☰ Menu eFinancialCareers

La gagnante du concours Ladies of Fintech 2017 est… une ex-tradeuse sur dérivés

Adina Grigoriu, co-fondatrice et directrice générale de Active Asset Allocation

Adina Grigoriu, co-fondatrice et directrice générale de Active Asset Allocation

C’est à l’occasion de l’évènement bi-annuel Fin&Tech Community qui se tenait ce mardi à Paris et qui fédère tous les acteurs de l’écosystème financier que le nom de la gagnante du concours Ladies of Fintech 2017 organisé par le pôle de compétitivité Finance Innovation en partenariat avec La Banque Postale et Startup.info a été dévoilé.

A la suite d’une sélection de douze finalistes par un jury de professionnels et du vote du public, l’heureuse gagnante s’appelle … Adina Grigoriu, co-fondatrice et directrice générale de Active Asset Allocation, une fintech d’ingénierie financière spécialisée dans la gestion des risques de portefeuilles financiers et fondée en 2010 par Olivier Hiezely (un ancien de L’Oréal).

Adina Grigoriu construit ainsi  des « Robo Allocators », algorithmes destinés à accompagner les investisseurs dans leurs projets tout en les aidant à préserver leur capital.

Une ancienne “tradeuse” sur dérivés

De formation d’actuaire, Adina possède plus de 18 ans d’expérience dans différents domaines du secteur financier (notamment la modélisation quantitative) où elle a été amenée à conseiller de nombreux asset managers, clients institutionnels et hedge funds sur l’élaboration et la gestion de leurs portefeuilles multi-assets.

Spécialisée dans l’allocation d’actifs, elle a commencé sa carrière en 1999 chez CIC comme trader sur dérivés avant de rejoindre BNP Paribas Asset Management en tant que responsable ALM. En 2007, elle rejoint le spin-off EDHEC-Risk Institute pour développer une approche Dynamic Core Satellite.

Adina décide alors de créer sa propre entreprise pour « prendre son destin en main, et ne plus dépendre des autres dans sa vie professionnelle ». L’impact qu’elle souhaite créer dans le monde de la finance ? « Participer à la constitution d’une épargne longue, non seulement en France mais aussi en Europe ». Vaste programme.


Crédit Photo : Finance Innovation

commentaires (0)

Comments

Votre commentaire est en attente de modération. Il apparaîtra sur le site une fois validé

Réagissez

Pseudo

Adresse e-mail

Consultez notre règlement concernant notre communauté ici