☰ Menu eFinancialCareers

François Fillon se reconvertit… dans une société de gestion d’actifs française

FRANCE2017-VOTE-RIGHT-WING

Le groupe de gestion d’actifs et d’investissement Tikehau Capital vient d’annoncer que l’ancien Premier Ministre François Fillon rejoindra la société en tant qu’associé le 1er septembre 2017, portant le nombre d’associés à 30. « L’arrivée d’une personnalité telle que François Fillon apportera une véritable valeur ajoutée à Tikehau Capital », commentent les dirigeants de la société dans un communiqué publié pour la circonstance.

« Son expérience internationale – le développement international de Tikehau Capital étant un de ses axes stratégiques majeur – et sa connaissance aigue des problématiques économiques françaises et européennes constituent des atouts majeurs pour accompagner le développement de la société de gestion et d’investissement », ajoutent-ils.

Pratiquement quatre mois jour pour jour après sa défaite au premier tour de l’élection présidentielle, François Fillon rejoint ainsi un groupe qui gère 10,3 milliards d’euros d’actif investis dans différentes classes d’actifs (dette privée, immobilier, investissement en capital, stratégies liquides), notamment au travers de Tikehau IM, sa filiale de gestion d’actifs pour le compte d’acteurs institutionnels et privés.

Une success story française… en mode recrutement

Fondé en 2004 par Antoine Flamarion et Mathieu Chabran, deux banquiers d’investissement passés par Merrill Lynch et Goldman Sachs (âgés à l’époque de 31 et 28 ans), Tikehau Capital a fortement recruté ces dernières années pour atteindre aujourd’hui 170 collaborateurs répartis dans ses bureaux de Paris, Londres, Bruxelles, Madrid, Milan, Séoul et Singapour. En France, le groupe s’intéresse surtout aux profils internationaux, soit des bi-nationaux, soit des personnes avec des parcours à l’international.

Depuis sa création, le Groupe a réussi à débaucher des banquiers seniors tels que Bruno de Pampelonne, ex-patron de Merrill Lynch à Paris ; Christian de Labriffe, ex-associé gérant de Rothschild ; Jean-Pierre Mustier, ex-patron de SGCIB ; ou bien plus récemment Peter Cirenza, banquier qui a passé 20 ans chez Goldman Sachs à New York, Londres et Tokyo, avant d’être nommé en avril dernier directeur du bureau londonien de Tikehau Capital.

Nul besoin cependant d’être un banquier vedette (ni avoir concourru à la présidentielle !) pour rejoindre Tikehau Capital. « L’esprit entrepreneurial – qui constitue une large part de l’ADN de Tikehau Capital – est une condition sine qua non dans nos recrutements. Nous sommes peut-être moins dans le détail des diplômes que dans les qualités créatives des candidats (….) qu’ils viennent d’une petite ou d’une grosse structure », expliquait lors d’une interview exclusive dans nos colonnes Emmanuelle Costa, DRH du Groupe Tikehau. Les jeux restent donc ouverts.

Chiffres clés

chiffresCles_20170613_fr

Source: Tikehau Capital


Crédits photo : GUILLAUME HORCAJUELO / Intermittent / AFP / gettyimages

commentaires (0)

Comments

Votre commentaire est en attente de modération. Il apparaîtra sur le site une fois validé

Réagissez

Pseudo

Adresse e-mail

Consultez notre règlement concernant notre communauté ici