Pourquoi les quants quittent les banques et ne veulent pas y revenir...

eFC logo
quant quit bank

Il y a une raison pour laquelle les quants quittent les banques et les hedge funds et ce n'est pas toujours parce qu'ils pensent que les avantages et les salaires sont meilleurs ailleurs. Il faut du temps avant qu'un quant ne parte - nous sommes, de par notre nature - des personnes réfléchies qui ont une latence significative - nous quittons rarement un endroit sur un coup de tête. Simplement, au fil des semaines et des mois, nous commençons à réaliser que nous sommes plus nombreux que jamais à occuper des emplois moins 'funs' que nous le pensions.

D'après mon expérience, voici donc les situations qui amènent les quants à se poser ce genre de questions...

0) « Business is business... » A quoi bon payer quelqu'un des centaines de milliers d'euros par an s'il ne génère pas de business ? Si vous êtes trop obtus pour comprendre que creuser l'écart avec votre équipe par rapport à son objectif réel n'est pas bien , vous devez quitter la banque pour l'administration.

1) « Nous avons une nouvelle politique de diversité… ». Qu'on le veuille ou non, la plupart des quants et des strats sont des hommes blancs. C'est loin d'être idéal, mais avoir une politique rendant encore plus difficile la promotion des quants et des strats déjà en poste n'est pas bon pour le moral. Idem pour la formation à la diversité - cela peut être bon en soi et constituer un moyen de protection contre les poursuites judiciaires futures, mais remplacer la formation XVA par celle-ci suffit à faire fuir les quants.

2) « J'ai embauché un nouveau quant ... ». Pas de problème lorsqu'un quant recrute un autre quant. Plus préoccupant si vous êtes un trader qui pense qu'il suffit d'avoir lu une vieille version de Hull et de posséder sans l'avoir lu le QCM de Wilmott pour vous permettre de juger ce qu'est un bon quant. Ne pas tenir compte des compétences de votre équipe et ne pas lui demander son avis sur les nouvelles recrues est la cause d'un turnover du personnel.

3) « Vous et les autres développeurs pouvez créer un ... » Je n'aime pas aborder cela, mais les quants ne sont pas des développeurs. Oui, je sais que beaucoup ont assisté à des conférences C ++ et écrivent beaucoup de code, mais l’une des raisons les plus fréquentes des départs des quants vient de la pitoyable enveloppe de bonus commune avec les programmeurs VB. Rien qu'aborder le sujet suffit à un quant d'avoir envie de réactualiser son CV.

4) « Nous devons adopter une approche plus agressive ... » Les quants ne sont pas des robots amoraux. Ne leur demandez pas de faire des choses contraires à l'éthique, sinon ils partiront.

5) « Francfort .... » Juste le mot. Dans n'importe quel contexte. Le simple fait de dire « Vous n’êtes pas transféré à Francfort » suffit à donner l’impression que le quant (basé à Londres) est pris au piège.

Dominic Connor est un chasseur de têtes senior de quants à Londres

Vous avez un scoop, une anecdote, un conseil ou un commentaire que vous aimeriez partager ? Contact : tiochem@efinancialcareers.com

A lire aussi…

Secteurs les plus recherchés

Loading...

Recherche emploi

Rechercher articles

Close