☰ Menu eFinancialCareers

Un banquier à la tête de la start-up fintech du Crédit Mutuel Arkéa

Didier Ardouin est nommé Directeur général de « Max », la Fintech du Crédit Mutuel Arkéa

Didier Ardouin est nommé Directeur général de « Max », la Fintech du Crédit Mutuel Arkéa

Après avoir été précurseur ces dernières années en s’associant très tôt à différentes Fintechs (Younited Crédit, Leetchi, Grisbee, Yomoni…) lui ayant notamment permis, de renforcer sa connaissance du marché et d’élargir son éventail de solutions technologiques et bancaires, le Crédit Mutuel Arkéa vient de créer sa propre start-up fintech.

Baptisée « Max », l’objectif de celle-ci est d’apporter une réponse simple, impartiale et efficace aux besoins de la vie quotidienne des consommateurs, avec une offre qui va bien au-delà des services financiers. L’application mobile « Max » proposera, à terme, un large ensemble de services de banque et assurance, de conciergerie et de conseil personnalisé et sera téléchargeable gratuitement et mise à la disposition de tous les consommateurs souhaitant accéder aux différents services proposés, quelle que soit leur banque.

Un écosystème de start-ups associé

Pour fournir ce condensé de services originaux, le Crédit Mutuel Arkéa aura combiné dans « Max » les outils qu’il a déjà lui-même créés mais aussi les services des partenaires avec lesquels il a choisi de s’associer. Il s’agit notamment des nombreuses start-ups et Fintechs avec lesquelles le groupe est associé et qui ont déployé des savoir-faire reconnus dans la fluidité de l’expérience client, de la pertinence de la réponse au besoin du consommateur ainsi que de la performance technologique.

« Pionnier dans la réinvention de l’univers bancaire, le Crédit Mutuel Arkéa affirme une nouvelle fois sa longueur d’avance en proposant un service qui va bien au-delà des services bancaires et financiers », commente Ronan Le Moal, directeur général du Crédit Mutuel Arkéa. « Notre Fintech « Max », que nous avons voulu créer en interne et doter de moyens importants, va nous permettre de proposer une expérience utilisateur totalement innovante au service d’un large public ». Le groupe a injecté 20 millions d’euros dans cette nouvelle start-up interne.

Un banquier “maison”

C’est Didier Ardouin, 53 ans, qui a été nommé Directeur général de la Fintech « Max ». Titulaire d’un DESS gestion et management des PME à l’IAE de Nantes, il a rejoint le Crédit Mutuel de Bretagne en 2000 en qualité de Directeur de l’agence de Cesson-Sévigné puis de Saint-Malo Centre. En 2007, il assure la direction d’un groupe d’une vingtaine d’agences situées entre Morlaix et Landerneau. Il est ensuite nommé en 2010 Directeur général de la fédération du Crédit Mutuel Massif Central, fonction qu’il occupera pendant 6 ans.

En 2016, il prend la responsabilité du projet « Nouvelle Vague » intégré au plan stratégique « Arkéa 2020 » du Crédit Mutuel Arkéa. C’est dans le cadre de ce projet, dédié au développement d’un concept nouveau alliant le meilleur de l’humain et du digital, qu’est prévu le lancement, le 1er septembre 2017, de l’application « Max », une équipe dédiée se consacrant au lancement de cette application mobile.

« Nos équipes vont offrir un service expert, accessible au plus grand nombre et entièrement gratuit qui permettra à l’utilisateur de gagner du temps et de l’argent », indique Didier Ardouin. « Notre ambition est de faire de notre réelle impartialité et du soin que nous allons apporter à la protection des données de nos clients les moteurs d’un niveau de confiance jamais atteint dans une relation commerciale ». Si c’est un banquier qui le dit..


commentaires (0)

Comments

Votre commentaire est en attente de modération. Il apparaîtra sur le site une fois validé

Réagissez

Pseudo

Adresse e-mail

Consultez notre règlement concernant notre communauté ici