☰ Menu eFinancialCareers

SÉQUENCE VINTAGE : une vidéo de recrutement de Goldman Sachs datant de 1985… exhumée sur YouTube

Goldman Sachs fixed income recruiting

En 1985, Goldman Sachs était encore une partnership. Les associés de l’époque qui étaient en poste détenaient environ 80% de l’entreprise, les associés retraités le reste. Lloyd Blankfein n’avait alors que 31 ans et était trader chez J. Aron, la société de commodities rachetée quatre ans plus tôt par la banque américaine. Dirigée par l’ancien banquier en M&A John Weinberg, Goldman Sachs intervenait en 1985 principalement sur le marché américain. Il y avait bien quelques bureaux à l’étranger, dont un à Londres, mais, selon les dires de Lisa Endlich, les quelques centaines d’employés de Goldman Londres n’occupaient qu’un étage dans un immeuble de bureaux où la climatisation n’existait pas encore.

Ce qui n’empêchait pas Goldman de vouloir croître. En 1986, la banque a décidé de privilégier la croissance. Au cours des 12 années qui suivirent, elle a doublé en taille et son capital a été multiplié par cinq.

Tel était le monde décrit dans une vidéo de recrutement réalisée par GS en 1985 pour son activité fixed income, et qui vient tout juste de faire sa réapparition sur Youtube. Bien que postée sur le réseau de partage de vidéos en mars 2015, elle vient seulement d’être exhumée.

Nous avons posté ci-dessous la vidéo qui dure en réalité 10 minutes (les 3 dernières minutes sur YouTube étant vierges). Goldman Sachs utilisait ladite vidéo en guise de pitch pour des « individus exceptionnellement talentueux et motivés » afin de les convaincre de travailler sur les marchés de fixed income où la banque connaissait une « croissance rapide ».

Autres temps, autres mœurs

La vidéo montre qu’en 1985 chez Goldman Sachs, on pouvait fumer au bureau et porter les cheveux longs, boire sans fin des cafés dans des tasses en papier, porter un pager (appareil permettant de capter des messages radio) à la ceinture, avec en toile de fond de gros ordinateurs, pléthore de téléphones, des tonnes de paperasses et beaucoup de personnel.

La vidéo est complétée par un jingle musical des années 80 plutôt entraînant. « Le rythme est rapide et l’atmosphère intense Les émotions varient d’une minute à l’autre », prévient un ancien de chez Goldman. Et d’ajouter : « Parmi les pré-requis pour décrocher un job figurent l’intelligence, l’indépendance, le désir de réussir, la créativité et la capacité de transformer rapidement les idées en actes ».

Si vous reconnaissez quelqu’un dans cette vidéo, n’hésitez pas à nous le signaler dans la rubrique commentaires en bas de l’article (Jon Corzine, devenu par la suite CEO de Goldman Sachs, a par exemple été vu en train de crier au téléphone à 7 minutes et 30 secondes). Enfin, si vous êtes friands de ce genre de vidéo vintage, vous pouvez toujours regarder ce documentaire de 1987 sur Paul Tudor Jones…


commentaires (0)

Comments

Votre commentaire est en attente de modération. Il apparaîtra sur le site une fois validé

Réagissez

Pseudo

Adresse e-mail

Consultez notre règlement concernant notre communauté ici