TÉMOIGNAGE : « Je travaille dans la technologie bancaire et je pense être largement sous-payé »

eFC logo
TÉMOIGNAGE : « Je travaille dans la technologie bancaire et je pense être largement sous-payé »

Je suis vice-president (VP) et je travaille dans la technologie pour le trading dans le front-office d'une banque d’investissement. Cela fait six ou sept ans que je travaille dans la finance et je viens de me rendre compte que j’étais extrêmement sous-payé.

J’ai fait des recherches sur les salaires tech dans des sociétés non financières comme Google, Facebook, Dropbox, Twitter, Airbnb, Square, Amazon et Lyft. Personne en finance ne semble s'en rendre compte, mais ils sont énormes. Bien plus élevés que ceux de mon entourage qui codent pour une banque.

Ces sociétés versent régulièrement 300-400 k$ (265-355 k€) à des ingénieurs ayant entre cinq et dix ans d'expérience. Certes, les nouvelles recrues ne touchent que 175-250 k$ (155-220 k€), mais c’est sans compter les restricted stock units et les bonus. Et dans les entreprises de technologie, ces derniers sont souvent garantis en cash - une différence énorme par rapport aux bonus bancaires, qui sont petits et dépendent de la nature cyclique des revenus.

En comparaison, la plupart des VPs tech que je connais dans le secteur bancaire gagnent 200-250 k$ (175-220 k€). Et beaucoup d'entre eux ont plus de 10 ans d'expérience. Si vous avez une telle expérience dans la technologie de pointe et que vous êtes bon, vous pouvez gagner 400-600 k$ (355-530 k€), voire davantage.

Le fait est que la plupart des technologues dans les banques sont montrés du doigt car ils représentent principalement un centre de coûts. En tant qu'ingénieur chez Google ou Facebook, vous êtes le roi. La finance ne veut pas concourir, ou ne peut pas.

Bien sûr, il existe quelques exceptions. Certains des hedge funds les plus orientés vers la technologie paient des salaires comparables à ceux des banques, mais la plupart du temps, la rémunération bancaire a pris énormément de retard. Je pense être sous-payé. N’hésitez pas à laisser un commentaire ci-dessous si vous êtes d'accord avec moi.

Tom Sargent est le pseudonyme d'un technologue dans une banque de Wall Street

Vous avez un scoop, une anecdote, un conseil ou un commentaire que vous aimeriez partager ? Contact : tiochem@efinancialcareers.com

A lire aussi…

Close
Loading...