Comment décrocher un poste chez EY, COVID-19 ou pas

eFC logo
Comment décrocher un poste chez EY, COVID-19 ou pas

En valeur absolue du nombre de recrutements, il est toujours difficile de dépasser les chiffres des Big Four, les plus grands cabinets internationaux de conseil et d’audit. EY est le plus petit des quatre, mais n’en reste pas moins un géant en termes de recrutement. Et il a continué d’embaucher en dépit de la pandémie.

« Notre année fiscale court du 1er juillet au 30 juin, » indique Dan Black, qui dirige le recrutement d’EY au niveau mondial. « Au cours de notre dernier exercice, nous avons embauché 80 000 personnes dans le monde entier. Certes, le rythme a été quelque peu ralenti par rapport à la normale, sachant que le chiffre des nouvelles embauches est généralement plus proche de 90 000 personnes par an – mais la différence reste assez minime. »

Et les embauches n’ont pas non plus diminué depuis le début du nouvel exercice comptable en juin. Si certains secteurs de l’activité d’EY ont inévitablement subi les effets de la pandémie, Dan Black souligne que d’autres sont en pleine ascension. – Les équipes de conseil en digital et les équipes sectorielles suivant les clients dans les domaines des approvisionnements, de la santé et des produits alimentaires ont été très sollicitées. Tout comme l’activité de services fiscaux d’EY, engagée auprès des clients pour les aider à comprendre l’impact des mesures gouvernementales sur leurs activités ; ou encore les équipes de conseil mobilisées à leurs côtés pour l’organisation des retours sur site à la levée du confinement.

Le renforcement de ces secteurs de croissance correspond à ce que Dan Black décrit comme les activités « de rente » d’EY – en d’autres termes les secteurs comme l’audit, liés à des événements récurrents chaque année, indépendamment des conditions de marché. « Il y aura peut-être un ralentissement dans un domaine, mais une progression dans un autre, » dit-il. « Nos activités sont très diversifiées. »

Reste qu’entrer chez EY n’est pas chose facile. Si le cabinet embauche 83 000 personnes chaque année, dont environ 50% d’étudiants – répartis entre stagiaires et jeunes diplômés à plein temps, il reçoit environ 2 millions de candidatures – soit environ 25 candidats par poste à pourvoir.

La sélection pour en réduire le nombre s’effectue par un savant dosage de tests en ligne et d’entretiens – aujourd’hui en mode virtuel. EY utilise différents formats de tests suivant les zones géographiques, mais dans les pays occidentaux, les outils de recrutement tournent autour des jeux vidéo Pymetrics et du système d’entretien numérique Hirevue. Pour Dan Black, les outils numériques de filtrage sont utiles « aux premiers stades de la sélection ». « Si je suis recruteur et que j’ai 300 candidats pour un poste, c’est bien d’avoir un système capable d’en suggérer 10 à 15 pour commencer. » Il précise toutefois que si le test Pymetrics ou l’entretien Hirevue se passe mal, la candidature ne sera pas nécessairement rejetée, même si bien sûr c’est tout sauf un avantage. « Nous sommes dans un contexte de compétition, donc nous encourageons les étudiants à faire au mieux de leurs possibilités. »

Les formulaires de candidatures remplis à la va-vite peuvent aussi se retourner contre vous quand vous êtes en course face à 200 autres étudiants qui les ont remplis soigneusement, ajoute-t-il.

Lorsque EY embauche, elle recherche des compétences en corrélation avec le poste à pourvoir. Il est donc nécessaire de trouver des moyens de les démontrer durant le processus de sélection. Attendez-vous donc à des questions comportementales pendant l’entretien, et préparez des exemples de cas où vous avez pu exploiter les compétences que le cabinet recherche. A titre d’exemple, « vous pourriez avoir une question du style ‘Citez-moi une occasion où vous vous êtes trouvé dans une situation particulière’ ou ‘Expliquez-moi comme vous avez géré un échec’ » indique Dan Black. « Nous recherchons des exemples à la fois récents et pertinents, et plus ils sont récents et pertinents, mieux c’est. Nous sommes fortement convaincus que les actions, les comportements et les réactions les plus récents d’un candidat constituent les meilleurs indicateurs de la façon dont il réagira à l’avenir. »

Si vous postulez chez EY, soyez également préparé aux questions sur la façon dont vous avez géré l’impact de la pandémie sur votre carrière. « Si vous êtes étudiant, on vous demandera sûrement ce que vous avez fait pour rester compétitif et réussir depuis l’obtention de votre diplôme, » suggère Dan Black. « Et si vous êtes sur le marché du travail, nul doute que vous aurez une question similaire. 

Si vous avez perdu votre job, n’ayez pas peur de le dire. « Nous savons que la pandémie fait payer un lourd tribut à des dizaines de millions de personnes, et l’indulgence sera de mise durant les entretiens, » ajoute-t-il. « Je veux que les gens racontent ce qui leur est arrivé et comment ils ont réagi. C’est un bon indicateur de la façon dont ils réagiront à la prochaine crise. »

Si vous êtes toujours en poste et que vous vous interrogez sur le risque d’aller voir ailleurs, Dan Black conseille de franchir le pas. « Vous pouvez avoir peur de l’inconnu, mais c’est quand une entreprise est sous pression que vous voyez vraiment sa culture et son mode de fonctionnement. » En d’autres termes, si vous cherchez un peu, vous devriez savoir rapidement si oui ou non vous prenez la bonne décision.

De toute évidence, Dan Black pense que postuler chez EY constitue une bonne option. Il confie que le cabinet s’est donné beaucoup de mal pour intégrer ses 83 000 nouveaux employés en mode virtuel : sessions d’intégration en ligne, réunions en visioconférence avec les mentors et collègues, cafés virtuels, webcasts pour les stagiaires avec les CEO mondiaux, séances de sport et de yoga en ligne, clubs de lecture en ligne, et même une sortie virtuelle dans une ferme locale. « La caméra a même filmé une chèvre et un lama, » raconte-t-il avec une pointe de fierté.

Crédit photo : Christina @ wocintechchat.com sur Unsplash

 Have a confidential story, tip, or comment you’d like to share? Contact: sbutcher@efinancialcareers.com in the first instance. Whatsapp/Signal/Telegram also available. Bear with us if you leave a comment at the bottom of this article: all our comments are moderated by human beings. Sometimes these humans might be asleep, or away from their desks, so it may take a while for your comment to appear. Eventually it will – unless it’s offensive or libelous (in which case it won’t.)

Secteurs les plus recherchés

Loading...

Recherche emploi

Rechercher articles

Close
Loading...
Loading...