☰ Menu eFinancialCareers

L’évolution des techniques de recrutement de développeurs à travers les décennies

Laptop evolution

Les méthodes “classiques” mises en oeuvre pour recruter des développeurs ne fonctionnent plus. Les professionnels de la programmation ont en effet accès à de nombreuses opportunités au cours de leur carrière et pour capter leur intérêt, les recruteurs doivent de plus en plus s’adapter à leurs attentes et besoins.

Nous nous sommes penchés sur les raisons qui ont conduit à l’évolution des techniques de recrutement des développeurs au cours des dernières années.

L’éducation technologique a progressivement acquis une vraie légitimité

Dans les années 60, très peu d’universités disposaient d’ordinateurs, ce qui rendait quasiment impossible d’apprendre à coder. Par ailleurs, il n’existait pas de parcours universitaire dédié à l’ingénierie logicielle, conduisant les entreprises à recruter pour les postes de développeurs des étudiants venant d’autres filières universitaires, principalement celles des mathématiques, lettres et sciences humaines et sociales.

Les choses ont commencé à évoluer à partir des années 80, quand le développement des logiciels est devenu un domaine plus institutionnalisé. De plus en plus d’universités ont commencé à offrir des parcours spécialisés aux étudiants souhaitant devenir développeurs.

Au début des années 2000, c’était notamment lors des forums de recrutement organisés par certaines universités que les nouveaux diplômés en informatique se retrouvaient en compétition pour obtenir les postes proposés par les entreprises présentes. Aujourd’hui, les étudiants se tournent désormais vers une éducation moins formelle pour apprendre l’informatique ou apprendre à coder en particulier, par exemple en suivant des cours en ligne ou en contribuant à des projets open source.

Les projets digitaux ont aujourd’hui un impact sur tous les citoyens

Dans les années 60, les universités, les entreprises et les institutions publiques étaient en demande de logiciels qui les aideraient à être plus productives. Pour répondre à ces besoins, des projets spécifiques ont vu le jour, comme les systèmes de “temps partagé”, les machines de traitement de l’information, les solutions de stockage digital des données et les transactions commerciales en ligne.

Avec l’essor de l’ordinateur personnel dans les années 80, l’intérêt pour les logiciels et leur potentiel prometteur a dépassé le strict cadre du monde de l’entreprise. Les développeurs ont alors commencé à travailler sur des produits qui facilitent le quotidien des citoyens, comme les suites bureautiques, les calendriers digitaux et les logiciels d’aide à la gestion des finances personnelles.

Puis, grâce à l’évolution rapide du World Wide Web dans les années 2000, les possibilités des logiciels sont devenues infinies. Aujourd’hui, les développeurs écrivent ni plus ni moins que le script qui dessine le monde de demain. Les logiciels sont partout : ils ne sont plus seulement cantonnés aux entreprises ou même aux ordinateurs personnels. Toutes les entreprises ont désormais besoin des développeurs pour atteindre leurs objectifs de transformation digitale.

Vers une personnalisation accrue des tactiques de recrutement

Dans les années 60, les entreprises avaient recours à des méthodes “traditionnelles” (voire rudimentaires) pour promouvoir leurs offres d’emploi, telles que la publication d’annonces dans les journaux et les chasseurs de têtes, voire parfois des avions avec des banderoles publicitaires. Les méthodes de recrutement n’ont pas évolué dans les années 80 et les entreprises ont continué à externaliser leur recherche de candidats en faisant appel aux chasseurs de têtes.

Il faut attendre les années 2000 pour que les choses évoluent un peu. La plupart des candidats expérimentés avaient une démarche active de recherche d’emploi et envoyaient spontanément la version papier de leur CV aux entreprises qui les intéressaient. Quant aux entreprises qui cherchaient activement à recruter des développeurs, elles s’en remettaient principalement à des agences de recrutement.

Cependant, plusieurs de ces agences se préoccupaient peu de ce que les candidats voulaient et leur priorité était d’encaisser la commission pour avoir sécurisé une embauche. Les développeurs se sont alors progressivement habitués à recevoir des appels parfois interminables et de moins en moins personnalisés de la part de recruteurs leur proposant des emplois qui ne correspondaient pas du tout à leurs attentes ou à leurs objectifs de carrière.

Aujourd’hui, certaines entreprises continuent à utiliser des tactiques obsolètes (avec peu ou pas de succès), mais celles qui ont adopté les nouvelles méthodes de recrutement remarquent une nette amélioration de leurs résultats. Et cela notamment parce qu’elles perçoivent les développeurs comme bien plus que de simples dactylos, mais comme de vrais architectes.

Elles abordent avant tout le recrutement des développeurs comme un processus qui s’inscrit dans une stratégie à long terme, en assurant une présence constante auprès d’eux afin de pouvoir les attirer le moment venu – quand les équipes techniques ont crucialement besoin de nouveaux talents. Si vous êtes prêt(e) à changer votre approche d’embauche de développeurs, c’est votre entreprise toute entière qui bénéficiera pleinement de cet effort.

L’auteur :

Passionné par le digital et le marketing, Karim a acquis plus de dix ans d’expérience dans le domaine des nouvelles technologies avant de rejoindre en octobre 2016 Stack Overflow, la plus grande communauté de développeurs en ligne, au poste de Country Manager France où il est en charge de l’élaboration d’une stratégie de développement adaptée pour la France ainsi que de la coordination des activités spécifiques à ce marché.


Crédits photo :bowie15 / gettyimages

commentaires (0)

Comments

Votre commentaire est en attente de modération. Il apparaîtra sur le site une fois validé

Réagissez

Pseudo

Adresse e-mail

Consultez notre règlement concernant notre communauté ici