Voici les banques proposant les meilleurs packages pour déménager à Paris après le Brexit…

eFC logo
Voici les banques proposant les meilleurs packages pour déménager à Paris après le Brexit…

Des banques aux petits soins avec leurs employés....

Avec le Brexit qui approche à grand pas, les banques se livrent une concurrence acharnée pour convaincre leurs employés londoniens de s’installer en Europe continentale, comme le révèlent les données récemment publiées par Financial News.

Si les détails des packages de relocalisation chez Goldman Sachs ou JP Morgan ne sont toujours pas connus, des informations sont disponibles concernant d’autres banques américaines.

A commencer par Bank of America Merrill Lynch, sans doute la plus généreuse d’entre toutes. Ainsi, BofA ML propose à celles et ceux qui partent s’installer dans la capitale française entre 30 et 60 jours d’hébergement temporaire. Et pour les banquiers à charge de famille ne souhaitant pas déménager immédiatement, ils (elles) se voient également offrir 25 000 $ pour couvrir les frais de déplacement entre Paris et Londres jusqu'à la fin de l'année scolaire.

Chez Morgan Stanley, les banquiers qui s’installent à Paris (ou ailleurs en Europe) se voient offrir la possibilité de revenir fréquemment à Londres où ils ont encore leurs familles. Sauf que les offres sont limitées dans le temps (six mois à deux ans) et une fois expirées, les employés devront s'installer définitivement dans l’UE.

Enfin, contrairement à ses concurrentes, Citi n’autorise pas le personnel transféré à faire la navette entre l'UE et le Royaume-Uni, mais préfère plutôt lui donner la possibilité de travailler à partir d'une ville de l'UE sur une base temporaire uniquement (sous détachement de courte durée, plusieurs semaines…). Evidemment, les banques américaines ne sont pas les seules à vouloir attirer les talents londoniens de la City vers Paris.

D’autres exemples à méditer…

Chez BNP Paribas, les employés concernés se voient offrir la possibilité de revenir fréquemment à Londres, mais ces offres sont limitées dans le temps, de six mois à deux ans. A noter que BNP Paribas a également redoublé d'efforts pour se développer au Royaume-Uni depuis le vote sur le Brexit de 2016.

La banque suisse UBS propose pour sa part d'indemniser les salariés pour les frais de déplacement entre l'UE et le Royaume-Uni si les employés acceptent de partir pour une période allant jusqu'à six mois à compter de la fin du mois de mars 2019. De son côté, la banque japonaise Nomura propose elle des forfaits de déplacement pour le personnel, y compris des vols payés, pour une durée limitée de six mois à deux ans à compter d'avril 2019.

Enfin, il est des banques qui n’ont pas prévu de transférer du personnel vers Paris mais dont les initiatives en matière de package de relocalisation peut donner des idées. Deutsche Bank, par exemple, a réservé à destination des personnes qui se relocalisent "plusieurs centaines" de places dans les écoles internationales de Francfort, en prévision d'une recrudescence des candidatures liées au Brexit.

Dans le même état d’esprit, la banque britannique Standard Chartered offre deux années gratuites de logement, de frais de scolarité et de cours d'allemand pour ses banquiers en partance vers Francfort. Qui dit mieux ?

Vous avez un scoop, une anecdote, un conseil ou un commentaire que vous aimeriez partager ? Contact : tiochem@efinancialcareers.com

A lire aussi…

Secteurs les plus recherchés

Loading...

Recherche emploi

Rechercher articles

Close