☰ Menu eFinancialCareers

Montréal, un choix à considérer de près par les étudiants français en finance

L'Université de Montréal, ça vous tente ?

L'Université de Montréal, ça vous tente ?

Après 4 années de règne, Paris vient d’être détrônée pour laisser sa place à Montréal qui est devenue depuis la 1ère ville étudiante au monde d’après le palmarès QS Best Student Cities 2017 qui se base sur une enquête mondiale auprès de 18 000 étudiants et diplômés. En gagnant 6 places, son nouveau positionnement est sans appel.

« Le classement de QS vient non seulement indiquer que le Canada est une destination de choix pour les étudiants internationaux, mais il confirme également ce que nous savions déjà depuis longtemps : au Canada, Montréal est l’endroit où il fait bon étudier », a déclaré Guy Breton, recteur de l’Université de Montréal. « C’est une multitude de qualités que Montréal possède et qui, réunies toutes ensemble font de cette ville, un endroit par excellence où étudier ».

Ainsi, Montréal brille dans les catégories évaluées par QS y compris dans la nouvelle catégorie Student View (le point de vue des étudiants) Ils ont classé leur ville dans les domaines des arts et de la culture, de l’accessibilité financière, de la vie nocturne, des possibilités d’emploi, de la diversité, la tolérance et l’inclusion, de la facilité de déplacement, de la convivialité et de leur envie de s’y établir ou pas.

 

Se « Montréaliser »…

D’ailleurs, le slogan de l’Université de Montréal, « Montréalisez-vous ! », prend tout son sens avec la position de Montréal comme 1ère ville étudiante au monde, surtout pour les étudiants français qui, bénéficiant de droits de scolarité préférentiels grâce à l’Entente France-Québec, en font leur destination nord-américaine préférée.

Les représentants de l’Université de Montréal étaient présents ce jeudi au Centre culturel canadien de Paris pour rencontrer les étudiants intéressés au travers de mini-conférences et d’échanges avec de véritables étudiants de l’UdeM. Quant à Michèle Glémaud, directrice générale du recrutement étudiant de l’Université de Montréal, elle sera de passage à Paris les 27 et 28 février prochains.

Concernant l’industrie financière, ce ne sont en tout cas pas les opportunités qui manquent et la destination Canada est à surveiller de près par les financiers francophones. Enfin, pour celles et ceux qui hésiteraient encore à franchir le pas, lisez plutôt le témoignage de Daisy Le Corre, étudiante française ayant choisi l’UdeM où elle est chargée de projet au Service de l’admission et du recrutement. Ou bien regardez cette vidéo…

 


commentaires (1)

Comments
  1. Enfait, il n’y a plus de droits de scolarité préférentiels. Tout nouveaux étudiants français doit payer les mêmes frais que les Canadiens hors Québec.

Votre commentaire est en attente de modération. Il apparaîtra sur le site une fois validé

Réagissez

Pseudo

Adresse e-mail

Consultez notre règlement concernant notre communauté ici