☰ Menu eFinancialCareers

Vidéos : quand les (pseudos et vrais) traders balancent…

L’interview lundi par la BBC d’Alessio Rastani, “trader indépendant” n’a pas tardé à devenir virale sur les réseaux sociaux, Twitter en tête. En même temps, rare “expert” s’était montré aussi “cash”:

Comme la plupart des traders, je ne me sens ni concerné par la situation économique, ni sur les façons de la résoudre. Notre job, c’est d’en tirer de l’argent. Personnellement, ça fait trois ans que je rêve de cet instant. Je vais vous faire une confession. Je vais au lit tous les soirs et je rêve d’une nouvelle récession

On a déjà vu plus politiquement correct. Autre petite perle, pour la route :

Les gouvernements ne dirigent pas le monde. Goldman Sachs dirige le monde. Goldman Sachs s’en fiche de ce plan de sauvetage, tout comme les importants fonds spéculatifs

trader-on-BBC

Des propos si dérangeants que beaucoup ont cru à un canular. On a montré du doigt les célèbres Yes Men, un groupe d’activistes dénonçant à l’envi les excès du libéralisme et des marchés à l’aide de farces de cet acabit. Ce que l’intéressé et la BBC, un peu gênée, ont démenti.

Pour le Telegraph, Alessio Rastani serait en fait un trader du dimanche, de surcroît pas très bon, en mal de reconnaissance.

Mais au-delà du buzz, le doute s’installe. Et si Alessio Rastani disait tout haut ce que beaucoup dans la profession pensent tout bas?

Avec certes moins de panache, mais dénonçant une réalité tout aussi crue du métier, deux traders (a priori vrais ceux-là), s’épanchent au micro de Pascal Canfin, eurodéputé Europe Ecologie-Les Verts.

On ne peut pas dire qu’ils n’ont pas le sens de la formule:
Le casino est rouvert

– On n’est pas loin d’aller dans le mur

je compare ça un peu au dopage dans le cyclisme

– ou encore la réglementation est en grande partie créée par l’industrie financière donc c’est un petit peu comme si Pablo Escobar avait fait les réglementations anti-drogues aux Etats-Unis.

paroles-de-traders

Et pour finir, un brin de sentimentalisme : Il y a un tel décalage entre la vraie vie et la vie de la finance, c’est là que l’on peut péter les plombs […]. Quand on voit combien sont payés les instituteurs par rapport à des gens de marché, c’est là où ça ne va plus

Un mea-culpa qu’il ne faut pas généraliser à la profession, a expliqué le député qui dit avoir peiné à trouver des traders acceptant de témoigner. Beaucoup ont dit refuser de “cracher dans la soupe” (20 minutes).


Après ces vidéos et l’affaire UBS avec les dérapages incontrôlés de Kweku Adoboli, voilà les traders habillés pour l’hiver !

commentaires (10)

Comments
  1. ce qui ne va pas fondamentalement, c’est le mode création monétaire virtuelle sur les marchés, puisque la valeur créée sur les marchés peut être transformée en monnaie d’échange dans le monde réel, donc en vraie valeur, alors que dans un cas il y a pari sur une différence de cours tandis que dans l’autre, il y a travail de production. Et puis ce discours sur Goldman Sachs est grotesque, dans la mesure où nombre d’anciens de cette banque figurent parmi les experts qui peuplent les groupes de travail des régulateurs, Commission européenne en tête. L’euro n’aurait pas pu voir le jour sans GS, tout comme les multiples plans de sauvetage américains ou européens destinés à sauver les fiat money. Etant donné le volume de CDS vendus aux banques européennes, GS a tout intérêt à la survie de l’euro. Qu’on arrête donc de nous refaire le coup de l’épouvantail, style c’est la guerre si vous ne votez pas en faveur du système, parce que tout le monde sait, les traders en tête, que les institutionnels jouent en fin de compte en faveur du système, quitte à terroriser le public pour lui faire accepter l’inacceptable, c’est-à-dire la fuite en avant de l’Europe fédérale.

  2. ce qui ne vas surtout pas fondamentalement c’est que les jeunes traders sont cons à mourir : ils cultivent l’amour de l’argent ? je ne vois pas à redire par contre, ils se prennent aussi pour des stars, ils pensent que l’analyse se lit sur des blogs, ils se pensent eux memes comme des acteurs important, ils confondent argent et intelligence, ils ne maitrisent que les maths, ils sont souvent sans fondement affectif (ce qu’on leur demande, et ce qui est dangereux, sans aucun fondement moral : ce sont des perroquets, des palfreniers, et comme ils s’en rendent compte dans le contexte actuelle, ca doit leur faire mal, mais je ne compatis pas.
    la nouvelle génération de trading et nulle, nulle archi nulle

  3. Pas vraiment étonné que quelqu’un qui a choisi “KING” comme pseudo trouves tout le monde nul… l’affectif, on est en plein dedans lá &&

  4. C’est un fake, c’est évident pour qqn qui est du milieu (c’est mon cas) le mec parle vraiment comme le mec qui a préparé son intervention avec les journaux généralistes.

  5. je ne trouve pas nul maitre mollah tout le monde , loin de là, je trouve nul la plupart des traders, mais ton erreur est bien significative que tu ne le penses puisque pour toi le monde c’est les traders , donc je suis désolé de te dire que je t’ajoute dans le panier des nuls , puisque la probabilité que tu soies trader est forte vu ton commentaire , ce qui par ailleurs conforte mon commentaire premier …autre chose ?

  6. arrrrrfffff le topic c’est les traders, donc oui “tout le monde” désigné bien les traders &&… que tu trouves tous, enfin… la plupart…nuls, enfin… cons á mourrir, des perroquets, des palfreniers, sans fondement affectif/moral (???)… etc etc etc
    J’imagine que tu dois sûrement les connaitre personnellement pour pouvoir porter un jugement aussi définitif.
    Ah nan c’est vrai… c’est la plupart des JEUNES traders… franchement la vielle rengaine c’était “mieux avant”, laisses la á Jean Pierre Pernault…
    Et non je ne suis pas trader… dommage!
    Cela dit, ca dénote bien un certain penchant pour les raisonnements bancals et les raccourcis faciles… que je ne vais pas emprunter pour “te mettre dans le panier” des vieux aigris… autre chose?

  7. honnêtement Jean christophe , je dis simplement que certains manques dans la jeunesse actuelle sont alarmant quand ils se croisent avec les impératifs des marchés ; ces manques beaucoup de psychiatres ont déjà tiré la sonnette d’alarme dessus si tu lis un peu la presse alors tu peux toujours penser que j’emprunte des raccourcis mais rien n’empêche aussi l’autocritique ( comme je la fait ) sauf qu’à priori cette génération ne l’aime pas du tout persuadée en moyenne d’avoir plus raison que leurs aînés. Maintenant restez bien arcboutez sur vos positions, personnellement j’en ai rien à foutre , j’ai passé la quarantaine et dans bien des domaines je pense que les “jeunes” nous surpassent sauf dans l’affectif ; un dernier exemple ? quand la plupart des jeunes sont éduqués à coups de porno à 12 ans et se prennent pour des porno stars à 15 tu ne penses pas que c’est un signe que cela a dérapé ? remettez vous en question les cocos …vous allez droit dans le mur

  8. Faire des jeunes une bande de cons qui se foutent de ce qu’on leur dit, qui ne respectent pas les anciens et qui mattent des porno H24 (rapport avec le sujet ?), voilà une bien belle image de la jeunesse. Vous avez très certainement pas eu l’occasion de discuter avec des jeunes qui ont un peu de cervelle, peut-être aussi simplement parce que vous en avez rien à foutre.
    Mais vous en faites pas continuez à vous prendre pour un trader sur Boursorama, de toute façon on sera là pour vous la payer votre retraite, et oui on trimera comme des malades dans un pays où les anciens sont incapables d’abandonner un tant soit peu d’avantages pour la pérénité des générations futures. Tiens je crois qu’on touche à l’affectif là…

  9. non on touche à ta connerie qui se racorde à l’ambiance actuelle qui est de considérer que ceux d’avant en ont bien profité par l’endettement sur le dos des jeunes ; ton analyse toute machée par la droite tu crois qu’elle fait preuve d’intelligence ?
    des jeunes intelligentes j’en connais, des profs, des chercheurs des industriels mais j’y peux rien les marchés attirent les les jeunes comme des mouches à merde et pour ta gouverne j’ai géré pour le compte d’un banque , d’un hedge d’une structure actuellement ; je ne veux surtout pas me prendre pour un trader qui a la cervelle je le répète hypotrophiée et un égo démesuré sur ce ….adieu

  10. On n’a pas attendu le 20eme siècle pour faire n’importe quoi et spéculer à tout va. repensez à la crise de la tulipe du 17eme et ses bulbes coutant plusieurs années de travail d’un ouvrier.
    Bref, peu importe l’époque et les générations. la seule solution : la régulation ou carrément la mise sous tutelle des grandes banques comme préconisée par certains économistes (Franck Biancheri, JAcques Attali)

Votre commentaire est en attente de modération. Il apparaîtra sur le site une fois validé

Réagissez

Pseudo

Adresse e-mail

Consultez notre règlement concernant notre communauté ici