Rachat par SocGen des activités de marché de Commerzbank : quel impact sur l'emploi ?

eFC logo
Commerzbank

SocGen a annoncé ce mardi avoir conclu un accord en vue de l'acquisition des activités Equity Markets and Commodities (EMC) de Commerzbank. L’opération inclut les activités de flux (produits structurés, produits dérivés et produits d'investissement) ainsi que les activités de gestion d'actifs dans le monde entier, y compris les capacités associées en matière de tenue de marchés, de vente et de structuration. Par contre, les activités courtage actions (cash equity) et couverture de matières premières sont exclues du périmètre de la transaction.

Cette opération vise à consolider le leadership mondial de SocGen sur les dérivés (où elle est quelque peu à la peine en ce moment) et les solutions d'investissement sur l’ensemble des classes d'actifs. Côté gestion d'actifs, l'opération de contribuer au développement de Lyxor en Europe par le renforcement de sa franchise ETF et d'enrichissement de son offre de solutions de gestion active.

Jérôme Legras, directeur de la recheche chez Axiom Alternative Investments qui connaît bien le dossier pour avoir travaillé 12 ans à la Société Générale en tant que responsable adjoint de l’activité Structured Capital Finance, parle d'une opération "assez logique" pour la banque française, les activités rachetées étant assez proches de celles de sa filiale Lyxor.

Le montant de l'opération n'a pas été communiqué mais sachant que d'autres banques comme Goldman Sachs, BNP Paribas et Unicredit étaient sur les rangs selon Bloomberg, on peut aisément deviner que SocGen a dû débourser le prix fort pour racheter ces activités. La presse allemande a même révélé ces derniers mois que Commerzbank espérait céder cette entité (qui a généré l’an dernier un chiffre d’affaires brut de 381 millions d’euros) pour un montant.... à 9 chiffres !

Des synergies importantes...

« Les franchises de Société Générale et les activités EMC de Commerzbank sont complémentaires et offrent un potentiel de synergies important », a déclaré dans un communiqué Séverin Cabannes, directeur général délégué de SocGen en charge des activités de banque de financement et d'investissement. « Cette acquisition renforcerait davantage nos activités de banque de grande clientèle et solutions investisseurs, et s'inscrirait dans la ligne de notre plan stratégique 2016-2020 ».

Sont notamment concernées les activités de marché outre-Rhin où en plus de ses activités de vente SocGen pourra désormais avoir en plus des activités de trading. Il est bon de rappeler que l'Allemagne est devenue une destination stratégique pour les grandes banques d'investissement fançaises dans le sillage du Brexit. Société Générale y emploie environ 3.500 salariés, principalement dans le crédit à la consommation, le financement d'équipement et la BFI.

Plus globalement, le rachat des activités EMC de Commerzbank devrait apporter aux clients de SocGen un champ d'action et une présence géographique étendus, une gamme de produits élargie sur l'ensemble des classes d'actifs, des technologies et des expertises renforcées par l’association des deux plates-formes. Une fois les activités intégrées, l'opération aurait un impact positif sur le Return on Tangible Equity (ROTE) et pour Commerzbank, elle devrait permettre de réduire la base de coût d'au moins 200 millions d'euros d'ici à fin 2020.

Des doublons à venir ?

Une fois validée, l'opération devrait inclure le transfert de Commerzbank vers SocGen des books de trading, de la franchise clients ainsi que d’une partie de l’infrastructure informatique des activités marchés actions et matières premières. L’intégration des activités et des équipes associées se feraient de manière graduelle à partir de fin 2018, sachant que les activités concernées emploient environ 500 personnes basées à Francfort, Londres, Hong Kong, Paris, Luxembourg et Zurich.

« Il est encore un peu tôt pour savoir quel sera l'impact en terme d'emplois », nous fait savoir une source interne à la banque. Et pour cause : la réalisation de l'opération reste soumise à la revue préalable des autorités fiscales, à son approbation par d'autres autorités compétentes, à la satisfaction des procédures requises vis-à-vis des partenaires sociaux ainsi qu'à la finalisation de la documentation juridique. Société Générale prévoit d'obtenir les autorisations au 2ème semestre 2018.

Tout au plus sait-on que les employés du front office ainsi que de certaines fonctions support devraient rejoindre les rangs de la banque française, selon un communiqué distinct publié par Commerzbank. So wait and see...

Vous avez un scoop, une anecdote, un conseil ou un commentaire que vous aimeriez partager ? Contact : tiochem@efinancialcareers.com

Credit photo : Commmerzbank / gettyimages

A lire aussi…

Close
Loading...