Brexit : encore une banque américaine qui lorgne sur Paris...

eFC logo
Wells Fargo Reports Quarterly Earnings Rise 13 Percent

Après JP Morgan, Bank of America, Goldman Sachs, Citi et Morgan Stanley, une nouvelle banque américaine pourrait venir s'installer dans la capitale française dans le sillage du Brexit. Cette fois-ci, il s'agit de Wells Fargo, selon un article paru ce jour dans le Financial Times qui indique que la dernière grande banque américaine à n'avoir pas encore défini son hub post-brexit pourrait choisir à la fois Paris et Dublin.

Les autorités de régulation n'ont pas commenté l'information, mais si Wells Fargo retenait ce schéma organisationnel, ce ne se serait pas la première fois qu'une banque américaine retiendrait plusieurs pays pour transférer ses activités londoniennes. Avant elle, Goldman Sachs a décidé d'opérer depuis Paris et Francfort, et Bank of America Merrill Lynch entre Paris et Dublin.

On ignore à ce stade quelles proportion des 1.200 employés qu'emploie actuellement la banque américaine dans la capitale britannique rejoindront le bureau de Dublin (qui emploie 170 personnes) et celui de Paris (qui emploie une trentaine de personnes). Quoiqu’il en soit, ce serait une bonne nouvelle de plus pour la place financière de Paris qui continue de mener ce qu'il est convenu d'appeler une véritable opération séduction auprès des banques américaines.

Spécialistes compliance bienvenus

Et si vous en profitiez pour postuler chez Wells Fargo ? Même si elle n'a pas l'aura d'une banque Tier One comme Goldman Sachs ou JP Morgan, Wells Fargo est tout de même la troisième plus grande banque américaine en taille de bilan avec 1,9 milliards de dollars d'actifs et 70 millions de clients. Elle est surtout orientée vers le marché américain. Depuis Londres, elle traite avec des entreprises américaines faisant du business en Europe et des entreprises locales qui veulent faire des affaires aux États-Unis. Après le Brexit, Londres devrait continuer à être utilisée pour gérer les activités de la banque au Royaume-Uni.

Certes Wells Fargo a été mise à mal ces dernières années par plusieurs scandales bancaires à répétition mais cela a eu le mérite de renforcer ses contrôles. Son directeur financier a indiqué lors d'une conférence avec les investisseurs que l'audit interne des pratiques de la banque était pratiquement terminé. Ce qui n'empêche pas les recrutements de se poursuivre. Sur son site carrières internationales, Wells Fargo recherche pour son bureau londonien une vingtaine de spécialistes dans la compliance et les risques. Toujours bon à savoir...

Crédit photo : Justin Sullivan/Getty Images

A lire aussi…

Close