La banque Edmond de Rothschild transfère à Paris l'essentiel de sa salle de marchés genevoise

eFC logo
La banque Edmond de Rothschild transfère à Paris l'essentiel de sa salle de marchés genevoise

Les locaux parisiens de la Compagnie Financière Edmond de Rothschild, rue du Faubourg Saint-Honoré

La banque Edmond de Rothschild (Suisse) S.A. transfère la majeure partie de sa salle de marchés genevoise à Paris. Relayée fin janvier dans la Tribune de Genève, l’information est passée relativement inaperçue dans les médias français. Pourtant elle illustre bien l’attractivité de Paris concernant les activités de trading.

Que ce soit pour les grandes banques d’investissement de la City dont certaines ont comme stratégie de faire de la capitale française leur hub de trading post-Brexit, ou pour des structures plus petites de private banking employant quelques traders chargés de l’exécution des ordres de leurs clients, Paris semble bel et bien être devenue « the place to be ».

Les traders genevois verront désormais leur travail confié à leurs homologues de la salle de marchés de Paris. Certains pourraient rejoindre le bureau parisien, la vingtaine de personnes concernées sur le desk genevois s’étant vue proposer des mesures d'accompagnement, dont un transfert « en lien avec les postes ouverts à Paris », a précisé une porte-parole de l'établissement à l’agence AWP.

Pool de talents à Paris

La réorganisation qui porte sur les activités de back-office et de salle de marché (hors Monaco) s'inscrit dans le cadre de la « convergence des métiers mise en place depuis trois ans » qui permet de concentrer les flux dans les localisations où la volumétrie et/ou l'expertise est la plus importante.

Genève devient ainsi le pôle de change de la banque privée internationale (BPI) tandis que Paris concentre le pôle d'exécution pour compte de tiers pour le groupe. « Nous disposons à Paris des compétences, des relations avec les contreparties et des volumes nécessaires pour exécuter au mieux les ordres de l’ensemble de nos clients, quelle que soit leur localisation », précise la banque.

Plus généralement, pourquoi localiser les activités de marché à Paris ? Car c'est là qu'il y a le « meilleur pool de talent après Londres et un buy-side assez développé », avance Christian Noyer, gouverneur honoraire de la Banque de France qui a rejoint le mois dernier la fintech britannique Setl spécialisée dans la blockchain.

D'après les financiers, un autre facteur important dans le choix des banques pour Paris est « la sophistication des régulateurs français qui ont longtemps supervisé les opérations complexes de trading et de dérivés de BNP Paribas et Société Générale ». D’autres arrivées de desks de trading pourraient donc suivre dans les semaines et les mois qui viennent…

Vous avez un scoop, une anecdote, un conseil ou un commentaire que vous aimeriez partager ? Contact : tiochem@efinancialcareers.com

A lire aussi…

Secteurs les plus recherchés

Loading...

Recherche emploi

Rechercher articles

Close
Loading...