Transferts de banquiers de Deutsche Bank vers BNP Paribas : le choc des cultures ?

eFC logo
Transferts de banquiers de Deutsche Bank vers BNP Paribas : le choc des cultures ?

Dans le cadre de l’accord préliminaire conclu par Deutsche avec BNP pour lui céder certaines activités sur les marchés actions et assurer ainsi une continuité de service auprès de ses clients, des employés de la banque d’investissement allemande pourraient être transférés vers la banque française.

Reste à savoir qui sont les professionnels de Deutsche les plus susceptibles de rejoindre BNP. La banque française est en négociations avec Deutsche Bank pour la reprise de ses activités de trading électronique et de prime services à destination des hedge funds. Traders, sales et quants intervenant sur les marchés actions seront donc vraisemblablement de la partie.

Les divisions concernées emploient environ 300 personnes dans le monde, selon des sources proches du dossier citées par Financial News. Le nombre de personnes transférées pourrait être plus petit. Cela dépendra en fait du nombre de clients de Deutsche qui accepteront de passer chez BNP Paribas, ainsi que du nombre de techniciens et de personnel support requis sachant qu’il est question de transférer des technologies en plus des hommes

A noter que BNP n’a pas fait de commentaires sur ce projet de partenariat aux contours encore flous, des due diligences étant toujours en cours. En attendant, toute la question est de savoir si les employés de Deutsche Bank parviendront facilement - ou non - à s’intégrer au sein de la banque française.

Deux banques, deux cultures ?

Certes, les deux banques ont des points communs. Ce sont toutes les deux des champions bancaires dans leurs pays respectifs, même si au niveau mondial elles font plutôt pâle figure face à leurs concurrentes américaines. « Face aux 370 Mds$ de capitalisation de JP Morgan, nous n'avons à opposer que les 53 Md€ de la BNP, ou, pire, les 14 Mds€ de Deutsche Bank », rappelle l’économiste Marc Fiorentino dans son Morning Zapping

Si la présence de Deutsche Bank en France est plutôt discrète, celle de BNP en Allemagne est plus marquée. La banque de la rue d’Antin n’a eu de cesse de renforcer sa présence dans la BFI outre-Rhin. En début d’année, elle a par exemple recruté un directeur et responsable des Financial Sponsors Nordics & Allemagne qui avait précédemment travaillé pour… Deutsche Bank.

« Plus que la culture, ce sont surtout les salaires qui pourraient dissuader certains banquiers de Deutsche Bank de rejoindre BNP Paribas », nous confie un recruteur en finance ayant souhaité garder l’anonymat.  Globalement, les banques françaises ont la réputation de moins bien payer les banquiers seniors que leurs rivales allemandes.

Mais dans le contexte actuel, les employés de Deutsche Bank ne pourront pas véritablement faire la fine bouche et devront se contenter de ce qu’on leur offre, sachant que le marché de l’emploi dans ce domaine risque d’être encombré, 200 banquiers de Deutsche Bank ayant été licenciés de façon expéditive rien qu’à Londres depuis lundi.

Vous avez un scoop, une anecdote, un conseil ou un commentaire que vous aimeriez partager ? Contact : tiochem@efinancialcareers.com

A lire aussi…

Secteurs les plus recherchés

Loading...

Recherche emploi

Rechercher articles

Close
Loading...