Le problème du système interne de promotions chez Google…

eFC logo
Google ladders

Chez Google à Mountain View, des gens veulent travailler pour Goldman Sachs à New York. Sérieusement. Nous leur avons parlé. - Les personnes qui pensent que travailler pour des banques telles que Goldman Sachs - qui prétendent être des "entreprises de la tech - feraient peut-être mieux que de travailler pour une véritable entreprise technologique comme Google. Le problème, ou une partie de celui-ci, demeure son système de promotions et de hiérarchie interne

Alors que les banques d'investissement ont des analystes, des associates, des vice-presidents, des directors, des executive directors et des managing directors dans leurs hiérarchies, Google a plusieurs échelles avec jusqu'à 11 échelons à gravir. Il existe différentes échelles pour différentes évolutions de carrière et passer de l’une à l’autre peut être difficile - surtout si vous voulez aller sur les échelles dans des domaines les plus convoités tels que l'ingénierie logicielle.

« Je suis sur la mauvaise échelle », se plaint une source interne de Google. « Je suis sur l’échelle du business au lieu d’être sur celle de l’ingénierie et maintenant que je veux passer sur l’échelle de l’ingénierie, je ne peux pas. Je suis un peu coincé ici ».

Nous n'avons pas directement sollicité Google pour cet article, mais avons parlé à plusieurs de ses employés actuels et anciens. Il s'avère que pour une entreprise supposée avoir un système de management horizontal, Google a beaucoup de niveaux hiérarchiques.

Les niveaux sur les échelles de Google

La plateforme Quora a fait du très bon travail en décrivant l’échelle ingénierie ou technique très prisée de Google. Au niveau 5, les choses commencent à devenir sérieuses : vous devenez un "ingénieur logiciel senior". Au niveau 8, vous êtes un "principal" (un peu comme un ED dans une banque). Au niveau 9 vous êtes un "ingénieur logiciel distingué" (un peu comme un MD). Au niveau 10, vous êtes un Google fellow ou VP (un peu comme un partner chez GS mais en plus rare). Et si vous êtes au niveau 11 ("senior fellow" ou "senior VP"), vous êtes dans la stratosphère avec des stars de Google comme Sanjay Ghemawat et Jeff Dean.

La plupart des échelles Google ne comportent que 10 barreaux : selon la légende Google, le niveau 11 a été créé uniquement pour accueillir Dean et Ghemawat.

Mais que se passe-t-il si vous êtes juste un employé intermédiaire de Google moyen essayant de gravir les niveaux 5 et 6 ?

C'est là que les choses peuvent devenir difficiles. - Surtout si vous voulez atteindre le niveau 5 de l’ingénierie et que vous montez sur une autre échelle. Les initiés disent que les changements d’échelle se produisent, mais qu’ils présentent des inconvénients. « Cela signifie généralement une rétrogradation », déclare un spécialiste en machine learning qui travaillait auparavant pour Google.

« Certes, nous effectuons des transferts par échelle », déclare un employé de Google. « Mais ils arrivent parfois avec un niveau inférieur, de sorte que si vous êtes au niveau 5 en business, vous devrez passer au niveau 4 en ingénierie ». Les échelles elles-mêmes et les possibilités de basculement entre elles sont extrêmement compliquées, ajoute-t-il : « Vous pourriez écrire un livre sur ce sujet. Il existe des familles de travail avec des échelles et des fonctions dédiées ».

Qu'est-ce qui rend l’échelle ingénierie si populaire ? Premièrement, elle rapporte plus. Deuxièmement, elle est super prestigieuse au sein de Google. Et troisièmement, les initiés disent que l’on considère qu’elle abrite certains des plus grands cerveaux de l’entreprise. « Vous ne pouvez pas passer du niveau 5 business au niveau 5 ingénierie, car vous seriez la risée de tous les ingénieurs en dessous de vous », explique l'ex-employé de Google spécialiste du machine learning.

De manière confuse, l’ingénierie a deux barres parallèles : une dédiée à l’ingénierie et l’autre au management d’ingénierie. Les initiés disent que les deux sont parallèles jusqu’aux niveaux 8 ou 9. Après cela, les super-ingénieurs tracent leur propre voie. Malheureusement, cela signifie que les personnes de l’échelle business qui auraient pu être en mesure de vanter leurs compétences en management sont encore moins capables de faire le saut.

Il n’y a cependant pas que de mauvaises nouvelles. Alors qu'une banque comme Goldman Sachs a décidé de se classer parmi les meilleures et ne promeut désormais qu’un fois par an ses plus hauts niveaux (managing director et partner), Google fait grimper les échelons deux fois par an. Pour les gravir, vous avez besoin d'un "paquet promotionnel" contenant toutes les choses agréables que d'autres personnes ont dites sur vous et toutes les choses que vous avez accomplies au travail. Si vous êtes dans une échelle technique, vous pouvez le préparer vous-même lorsque vous pensez que tout est prêt. Si vous êtes dans les autres échelles, c'est à votre patron de vous le proposer.

Même dans ce cas, certains employés de Google estiment que l'ascension de la hiérarchie chez Goldman Sachs semble beaucoup plus simple, en particulier depuis que la firme donne la part belle aux profils ingénieurs.

Pendant ce temps, les employés de Google recommandent de ne pas entrer chez Google sans une certaine compréhension du fonctionnement du système : « Je ne savais pas comment le jeu se déroulait en ce qui concerne les niveaux et les échelles lorsque je suis arrivé ici », déclare l’un d’entre eux.  « Cela s'est avéré être un problème pour moi ».

Vous avez un scoop, une anecdote, un conseil ou bien un commentaire que vous aimeriez partager ? Contact : tiochem@efinancialcareers.com

A lire aussi…

Secteurs les plus recherchés

Loading...

Recherche emploi

Rechercher articles

Close
Loading...