Mieux vaut-il travailler chez Lazard ou Rothschild ?

eFC logo
Mieux vaut-il travailler chez Lazard ou Rothschild ?

Rothschild & Co a publié mardi soir ses résultats du premier trimestre 2019, deux semaines après ceux de Lazard, si bien que nous pouvons désormais comparer les performances des deux banques d’affaires et savoir ainsi chez laquelle il vaut mieux postuler en ce moment, et dans quelles activités.

Si à première vue Rothschild & Co semble afficher de meilleures performances que sa concurrente Lazard dans de nombreux métiers sur les trois premiers mois de l’année, la banque entend jouer la carte de la prudence du fait que l'année 2019 s'annonce plus incertaine en raison d'un environnement macro-économique plus contrasté...

Conseil M&A

Lazard a certes dévoilé des résultats trimestriels meilleurs que prévu, mais son revenu opérationnel a baissé de 14% et ceux de son activité de conseil de 15%. En comparaison, les revenus de Rothschild & Co ont progressé de 6% au premier trimestre, soutenus par l’activité de conseil financier en hausse de 12%, principalement grâce au dynamisme de l’activité M&A en Europe.

Si vous voulez travailler dans le conseil en M&A, mieux vaut donc privilégier Rothschild, en plein mode recrutement, même s’il faut rester prudent sur les perspectives de cette activité. La banque considère en effet que la conjoncture demeure porteuse pour ce métier, mais reste attentive aux signes marquant éventuellement un point d'inflexion du cycle.

Dans l’Hexagone, Lazard et Rothschild font jeu égal dans les classements M&A où elles trustent les premières places des league tables, loin devant les autres banques. Cela dit, elles excellent davantage dans certains secteurs que dans d’autres. Ainsi, dans la zone EMEA, Lazard est plutôt bien classée dans les deals M&A concernant les biens de consommation, la santé tandis que Rothschild s’illustre dans l’industrie et les services aux entreprises.

Banque privée et gestion d’actifs

Qu’en est-il si vous voulez travailler dans les activités de Banque privée et de gestion d'actifs ? Là aussi, Rothschild & Co semble être un meilleur (ou du moins un moins mauvais) parti :  les revenus dans ces activités sont en retrait de 1% quand sur la même période Lazard affiche une baisse de 14% malgré une hausse des actifs sous gestion au premier trimestre grâce à l'effet de marché.

L'activité de Banque privée et gestion d'actifs « repose sur des bases solides, propices à la poursuite de sa croissance et au maintien d'une collecte importante en Banque privée dans les principales régions où nous opérons », commente-t-on chez Rothschild & Co. Sur la douzaine de jobs à temps plein dans l’Hexagone proposés sur son site carrière, plusieurs concernent la gestion d’actifs.

Private Equity

Chez Rothschild & Co, les revenus de l'activité de Capital-investissement et dette privée sont en retrait de 4 % sur les trois premiers mois de l’année. La banque entend néanmoins poursuivre la croissance de ses actifs sous gestion et maintenir la forte contribution aux résultats du Groupe. Ses efforts se concentreront sur le déploiement des fonds récemment levés et sur les levées des fonds successeurs.

Quoiqu’il en soit, que vous rejoignez Lazard ou Rothschild, sachez qu’il y aura une certitude constante : vous n’aurez pas le temps de vous tourner les pouces, les deux banques d'affaires faisant partie des banques où le rythme de travail est le plus intense (encore faut-il là aussi parfois relativiser).

En contrepartie, la rémunération suivra. Alors que cette année a tendance est à la réduction de l'enveloppe des salaires et bonus dans la plupart des banques, Rothschild & Co va à contre-courant. L'année dernière, elle a augmenté ses dépenses globales de rémunération de 60% au Royaume-Uni. Qui dit mieux ? 

Vous avez un scoop, une anecdote, un conseil ou un commentaire que vous aimeriez partager ? Contact : tiochem@efinancialcareers.com

A lire aussi…

Close
Loading...