☰ Menu eFinancialCareers

BNP Paribas va réduire ses effectifs : le Luxembourg devrait être épargné

À l’occasion de la publication des résultats du troisième trimestre de BNP Paribas, son directeur général Baudouin Prot a annoncé qu’un plan de réduction d’effectifs, étalé sur dix ans, serait confirmé et détaillé vers la mi-novembre. Au total, plusieurs centaines d’emplois seront concernés, à l’échelle mondiale et a priori plutôt dans la banque d’investissement.

Ce qui n’est pas vraiment une surprise au regard des piètres performances de la division CIB, qui affiche des revenus en fort repli (- 39,8 %) par rapport au troisième trimestre 2010. Et aucune activité n’est épargnée, depuis la division Actions et Conseil (- 44 %) au Fixed Income (- 33,4 %), en passant par les métiers de financement (- 13,6 %). A contrario, les revenus accusent une perte plus faible en Gestion d’actifs (- 10,8 %) et sont même en hausse dans les métiers Titres (+ 12,4 %) et l’Assurance (+ 5,8 %).

Les quelque 4 100 collaborateurs de BGL BNP Paribas, le deuxième plus gros employeur privé du pays derrière ArcelorMittal, vont-ils être touchés par la vague de restructuration annoncée à l’échelle du groupe ? Aucun commentaire n’est apporté pour l’instant, dans l’attente de l’annonce du plan global, d’ici une dizaine de jours. Mais il n’aura échappé à personne que c’est surtout la BFI qui va souffrir, tandis que BGL BNP Paribas est surtout présente au Luxembourg dans les métiers de la banque pour les particuliers et les professionnels, de la banque privée, des services titres pour les entreprises et les institutionnels, de l’asset management, de l’assurance, des activités change-trésorerie, de l’épargne des particuliers en ligne, des financements aux entreprises, de la location et gestion de véhicules et de l’immobilier.


L’intégration de BGL BNP Paribas se poursuit

L’intégration des entités de BNP Paribas Fortis et de BGL BNP Paribas se poursuit, écrit le groupe. Au cours des neuf premiers mois de 2011, 414 millions d’euros de synergies ont été comptabilisés, portant les synergies cumulées depuis 2009 à plus de 1 milliard d’euros, en avance sur le plan d’intégration.

L’entité BeLux Retail Banking affiche plutôt de bonnes performances sur le troisième trimestre. Le produit net bancaire, soutenu par la croissance des volumes, est en progression de 5,5 % par rapport au 3e trimestre de 2010. Le résultat brut d’exploitation en hausse de 7,8 % et le résultat avant impôt en progression de 27,9 % par rapport à celui du 3e trimestre de 2010. Grâce à la mobilisation des réseaux au service du financement de leurs clients, les encours de crédit dans la zone BeLux progressent de 5,9 % par rapport au 3e trimestre de 2010. Les dépôts sont en croissance de 6,8 % avec une bonne collecte sur les dépôts à vue (+ 8,5 %).

Preuve de sa vitalité, BGL BNP Paribas vient d’ouvrir six nouveaux centres de banque privée à Wiltz, Ettelbruck, Esch-sur-Alzette, Strassen, Luxembourg-gare et Luxembourg-ville (à la Villa) qui doivent employer environ 45 personnes, sachant que les effectifs devraient être portés à 75 d’ici fin 2014. Selon la banque, cette montée en puissance devrait lui permettre de doubler dans le même temps son portefeuille de clients résidents en banque privée, de 4 000 à environ 8 000 (Paperjam.lu).

commentaires (0)

Comments

Votre commentaire est en attente de modération. Il apparaîtra sur le site une fois validé

Réagissez

Pseudo

Adresse e-mail

Consultez notre règlement concernant notre communauté ici