TÉMOIGNAGE : « Comment décrocher un premier emploi en trading algorithmique »

eFC logo
TÉMOIGNAGE : « Comment décrocher un premier emploi en trading algorithmique »

Le trading algorithmique peut être une carrière très enrichissante. Le travail est intellectuellement intéressant et moins stressant que d’autres métiers du trading, et les horaires sont relativement courts. Les salaires à sept et à huit chiffres ne sont pas si communs, mais de nombreux traders algo touchent une rémunération assez décente.

Cependant, il est également très difficile de se frayer un chemin dans l'industrie. Voici cinq itinéraires différents que vous pouvez essayer, en fonction de l’état d’avancement de votre carrière.

Vous avez besoin d'un stage d'algo trading

Un stage pertinent est une exigence de plus en plus importante pour la plupart des diplômés du secteur financier. En fait, ma première exposition au monde du trading algo l’a été en tant que stagiaire de premier cycle chez AHL, un hedge fund quantitatif appartenant à Man Group. Au cours de ma carrière, j'ai employé plusieurs stagiaires, dont la plupart ont poursuivi une carrière fructueuse dans l'industrie.

La mauvaise nouvelle est que le monde du trading algo non bancaire compte relativement peu de grandes entreprises ayant la capacité de gérer des programmes de stages formels et que celles-ci n'offrent que quelques postes. Les traders à haute fréquence comme Virtu proposent des stages, tout comme les hedge funds systématiques tels que Winton Capital Management et les hedge funds tels que Point72. Occasionnellement, les petites entreprises peuvent employer des stagiaires, mais ces emplois ne font pas l’objet de petites annonces et vous devrez donc être bien connecté.

N'oubliez pas que si vous ne parvenez pas à décrocher directement un stage pertinent, il est toujours préférable d'obtenir un stage tout de même. Personnellement, j’ai eu la chance de décrocher mon stage parce que j’avais de bonnes compétences en matière de programmation, un intérêt passionné pour les marchés et une profonde compréhension de la théorie financière que j’étudiais. Bien que mon stage ait eu lieu il y a près de deux décennies, ce sont toujours des facteurs importants.

Vous avez besoin d'un excellent diplôme de premier cycle et d'un Master

Les sociétés de trading algo ne recrutent pas dans leurs viviers de graduate programmes d’analystes comme c’est le cas des banques d’investissement. Tout comme il est difficile de décrocher un stage en algo trading, il est également difficile d’obtenir un job à temps plein à la fin de vos études. Certains des plus grands hedge funds quantitatifs peuvent employer une douzaine de diplômés par an, mais seule une poignée d'entre eux occuperont des postes de gestion des investissements.

Avec si peu de postes, les entreprises disponibles peuvent se permettre d’être extrêmement difficiles. Vous aurez besoin d'afficher une réussite académique exceptionnelle dans une université de haut niveau pour avoir une chance.

Vous voudrez peut-être un doctorat scientifique

Il y a vingt ans, vous pouviez devenir un trader algo avec un diplôme de premier cycle, et il y a dix ans, une maîtrise aurait probablement suffi. De nos jours, il est beaucoup plus difficile de se faire embaucher sans doctorat. L'un des hedge funds quantitatifs les plus connus au monde - Renaissance Technologies - se vante ainsi d'avoir 90 docteurs en sciences parmi ses 300 employés.

De même, Winton Capital aime aussi embaucher des docteurs, mais pas avec des spécialités financières. « Pratiquement personne qui travaille ici n’a un doctorat en finance ou en économie », a déclaré le fondateur de Winton, David Harding, au Financial Times il y a plusieurs années. Winton a toujours aimé recruter des docteurs avec des antécédents tels que l’astrophysique, mais ce n’est pas une garantie de succès. « Nous engageons des docteurs avec des qualités personnelles spécifiques parce que je ne veux pas de brillants traders égotistes dans mon organisation : je ne pense pas pouvoir les gérer », a-t-il déclaré à une autre occasion (sans préciser quelles étaient ces qualités personnelles).

Pourquoi avez-vous besoin d'un doctorat pour devenir un trader algo ? Tout d’abord, les départements RH débordés trouvent plus facile de réduire un grand nombre de candidatures en rejetant celles qui n’ont pas de doctorat, même si un PhD n’est pas indispensable pour le job. Deuxièmement, les entreprises recherchent de plus en plus un niveau supérieur de connaissances et de compétences spécialisées qui n’est pas enseignée dans les diplômes de Master.

Si vous avez la patience, vous feriez mieux de rester dans le monde universitaire quelques années en tant que chercheur postdoctoral. Avec quelques publications prestigieuses à votre actif, vous serez plus un atout pour un futur employeur. Même si les articles que vous écrivez ne sont pas directement pertinents, ils auront fière allure sur le matériel de marketing de l'entreprise.

Prenez un travail différent et passez à l’algo trading en interne

Vous travaillez déjà dans la finance mais vous souhaitez toujours vous lancer dans le trading ? Ne paniquez pas, c'est encore possible.

Avec relativement peu d'embauches issues du monde universitaire, la plupart des gens se retrouvent dans le trading après avoir d'abord travaillé ailleurs. J'ai moi-même rejoint AHL à plein temps plusieurs années après mon stage au sein du cabinet, après avoir d'abord travaillé dans la banque d'investissement. En conséquence, j’ai commencé à travailler dans le trading algo avec une certaine expérience de trading sell-side.

Si vous êtes diplômé et que vous envisagez d’occuper un premier emploi, il est préférable que vous occupiez d’abord un emploi dans la division des marchés d’une banque d’investissement. Vous pourrez alors éventuellement occuper un poste dans un fonds ou une société de trading, ou même dans un poste de trading algo au sein d'une banque.

Cela aide que l’algo trading soit un sport d’équipe. Gestionnaires de portefeuille, traders d'exécution et autres technologues collaborent étroitement. Même si vous arrivez à un poste de technologue, vous pourrez être mis en contact avec le personnel senior en front-office, quelque que soit l’intitulé de votre poste. En conséquence, il est relativement courant que des non-traders se lancent dans des  postes de trading. Cela est particulièrement vrai pour les développeurs, les gestionnaires de risques et les modélisateurs quantitatifs.

Cela signifie que si un emploi autre que celui de trader vous est proposé dans un fonds algo, vous devriez sérieusement envisager de l’accepter. Si vous placez correctement vos cartes, vous avez de bonnes chances de devenir trader algo dans quelques années.

Robert Carver est l’ex-responsable fixed income du hedge fund quantitatif AHL, ancien trader options exotiques de la banque d’investissement Barclays et auteur de «Systematic Trading» et de «Smart Portfolios».

Vous avez un scoop, une anecdote, un conseil ou un commentaire que vous aimeriez partager ? Contact : tiochem@efinancialcareers.com

A lire aussi…

Close
Loading...