À quoi ressemblera la place financière de Genève en 2019 en terme d'emplois ?

eFC logo
GettyImages-GE_aérien_web

Les résultats de l’enquête conjoncturelle 2018-2019 de la Fondation Genève Place Financière (FGPF) montrent que les intermédiaires financiers envisagent, tout comme l'an dernier, l’avenir avec confiance. En dépit des nombreuses contraintes réglementaires, d’exigences accrues de la part de clients de plus en plus connectés et d’incertitudes politiques et juridiques dans le contexte du Brexit, les banques genevoises affichent une réelle solidité.

Plusieurs indicateurs sont à la hausse : les résultats sont positifs et les actifs sous gestion sont en augmentation. Côté emploi, le secteur financier occupe actuellement 35.600 collaborateurs. « La plupart des établissements bancaires prévoient d’augmenter leurs effectifs en 2019 », se félicite Edouard Cuendet. directeur de la FGPF qui fait un diagnostic optimiste sur la santé de la place financière genevoise.

L'effet taille à prendre en compte

Si vous voulez travailler dans la finance à Genève, sachez que ce sont les banques de plus de 200 collaborateurs qui se montrent les plus optimistes pour 2019. Pour preuve, la moitié d'entre elles (50%) estime que 2019 devrait être une bonne année, un tiers (33,3%) une année stable et 16,7% une année difficile. Des chiffres à peu près similaires à ceux des gestionnaires de fortune indépendants, toutes tailles confondues.

A contrario, la majorité des banques de taille intermédiaire (entre 50 et 199 employés) anticipent une année stable (36,4%) ou difficile (36,4%) plutôt qu'une bonne année (18,2%) voire une très bonne année (9,1%). Enfin, les banques les plus petites (moins de 49 employés) anticipent majoritairement (53,3%) une année stable contre un tiers (33,3%) une bonne année et plus rarement (13,3%) une année difficile.

Vous avez un scoop, une anecdote, un conseil ou un commentaire que vous aimeriez partager ? Contact : tiochem@efinancialcareers.com

Credit photo : gettyimages

A lire aussi…

Close