☰ Menu eFinancialCareers

OPINION : « Comment éviter les recruteurs et obtenir 4 bons entretiens en 4 semaines »

Si vous en avez assez que votre recherche d’emploi n’aboutisse pas… voici une nouvelle stratégie : éviter les cabinets de recrutement !

La plupart des gens à la recherche d’un emploi s’appuient sur des recruteurs pour qu’ils agissent à leur place. Ils leur transmettent un CV, échangent quelques coups de fil, rencontrent plusieurs recruteurs autour d’un café, puis… attendent sans rien faire. Cela fonctionne parfois, mais le plus souvent, ça ne sert à rien. En réalité, cette méthode vous empêche d’accéder à de belles opportunités. Le marché de l’emploi en finance fonctionne déjà mal. Pourquoi laisser les recruteurs empirer la situation ?

Mais comment faire sans eux ? La solution, mes amis, c’est le réseau. La plupart des gens y ont recours mais ne l’exploitent qu’à moitié. Ils expliquent par exemple à un cercle restreint d’amis qu’ils ne s’épanouissent pas dans leur job actuel ou qu’ils ont été licenciés, mais la stigmatisation liée au fait de ne pas être professionnellement à la bonne place rend souvent cette démarche caduque.

Tirons-en une certaine sagesse. Vos amis les plus proches sont ceux qui sont le plus susceptibles de vous donner un vrai coup de pouce. Toutefois, ils ne représentent qu’un petit groupe limité de personnes. Personnellement, je préfère agir sur un réseau élargi. Voici la méthode que j’ai suivie. Elle a bien fonctionné mais sachez que cela implique à la fois temps et engagement. Si vous êtes prêt à l’appliquer, cela marchera sans doute également pour vous. Si non, retentez votre chance à la loterie du recrutement, mais ne soyez pas étonné si cela ne donne rien.

1) Faites un tableau Excel listant toutes les personnes que vous connaissez

Je désigne ici toutes les personnes qui figurent sur vos différentes boîtes e-mail et toutes celles avec lesquelles vous êtes en contact à travers les réseaux sociaux.

2) Ajoutez une colonne « Notes »

Ajoutez des précisions sur les services rendus récemment à ces personnes, décrivez toutes les raisons pour lesquelles elles pourraient avoir intérêt à vous aider, etc.

3) Classez-les par priorité (haute, moyenne, basse)

Cela doit combiner votre degré de proximité avec elles et leur degré d’influence. Appliquez la règle des 80/20 : faites en sorte que la catégorie « priorité haute » soit la plus petite des trois. Ces personnes seront déterminantes, alors concentrez vos efforts sur elles.

4) Rédigez un e-mail assez court expliquant que vous aimeriez les rencontrer (idéalement) ou les appeler (pour être plus réaliste)

Ne soyez pas trop précis sur les raisons – à moins que vous ne l’estimiez nécessaire –, présentez cela comme un rendez-vous de vieilles connaissances ou une discussion amicale. La majorité des gens considèrent cela comme un échange bénéfique dès lors qu’ils n’y consacrent pas trop de temps. Soyez tenace et déterminez l’heure de la rencontre ou du coup de fil. Préparez-vous à vous rendre au bureau de votre connaissance (ou à proximité) afin que ce rendez-vous lui soit le plus pratique possible.

5) Lors de cette rencontre, intéressez-vous à vos interlocuteurs

Interrogez les personnes sur leurs problèmes, leurs attentes ou leur vie personnelle (si vous les connaissez suffisamment). Attendez le moment opportun pour leur demander de l’aide. Expliquez-leur que vous êtes disponible, en recherche d’emploi, résumez vos compétences et décrivez leur adéquation avec le poste de vos rêves. Soyez très clair sur le domaine visé ; il faudra être précis sinon ils l’oublieront. Répétez-le à la fin du rendez-vous.

6) Effectuez un compte rendu de ce rendez-vous

Après cela, écrivez un e-mail de remerciement. Dans votre tableau, notez le type d’aide et les contacts qu’ils ont proposé de vous donner, mais également ce dont ils auront besoin (une copie de votre CV actualisé par exemple) et d’autres infos importantes les concernant. Faites-le aussitôt pour ne rien oublier.

7) Renouvelez ces démarches régulièrement, même si rien de concret n’a abouti après le premier rendez-vous

Rappelez-leur votre situation (compétences, poste visé), mais commencez toujours votre e-mail par quelque chose les concernant : par exemple, leur réussite au CFA, leur recherche de maison, leur projet de mobilité internationale, leur course de charité de 10 km… Cela ressemblera moins à un e-mail de supplication… même si, en réalité, c’en est un. Il n’y a aucune raison que le message ne parle que de vous, vous et encore vous…

Enfin, envoyez vos e-mails et passez vos appels aux meilleures heures de la semaine en considérant les moments propices où les personnes ont quelques minutes pour dialoguer avec vous. Et appliquez ce point 7 même lorsque vous aurez trouvé du travail. Votre réseau est un avantage à cultiver sur le long terme.

L’auteur a occupé différents postes en banque et asset management.

commentaires (0)

Comments

Votre commentaire est en attente de modération. Il apparaîtra sur le site une fois validé

Réagissez

Pseudo

Adresse e-mail

Consultez notre règlement concernant notre communauté ici