Les traders fixed income de SocGen à Londres indiquent que leurs bonus sont bien pires que prévus...

eFC logo
SocGen bonuses

Société Générale a annoncé ses bonus et ceux qui travaillent dans son activité fixed income, devises et matières premières (FICC) sont en état de choc.

En janvier, l’agence Bloomberg avait annoncé que SocGen avait l'intention de réduire de 25% les bonus des traders. Toutefois, les initiés ont déclaré que les réductions semblaient avoir été considérablement plus élevées que cela, même les traders fixed income les plus performants de la banque n’ont pas vraiment vu leur bonus baisser par rapport à l'an dernier.

Une source interne de l'activité fixed income de SocGen à Londres a déclaré que son bonus avait été réduit de 75% en 2018. « J'ai l'impression que si vous performez bien, vous obtiendrez une petite somme, si vous performez modérément, vous ne recevrez rien du tout, et que si vous avez mal performé, vous perdrez votre job », a-t-il déclaré. Et d’ajouter qu'il s'attendait à une réduction de 50%, mais a été surpris lorsque la réduction a été encore plus importante. « Mon entretien annuel était bon, l'une des meilleurs que j'ai eus de toute ma période ici, et pourtant mon bonus est plus petit que jamais ».

Un autre vendeur de la banque a déclaré que les bonus n'étaient « pas bons du tout » et que « la plupart des gens sont très déçus ». Des banquiers seniors ont indiqué avoir reçu des bonus du niveau de ceux des analysts. 

SocGen n’a pas souhaité commenter ces plaintes. A noter que l'an dernier, les banques françaises avaient également réduit de 25% les bonus fixed income des traders.

En février, SocGen a annoncé son intention de réduire les coûts de sa banque d’investissement de 500 M€ en coupant dans le trading fixed income et en revoyant ses activités de crédit, taux et change. Un trader de SocGen a déclaré que l'ampleur des réductions de bonus les amène à se demander si SocGen veut vraiment rester active dans cette activité. « Personne ne va vouloir rester ici maintenant ». Un autre trader, cependant, a indiqué qu'il n'y avait nulle part ailleurs où aller : « Aucune des banques européennes, à l'exception peut-être de Barclays, n'est en bon état et est capable de bien payer les gens à présent ».

Dans le cadre de son programme de réduction des coûts, SocGen envisage 1.500 suppressions de postes dans la banque d'investissement. La banque française a la réputation bien méritée de proposer des plans de départs volontaires extrêmement généreux et certains traders à Londres ont exprimé l'espoir qu'ils pourraient en tirer parti. « Au moins, j'aurai de l'argent et je pourrai partir tout de suite, sans attendre la longue période de préavis », a déclaré l'un d'eux.

Vous avez un scoop, une anecdote, un conseil ou un commentaire que vous aimeriez partager ? Contact : tiochem@efinancialcareers.com

A lire aussi…

Close
Loading...