Voici les 3 jobs bancaires susceptibles d’être transférés les premiers en cas de hard Brexit…

eFC logo
Voici les 3 jobs bancaires susceptibles d’être transférés les premiers en cas de hard Brexit…

Une nouvelle fois, Theresa May a essuyé un refus d’une majorité de députés britanniques, lundi, après avoir proposé des amendements à l’accord de sortie de son pays de l’UE, ouvrant un peu plus la voie à un Brexit sans accord.

D’ores et déjà, les banques d’investissement présentes à Londres se tiennent sur le qui-vive et sont prêtes à envoyer des dizaines de banquiers vers la capitale française dès le 12 avril pour assurer la continuité de leurs services. Mais quelles sont les fonctions les plus susceptibles d’être transférées ?   

1 / Traders et vendeurs en front-office

Les banques n’ont pas attendu l’issue des négociations autour du Brexit pour prendre les devants. Une part importante des activités de trading et de change de leurs gros clients corporate est aujourd’hui enregistrée dans les trading books tenus depuis les desks parisiens plutôt que ceux de Londres.

Mais il va de soi qu’en cas de Brexit sans accord, toutes les fonctions en relation avec la clientèle européenne devront être assurées depuis l’Europe continentale pour continuer à bénéficier du système de passporting. Les banques l’ont bien compris et c’est pour cela que les principaux transferts de personnel front-office depuis ces derniers mois concernent des vendeurs (ou ‘sales’). 

Si dans un premier temps les desks actions étaient les principaux concernés, cela vaut aussi aujourd’hui pour tous les autres desks. En témoigne le récent transfert de Christian Ahrling, ex-vendeur taux chez Bank of America Merrill Lynch à Londres, vers le bureau parisien de BofA en tant que responsable de la distribution taux en Europe continentale.

Enfin, les fonctions ne nécessitant pas forcément de rencontres physiques avec les clients (structureurs, quants, fonctions support back et middle office) devraient suivre par souci de regrouper ces activités en un seul et même endroit, mais seulement dans un second temps, de l’avis de plusieurs recruteurs en finance de la place parisienne.

2 / Les dealmakers ou « faiseurs de deals »

Dans les départements debt et equity capital market (DCM-ECM) et fusions acquisitions (M&A) des grandes banques basées à Londres, pas question de passer à côté d’une opération majeure pour cause de Brexit. Mais là aussi, pas question d’envoyer systématiquement la cavalerie lourde.

« Dans le cas d'une émission obligataire, le 'deal captain' doit être sur le terrain. Dans les fusions et acquisitions, on peut avoir des gens qui arrivent plus tard », explique un banquier cité ce matin dans Les Echos

Là aussi, les banques présentes à Londres et désireuses de gagner des places dans league tables relatives au marché français n’ont pas attendu le Brexit pour consolider leurs équipes locales, comme c’est le cas pour Bank of America Merrill Lynch par exemple qui a multiplié les transferts, recrutements et promotions de senior bankers à Paris.

3 / Les spécialistes risques et conformité

Chez Vendôme Associés, on observe quelques déplacements européens y compris sur des sujets réglementaires et normes. Certes, ce ne sont pas là les transferts les plus nombreux car du fait qu’ils nécessitent des connaissances spécifiques au marché français, « les profils risques et compliance, plus difficiles à faire venir de Londres », rappelle Antony Labylle, consultant risques, compliance et régulation au sein du cabinet de chasse Huxley.

Mais en attendant de dénicher la perle rare sur place, les banques de la City n’ont guère d’autre choix que de faire venir leurs spécialistes risques et conformité directement depuis Londres. Car toujours dans l’hypothèse d’un Brexit sans accord, le plus important pour elles sera d’être en règle avec la législation européenne et éviter ainsi de lourdes amendes. Pas de temps à perdre donc...

Vous avez un scoop, une anecdote, un conseil ou un commentaire que vous aimeriez partager ? Contact : tiochem@efinancialcareers.com

A lire aussi…

Close
Loading...