☰ Menu eFinancialCareers

Natixis affiche de bons résultats et poursuit ses emplettes dans les fintechs

FRANCE-BANK-ECONOMY-LOGO-NATIXIS

C’est sur fond d’élections américaines que la filiale de banque de financement et d’investissement de BPCE est venue mardi soir clore le bal de la publication des résultats trimestriels des grandes banques françaises. « Des résultats en nette progression pour le troisième trimestre 2016, portés notamment par une activité très soutenue de la Banque de Grande Clientèle », a indiqué Laurent Mignon, directeur général de Natixis.

La division Global Markets voit ainsi ses revenus augmenter de 29% par rapport au troisième trimestre 2015 avec une très bonne performance dans le Fixed income (+39%) qui a connu un trimestre record en Asie (revenus x4,8 sur un an) et en Amériques (+41% par rapport au 3e trrimestre 2015). A cela viennent s’ajouter les bonnes performances des activités Crédit (+70%), Taux et Change (+24%) et Equity (+14%), cette dernière ayant été portée par le dynamisme des Dérivés où la banque joue désormais dans la cour des grands.

Natixis

Quant à la division Global finance & Investment Banking, elle se distingue par une activité soutenue en M&A et dans les financements structurés avec un taux de commission de 36%. Les métiers d’origination ont été tirés par la disivion Aviation, Export & Infrastructure Finance et Real Estate Finance US. Par contre, la division Global Energy & Commodities (hors trade) est toujours pénalisée par l’absence d’une reprise franche des investissements dans le secteur.

Soulignons également un très bon niveau d’activité dans les financements d’acquisition (+84% sur un an) et un taux de commission de services dans l’ensemble des financements structurés en augmentation de 36% sur un an. Enfin, la contribution en forte hausse du M&A a été tirée par Natixis Partners et PJSC.

Autant de bonnes performances qui pourraient à elles seules justifier de l’envoi d’un CV pour travailler dans l’une ou l’autre de ces divisions, sachant que sur son site carrière Natixis propose actuellement une quizaine de postes en CDI en finance de marché (dont une bonne dizaine aux Etats-Unis) et autant d’opportunités dans les fonctions risques et contrôle (en France cette fois-ci).

Natixis devient le pôle Paiement du groupe BPCE

Dans la foulée de la publication de ses résultats, Natixis a annoncé être entrée en négociation exclusive avec les actionnaires de PayPlug, une fintech qui offre une solution de paiement en ligne de nouvelle génération pour les e-commerçants. L’objectif est de prendre une participation majoritaire de la société en complément d’un investissement de 7 millions d’euros afin d’accélérer son développement en Europe.

« Notre volonté est d’accélérer le développement de PayPlug pour en faire un véritable leader du paiement en ligne sur le marché européen du e-commerce », expliquent Camille Tyan et Antoine Grimaud, les fondateurs de la start-up française créée en 2012. Pour ce faire, PayPlug a l’intention d’augmenter rapidement ses effectifs, actuellement de 25 salariés.

Ce projet de prise de participation majoritaire, qui fait actuellement l’objet d’une information–consultation des instances représentatives du personnel, s’inscrit dans la stratégie de Natixis de renforcer son offre sur les métiers d’acceptation du paiement en ligne. Dans le cadre de la constitution d’une ligne de métier Paiements au sein du Groupe BPCE, Natixis a engagé également le projet d’acquisition auprès de BPCE de S-money et ses filiales Le Pot Commun (cagnotte en ligne), Depopass (paiement entre particuliers) et E-Cotiz (paiement pour les associations).

Au terme de cette opération, Natixis regroupera autour de Natixis Payment Solutions l’ensemble des activités de paiement du Groupe y compris Natixis Intertitres. Ces opérations illustrent la forte volonté du Groupe BPCE et de Natixis d’investir significativement dans ce domaine en pleine transformation et en particulier d’être le partenaire de FinTechs innovantes. Le moment idéal donc pour les spécialistes des moyens de paiements innovants de postuler directement auprès de Natixis ou des fintechs qui se trouvent désormais dans son giron.


Crédits photo : LOIC VENANCE / AFP / gettyimages

commentaires (0)

Comments

Votre commentaire est en attente de modération. Il apparaîtra sur le site une fois validé

Réagissez

Pseudo

Adresse e-mail

Consultez notre règlement concernant notre communauté ici