Brexit : les Français à des postes seniors dans les banques U.S. à Londres pourraient voir leur bonus fondre...

eFC logo
Brexit bonuses

Ah... le timing. Comme nous l’avons signalé la semaine dernière, plusieurs banques d’investissement américaines à Londres (et partout ailleurs) indiquent à leurs employés combien ils recevront en bonus au titre de l'année 2018. Morgan Stanley, Goldman Sachs et JPMorgan annonceront la nouvelle dans les prochains jours (Morgan Stanley l’a peut-être déjà fait). Citi et Bank of America devraient le faire demain mercredi.

Si vous êtes senior dans ces banques, votre bonus atteindra facilement six chiffres voire même sept, et une partie de ce bonus sera versée en cash. En 2017, par exemple, Goldman Sachs a versé aux 535 material risk takers de sa division banque d'investissement environ 100 k$ en cash chacun. La même année, Morgan Stanley a versé aux 322 personnes de son activité titres institutionnels un bonus en cash moyen de 151 k$. Les bonus de cette année seront probablement similaires, voire plus élevés.

Contrairement aux bonus en actions, généralement versés sur trois ans, les bonus en cash sont disponibles dès qu'ils sont versés sur les comptes en banque de leurs destinataires. Le seul problème est qu'ils ne sont généralement pas versés avant la mi-février. Et beaucoup de choses pourraient se passer à Londres d'ici là ...

À très court terme, il y a le vote d'aujourd'hui sur l'accord de Theresa May sur le Brexit, qui doit avoir lieu à 19 heures ce soir. Si la Première ministre du Royaume-Uni perd par plus de 100 voix, les experts avertissent que cela pourrait être "négatif" pour la livre sterling. Si elle perd par plus de 200 voix, une élection générale et un gouvernement potentiel dirigé par le travailliste Jeremy Corbyn deviennent probables. Et sous un gouvernement Corbyn, la livre devrait tomber entre 1,15 $ et 1,20 $ (contre 1,28 $ actuellement).

Le danger est donc que, après s’être vu annoncer cette semaine le montant des bonus, le personnel senior des banques américaines à Londres pourraient les voir baisser de 11% en dollars (soit environ 11k£ ou 12k€) avant qu'ils ne soient convertis et versés.

Le Brexit pourrait également signifier que la valeur en dollars des bonus en cash des banquiers londoniens augmentera au cours du mois prochain. Le manager de hedge funds Crispin Odey, parie désormais sur le fait que l'annulation du Brexit déclenchera une envolée de la livre sterling. Reste à espérer qu'il ait raison pour les employés des banques américaines qui attendent des bonus en cash.

A lire aussi…

Secteurs les plus recherchés

Loading...

Recherche emploi

Rechercher articles

Close