Finance et IT parmi les secteurs où les hausses de salaires seront les plus importantes l'an prochain...

eFC logo
businessman jumping on growing chart with sky background

Le cabinet Willis Towers Watson a dévoilé ce mercredi matin les résulats de son enquête Salary Budget Planning Report France réalisée en ligne entre mi-juillet et mi-août 2018 auprès de 375 entreprises et qui analyse les augmentations de salaires des entreprises françaises et des filiales de groupes étrangers opérant en France pour 2018 et 2019.

L'enquête se base sur les taux d'augmentation des salaires fixes que les directions des ressources humaines prévoient lors de l'élaboration des budgets pour l'année 2019. Ce sont donc des prévisions et des vœux, plus qu'une décision finale. Ces propositions des directions RH sont ensuite confrontées aux prévisions financières de l'entreprise dans le cadre du processus budgétaire.

Résultat des courses : les salaires ont progressé en moyenne de 2,4% en 2018 tandis que pour 2019, les DRH prévoient une nouvelle hausse de 2,5%, tous secteurs confondus. Mais d'après l'étude, ce sont dans les secteurs des nouvelles technologies et des services financiers que les hausses salariales seront les plus significatives.

Les entreprises du secteur des nouvelles technologies se démarquent avec des augmentations prévues de 2,6% en moyenne, supérieures à la moyenne du marché. « Dans ce secteur, où le marché de l'emploi est fortement en tension, les entreprises vont continuer à actionner le levier des augmentations salariales pour retenir les talents », indique Jean-Vincent Ichard, Rewards Software and Solutions Leader chez Willis Towers Watson France.

Quant au secteur des services financiers, il affiche des prévisions d'augmentation supérieures pour les populations de cadres (avec des augmentations supérieures à 3% pour au moins un quart des entreprises), dans un secteur en pleine transformation et en forte tension. Là aussi, « les acteurs du secteur misent aussi sur le levier de la rémunération pour attirer et fidéliser sur des nouveaux métiers de spécialité, stratégiques dans un contexte de transformation organisationnelle et digitale notamment », rappelle Jean-Vincent Ichard.

Et qu'en pensent les recruteurs ?

Un constat partagé par les professionnels du recrutement qui interviennent dans ces domaines dans l'Hexagone. « Je confirme effectivement les éléments de cette étude », nous indique Alexis Aufauvre, responsable du pôle recrutement CDI et prestations externes IT au sein du cabinet de chasse Huxley spécialisé dans les métiers de la banque, de la finance et de l'IT.

« Nous avons noté une demande de plus en plus forte de nos clients sur des profils des secteurs des nouvelles technologies et des services financiers », poursuit Alexis Aufauvre. « Cette hausse de la demande face à une pénurie de profils explique naturellement une hausse significative des salaires sur le secteur, où les profils en infra et en digital sont actuellement les plus recherchés ». Vous savez donc où postuler en priorité...

Vous avez un scoop, une anecdote, un conseil ou un commentaire que vous aimeriez partager ? Contact : tiochem@efinancialcareers.com

Credit photo : shutter_m / gettyimages

A lire aussi…

Secteurs les plus recherchés

Loading...

Recherche emploi

Rechercher articles

Close