☰ Menu eFinancialCareers

A quelles rémunérations vous attendre en 2017 dans la BFI, la gestion d’actifs et l’audit…

619660236

Janvier est le mois où les grands cabinets de recrutement publient leurs études de salaires annuelles. Cette année, c’est le cabinet Hays qui ouvre le bal avec la publication jeudi matin de la 7ème édition de son étude de rémunération nationale. Elaborée à partir d’un panel de plus de 5.000 candidats et clients, l’étude passe notamment en revue les évolutions des rémunérations dans 23 secteurs. Nous avons choisi de retenir les salaires pratiqués dans la banque de financement et d’investissement, la gestion d’actifs, l’audit ainsi que la finance d’entreprise.

Ces secteurs n’échappent pas à la tendance générale observée par Hays, à savoir que l’an dernier, 80% des employeurs tous secteurs confondus déclarent avoir augmenté la rémunération des salariés, mais dans des proportions limitées : dans la plupart des cas (43% des PME et 68% des grands groupes), l’augmentation se situe entre 0 et 2%. Les pratiques sont inégales selon la taille de l’entreprise : les PME/PMI octroient des augmentations plus importantes, mais l’augmentation est majoritairement généralisée au sein des grands groupes.

Cette année, la fonction Compliance est l’une de celles qui enregistre les progressions de salaires les plus significatives. Et pour cause : les obligations réglementaires forcent les structures bancaires à se doter de spécialistes en droit, en finance et en gestion. « Les métiers du Contrôle des risques de marché sont aussi très actifs dans le domaine du Capital market », constatent les auteurs de l’étude. « Cela se vérifie également dans les banques privées, les établissements bancaires et les sociétés de gestion de patrimoine axées sur les produits de placement, la transmission de capital et la gestion de la fiscalité ».

Concernant les rémunérations dans l’audit, les équipes de Hays observent cette année une stagnation des rémunérations pratiquées sur le marché par rapport à l’année précédente. Cependant, 82% des salariés interrogés déclarent avoir vu leur rémunération évoluer depuis l’an dernier et 86% des employeurs affirment avoir augmenté les salaires de leurs collaborateurs. « Selon nos clients, les plus fortes augmentations concernent les profils d’experts. Le reste suit un rythme limité et régulier d’année en année », précisent les auteurs de l’étude.BFIAM

Audit

Source : Etude de rémunération nationale Hays 2017 (salaires exprimés en k€ annuels)


Crédits photo : HendrikSulaiman / gettyimages

commentaires (0)

Comments

Votre commentaire est en attente de modération. Il apparaîtra sur le site une fois validé

Réagissez

Pseudo

Adresse e-mail

Consultez notre règlement concernant notre communauté ici