☰ Menu eFinancialCareers

Responsable Solutions d’Investissement Durable : une nouvelle fonction au sein des Activités de Marchés

Isabelle Millat

Isabelle Millat

Société Générale Corporate & Investment Banking a récemment annoncé la nomination d’Isabelle Millat en tant que Responsable des Solutions d’Investissement Durable, fonction nouvellement créée au sein des Activités de Marchés. Retour sur cette nomination…

Pouvez-vous nous rappeler votre parcours ? (académique, professionnel)

Je suis diplômée de l’ESSEC, et j’ai débuté ma carrière en 2001 dans le conseil en management, chez Capgemini Consulting. J’ai rejoint Société Générale Corporate & Investment Banking en 2006 où j’ai exercé diverses fonctions au sein des activités de marchés, en particulier sur les produits dérivés, et notamment en tant que Chief Operating Officer pour l’activité Produits Structurés Multi Actifs à New-York.

Depuis 2010, je me suis spécialisée en tant qu’Ingénieur Produits Financiers en charge du développement de stratégies d’investissement multi actifs et de la structuration d’indices pour la franchise Société Générale Index (SGI). Je me suis progressivement dédiée aux stratégies d’investissement durable.

Votre fonction a été nouvellement créée au sein des Activités de Marchés. En quoi consiste t-elle exactement ?

En tant que Responsable Solutions d’Investissement Durable pour les activités de marchés, je suis en charge de fédérer les initiatives marchés en matière d’investissement durable sur l’ensemble des classes d’actifs (actions, obligations…)  afin de renforcer le développement de la gamme de solutions offertes aux investisseurs, et ce, en capitalisant sur l’expertise forte de la banque en matière d’ingénierie financière.

En rencontrant les investisseurs pour promouvoir ces solutions et recueillir leurs besoins, j’identifie et priorise les nouvelles opportunités. Pour créer ces nouvelles stratégies, je développe des partenariats internes, avec notre Recherche ESG (Environnemental, Social et Gouvernance d’Entreprise), ou encore avec les agences externes de notation environnementale et sociale (comme par exemple RobecoSAM ou oekom research).

A quoi ressemble votre journée-type ?

Il n’y a bien sûr pas de journée type !  Mais je dirais que mon temps se répartit entre les interactions au sein de la salle de marchés, pour structurer les nouvelles solutions, et la promotion de ces solutions : en interne, auprès de la force de vente et des équipes partenaires des activités de marchés (au sein des activités de financement ou encore chez Lyxor AM) ; et en externe, qu’il s’agisse de rendez-vous avec nos clients institutionnels, de conférences, ou de rencontres avec les agences externes de notation environnementale et sociale.

Investissement durable, pratiques environnementales et sociales : est-ce facilement conciliable avec la banque d’investissement et les activités de marché ?

Les salles de marchés jouent un rôle essentiel dans le financement de l’économie et dans la répartition des risques entre ses différents acteurs. En tant qu’experts des marchés financiers, nous cherchons à apporter des solutions sur mesure aux problématiques de nos clients et à les accompagner dans leurs placements.

Les entreprises de toutes tailles, de la PME au groupe multinational, les investisseurs institutionnels, mais aussi les États sollicitent les banques d’investissement pour trouver des solutions correspondant à leurs besoins. Or, l’investissement durable est devenu ces dernières années une préoccupation clé de nos clients, et notamment des investisseurs institutionnels: plus de la moitié des actifs gérés par des professionnels en Europe tiennent compte de critères environnementaux, sociaux, ou de bonne gouvernance d’entreprise. Nos clients ont constaté que ces indicateurs améliorent le profil rendement / risque de leurs portefeuilles ; ils répondent également à une demande des investisseurs finaux, qui prennent conscience des enjeux environnementaux ou sociaux, mais aussi à la demande réglementaire qui vise actuellement à renforcer l’investissement durable.

La banque, à travers son activité de financement, joue également un rôle clé dans le développement des projets des entreprises qui ont un impact positif environnemental ou social ; Société Générale a ainsi doublé ses Financements à Impact Positif entre 2014 et 2015, avec 2 Mds d’euros de projets financés en 2015. Société Générale s’est par ailleurs engagée à doubler d’ici 2020 ses financements de projets d’énergie renouvelable.

Enfin, quels conseils de carrière donneriez-vous à un professionnel désireux de combiner sa passion pour les marchés et l’investissement durable ?

Des formations spécialisées se développent (ex : Master developpement durable et organisations de l’Université Paris Dauphine, Master Economie du développement durable, de l’environnement et de l’énergie de Centrale Paris ou bien le Learning center Développement durable & RSE de l’ESSEC) et elles permettent de bâtir une connaissance des différentes approches de l’investissement durable, ainsi qu’un réseau de professionnels qui interviennent ou seront amenés à intervenir dans ce secteur.

La meilleure solution reste cependant d’acquérir de l’expérience sur le terrain, en profitant notamment de la tendance au renforcement des équipes en charge des thématiques ISR, ESG ou encore d’investissement durable, que l’on observe au sein des banques mais également chez les gestionnaires d’actifs.

Vidéo par Isabelle Millat – Quelle évolution en matière de solutions d’investissement durable sur les marchés financiers

Et pour info…

L’investissement durable : quels enjeux et quelles solutions marchés ?

Engagements Société Générale en matière de finance responsable


commentaires (0)

Comments

Votre commentaire est en attente de modération. Il apparaîtra sur le site une fois validé

Réagissez

Pseudo

Adresse e-mail

Consultez notre règlement concernant notre communauté ici