions qui recrutent : contrôle de produits, gestion de projets, risques, opérations spécifiques (ex : documentation produits dérivés).

2) Vous voulez travailler comme trader dans le front-office et acceptez un emploi à proximité du desk de trading

Il y a des emplois qui vous permettront relativement facilement de passer du middle au front-office, comme assistant trader ou contrôleur produits. Plus vous serez proches du front-office, plus ce sera facile d’y travailler , note Terri Duhon, ancien trader sur dérivés de crédit chez JPMorgan, responsable de B & B Structured Finance, une société de conseil et de formation sur les produits structurés.

D’autre part, il va sans dire qu’il est difficile d’évoluer vers le front-office si le job que vous occupez en middle-office se trouve loin du desk trading.

3) Vous voulez travailler dans le front-office, et le poste de middle-office que vous avez accepté ne se trouve pas à la Société Générale

Après que Jérôme Kerviel ait profité de son passage dans le middle-office pour découvrir les systèmes informatiques de la Société Générale, conduisant quand il est devenu plus tard trader à une perte de trading de 4,9 milliards d’euros, difficile de passer du middle au front-office à la SocGen. La direction de la banque le confirme. Depuis 18 mois, de tels mouvements n’ont plus lieu.

4) Vous voulez absolument travailler dans le front-office, et vous êtes prêt à consentir à tous les efforts pour y parvenir

Mieux vous comprendrez ce qui se passe en front-office, plus vous aurez de chance d’y travailler , indique Terri Duhon. Nous formons un tas de gens du middle/back-office qui veulent passer au front, mais beaucoup d’entre eux ne connaissent pas suffisamment le business pour se le permettre .
Il est très difficile d’avoir une vue d’ensemble depuis le middle/back-office, poursuit Terri Duhon. Ceci dit, certaines banques offrent des cours de formation en interne sur libre inscription. Donc si vous êtes désireux d’apprendre et que votre patron vous accorde le temps nécessaire, il vous est possible d’apprendre .

5) Vous êtes senior et désireux de manager des équipes

Le back-office est de plus en plus sophistiqué et complexe , indique Kate Grussing, ancienne COO chez JPMorgan qui travaille désormais chez Sapphire Partners, une firme de recherche spécialisée dans le placement de personnes dans des fonctions de transition.
Quelqu’un avec une forte expérience des produits sera en mesure, dans une fonction de relation avec le client, d’ajouter une forte valeur ajoutée dans le back-office , précise-t-elle. Les opportunités d’encadrement sont plus fréquentes que dans le front-office. Enfin, les banques payent relativement bien les profils seniors en back-office , ajoute-t-elle.

6) Vous ne voulez pas travailler en corporate finance

En règle générale, il n’est pas possible de passer du middle/back-office vers le M & A ou le corporate finance, exception faite des fonctions de stratégie ou de développement corporate, que l’on retrouve en interne en BFI. Sauf que les banques sont très réticentes à laisser leur personnel partir vers le M & A , reconnaît l’ancien responsable M & A d’une grande banque d’investissement.

commentaires (6)

Comments
  1. + une 7éme raison piour travailler en middle/back office : Aimer bosser en middle office / back office. Comme on l’a dit il y a des choses interessantes à y faire.

  2. Franchement…

    120k (basic+bonus) en Market Risk, Quant, IT, Responsables BO, etc,… Contre 200k (basic+bonus) pour un trader qui va jamais decoller, la prime de risque (stress, responsabilites, horraires,…) vaut pas 80k.

    35h par semaine, job garanti, bonus descent et regulier…. Pourquoi etre plus royaliste que le roi?

  3. @RB: oui, c’est une façon comme une autre de voir les choses….

  4. @phasme, beaucoup se regardent nu dans un miroir avec des envies oniriques narcissiques “hmmph hmmph, je suis trader”… Alors que l’on pourrait etre plus epanoui, moins stresse, plus libre, avec plus de progression verticale pour seulement un petit peu moins d’argent.

    En effet, tu enleves le phantasme, il reste quoi?

    Je voulais etre trader, j’ai “echoue”. Mais avec le recul, je ne regrette pas! Je gagne plus que certains de mes camarades de promotion qui le sont mais qui restent des traders moyens, je dors bien le week end (je ne me preoccupe pas de mes positions), j’evolue bien plus en terme de responsabilite, j’ai des horraires plus normales,…

    Et franchement, pour les a cotes, certes les brokers ne m’invitent pas a bouffer tout le temps (les data providers un peu), j’ai pas de cadeau a noel, mais pour les filles secretaires juridiques, ca fait pas de difference et le sex-appeal est le meme!

  5. je suis quant et travaille en risque de marche , 15 ans d’experience finance et IT/algo, je touche jamais ce qui est plus haut en termes de salaire, avec une pression de malade et des horaires de fous. ceratins de mes collegues sont au bord de peter un cable du a ces conditions de travail
    j’ai des amis traders en commodities ou market makers, ils ont jamais ce stress.
    donc middle back moins stressant, plus libre ca depend dans quelles banque a mon avis !
    de plus pas de bonus cette annee dans ma banque, ne parlons meme pas des augmentations, au compte goutte et c’est valable pour tout le monde
    par ailleurs d’apres les CVs qu’on recoit tous les jours, il y a beaucoup de gens dispo et valables sur la touche en ce moment

  6. “Tough times never last, tough people do”

Votre commentaire est en attente de modération. Il apparaîtra sur le site une fois validé

Réagissez

Pseudo

Adresse e-mail

Consultez notre règlement concernant notre communauté ici