☰ Menu eFinancialCareers

La fintech française démarre la nouvelle année sur les chapeaux de roues…

581265297

Vous rêvez de travailler dans la fintech française ? Alors l’année 2017 pourrait bien être celle où vous franchirez le pas. En effet, depuis le début de l’année, les différents acteurs du secteur ne ménagent pas leurs efforts pour promouvoir la filière en France mais aussi à l’international, poursuivant ainsi les différentes intiatives déjà prises en 2016. Voici donc un petit tour d’horizon des nouveautés 2017, histoire de bien commencer l’année :

Le Paris Fintech Forum en direct… de la Bourse de Paris

C’est ce mercredi que le Paris Fintech Forum a ouvert ses portes au Palais Brongniart en plein coeur de Paris avec pendant deux jours près de 2.000 participants attendus pour suivre les interventions d’environ 200 dirigeants de banques, assureurs, opérateurs télécoms, régulateurs et bien entendu de Fintech de plus de 25 pays, ce qui en fait le plus grand événement européen sur la finance digitale à l’ère de la Fintech.

« Au cours de ces deux journées nous aborderons tous les thèmes au cœur de l’actualité de la finance digitale en général et de la Fintech en particulier », précise Laurent Nizri, fondateur du Paris Fintech Forum, CEO Altéir Consulting et Vice-President de l’Acsel. « Les grands acteurs d’Europe et d’ailleurs de la banque, de l’assurance, de la scène FinTech, du monde de la régulation et du paysage politique seront amenés à s’exprimer ».

Finance Innovation lance son nouvel appel à projet

Après avoir accompagné plus de 900 entreprises et labellisé 380 projets depuis sa création, le Pôle Finance Innovation a annoncé ce mercredi le lancement de son 5ème appel à projet national afin d’identifier et labelliser les 100 fintech les plus prometteuses de 2017, notamment dans les secteurs de la banque, de la gestion d’actif, des métiers du chiffre et du conseil.

Les lauréats seront présentés à tout l’écosystème financier lors de la prochaine édition de la Cérémonie de remise des Labels Finance Innovation le 8 juin prochain et y rencontreront leurs futurs partenaires,  financeurs et commerciaux. A vous de jouer…

banquegestion d'actifs

La régulation, priorité 2017

La régulation des fintechs a été désignée comme une priorité pour 2017 par la Banque Centrale Européenne (BCE). « Les fintechs (blockchain, robo-advisors…) représentent un potentiel de croissance extraordinaire pour le secteur de l’asset management, avec le développement de business models innovants et la création de nouvelles sources de revenus, tout en garantissant un meilleur service client », explique Myriam Ferran, présidente de CFA Society France.

« Il est toutefois nécessaire de soutenir le développement de ces fintechs en accompagnant les instances de régulation (AMF, ESMA), comme le fait l’institut CFA, afin de s’assurer que les nouvelles pratiques s’inscrivent de façon constante dans les standards de protection existants et les bonnes pratiques actuelles », poursuit-elle.

C’est tout l’écosystème financier qui est mobilisé autour de cette thématique. Preuve en est, lEuropean Institute of Financial Regulation (EIFR) a organisé ce mois-ci à Paris un séminaire intitulé Fintechs et régulation : enjeux pour des champions ? tandis que la société d’avocats d’affaires indépendante De Gaulle Fleurance & Associés organisera le 2 mars prochain un petit déjeuner au cours duquel Thibault Verbiest, associé du cabinet et Thierry Bonneau, professeur à l’Université Panthéon-Assas présenteront leur ouvrage Fintech et Droit :  Quelle régulation pour les nouveaux entrants du secteur bancaire et financier ?

La fintech UK elle aussi dans les starting-blocks

La France n’est pas la seule à s’activer pour promouvoir son écosystème fintech. Le gouvernement britannique organise le 12 avril 2017 à Londres une conférence internationale sur les FinTech. « Celle-ci réunira des investisseurs britanniques et internationaux ainsi que des FinTech britanniques. L’objectif est d’accroître l’investissement dans le secteur FinTech et de consolider ainsi la position de la Grande-Bretagne comme capitale mondiale des FinTech », nous a indiqué ce mercredi Eric Célérier, senior economist à l’Ambassade de Grande-Bretagne.

« Un ministre britannique ouvrira la conférence. Des personnalités issues des FinTech, du capital-risque et des services financiers interviendront également », poursuit-il. « La conférence proposera des ateliers et divers entretiens animés par le gouvernement britannique, la Financial Conduct Authority et la British Business Bank. Les FinTech auront également la possibilité de présenter leurs activités ». Alors à vos agendas…


Crédits photo : Marin Tomas / gettyimages

commentaires (0)

Comments

Votre commentaire est en attente de modération. Il apparaîtra sur le site une fois validé

Réagissez

Pseudo

Adresse e-mail

Consultez notre règlement concernant notre communauté ici