☰ Menu eFinancialCareers

Qui est François Pauly ?

Pauly

Source photo : ABBL

À compter du 1er septembre, le Luxembourgeois François Pauly prendra ses fonctions comme président du comité de direction et administrateur délégué de Dexia BIL, où il remplacera Frank Wagener qui occupe ce poste depuis mars 2011. Dans sa nouvelle fonction, François Pauly gérera la direction opérationnelle de la banque et dirigera les activités de banque privée au niveau du groupe. Retour sur le parcours de ce banquier aux multiples facettes…

Un banquier maison

François Pauly a passé 17 ans chez Dexia BIL, rien de moins. Son diplôme de l’ESCP Europe en poche, il débute sa carrière en 1987, en tant que directeur de la communication et du marketing dans le département des marchés financiers, puis en tant que directeur du retail banking. Il s’est ensuite installé en Italie, pour y diriger les filiales locales du groupe Dexia, pour revenir au Luxembourg en 2003.

Empêché d’entrer au comité de direction en 2004, il démissionne et rejoint la banque privée Sal. Oppenheim Jr. & Cie. où il occupera le poste d’administrateur délégué entre 2004 et 2010. Puisque j’avais commencé ma carrière chez Dexia BIL pour y occuper ensuite plusieurs fonctions, ce sera comme rentrer à la maison et en même temps boucler la boucle. Ce sera en tout cas pour moi personnellement un très beau défi que j’attends avec impatience , explique-t-il (Paperjam.lu).

Un homme de réseaux

Indéniablement, François Pauly est un homme de réseaux : sur son profil LinkedIn, il compte plus de 500 contacts. Guère étonnant de la part de ce professionnel qui a aussi bien travaillé dans les activités de banque privée, banque commerciale et banque de détail, ainsi que la gestion d’actifs et la gestion de fonds.

À cela s’ajoute le fait qu’il siège actuellement dans de nombreux conseils d’administration de sociétés industrielles et financières basées à Luxembourg et à l’étranger : La Luxembourgeoise, Cobepa, M&C, BIP Investment Partners et Elcoteq, une manufacture finlandaise de composants électroniques. Il lui faudra néanmoins délaisser une partie de ces mandats afin d’éviter tout conflit d’intérêt et mener à bien ses nouvelles fonctions au sein de l’entité luxembourgeoise du groupe bancaire franco-belge qui est le quatrième employeur du Luxembourg avec quelque 3 640 employés recensés début 2011.

commentaires (0)

Comments

Votre commentaire est en attente de modération. Il apparaîtra sur le site une fois validé

Réagissez

Pseudo

Adresse e-mail

Consultez notre règlement concernant notre communauté ici