☰ Menu eFinancialCareers

Neuf règles d’or pour vous habiller décontracté en tant que banquier d’investissement

La classe !

La classe !

Si vous travaillez en banque d’investissement, il va de soi que vous devez être bien chaussé et habilllé. Dans une culture sourcilleuse sur la façon de s’habiller dans un environnement professionnel, y compris concernant le port de chaussures brunes ou de chemises à motifs , le concept même de s’habiller décontracté au bureau est une chose difficile à conceptualiser.

Pourtant, à Wall Street comme à la City, les banques d’investissement sont de plus en plus en mode détente. La décision de J.P. Morgan de permettre d’être «business casual» au bureau ouvre une nouvelle brèche en matière de choix de garde-robe. Credit Suisse a déjà mis en place un ‘casual Friday’ et, d’après ce que nous savons, d’autres banques d’investissement lui ont emboîté le pas au cours des derniers mois.

Barclays a interdit les tongs et les jeans délavés suite à l’indignation de certains de ses banquiers d’investissement seniors quant aux choix vestimentaires de l’équipe IT. De son côté J.P. Morgan rappelle que « business casual » ne signifie pas week-end casual, et que si vous voyez un client, vous devez vous habiller pour ce client ». Dès lors, quelle tenue porter en banque d’investissement ? Voici quelques règles à respecter…

1. Déterminez la configuration du terrain

Si votre entreprise vient juste d’autoriser une tenue plus décontractée au bureau, ou un ‘casual Friday’, il est peu probable que vous choisissiez de porter un T-shirt bariolé dès la première semaine. Car avant de faire des choix audacieux , il faudra vraiment vérifier comment vos collègues s’adaptent aux nouvelles règles.

Ce qui vous permettra d’éviter ce genre d’écueil : « Je suis arrivé avec ce que je pensais être une tenue classique relativement ‘casual’ – une chemise et un pantalon en toile – mais tous mes collègues portaient encore des costumes », raconte un analyste de troisième année travaillant à la City. « Ce n’est pas parce que l’entreprise autorise une tenue plus décontratcée le vendredi que tout le monde joue le jeu ».

2. Optez pour une « tenue acceptable »

Faut-il le préciser : vous pouvez vous habiller décontract, mais certainement pas comme si vous étiez en week-end. « Vous devriez vous constituer une garde-robe spécifique pour le casual Friday, composée de vêtements que vous jugez acceptables », conseille Heidy Rehman, ancienne analyst senior chez Citi qui dirige à présent son propre label de mode éthique Rose & Willard.

« Pour les hommes, cela signifie des pantalons en toile et les polos classique. Autre option : un pantalon de costume et chemise mais sans cravate ni veste – j’ai vu beaucoup de types opter pour cela », précise-telle. « Pour les femmes, un pantalon noir jumelé avec un chemisier ou un pull léger. La plupart des femmes témoignent de leur recherche incessante pour la parfaite paire de pantalons noirs. Et pour cause : ces derniers font sérieux et se portent avec tout.

3. Refrénez votre individualité

« D’accord, vous pourriez avoir votre propre look unique, mais même si vous pensez que vous incarnez la quintessence du style, quelque chose de trop bizarre donnera de vous une mauvaise impression », note Heidy Rehman.

« Le ‘Smart casual’ permet aux gens d’exprimer davantage leur individualité. Cependant, ils doivent faire attention de ne pas aller trop loin avec cela », insiste-t-elle. « Si vous êtes un adepte des tenues gothiques, de style rétro des années 1950 ou hip hop, refrénez-vous. Idem pour tout ce qui est trop fortement connoté. Vous devez refléter l’image que le travail est votre priorité ».

4. Respectez la hiérarchie

Sam Wisnia, responsable fixed income et structuration de devises chez Deutsche Bank, a beau se promener dans le bureau en jeans et pull cardigan, cela ne signifie pas qu’il faille l’imiter, surtout si vous êtes junior. Car aussi bizarre que cela puisse paraître, plus vous monterez dans la hiérarchie, plus vous serez habillé de façon décontractée.

« La plupart des juniors (en particulier les jeunes diplômés) portent encore une chemise et un pantalon pour le smart casual », note un analyst junior d’une banque d’investissement de la City. « De toute évidence au fil du temps, les analysts et les associates seniors deviennent plus détendus et portent effectivement des polos ou des mocassins ».

5. Assurez-vous que ce n’est pas démodé

« Je suis étonné du nombre de banquiers seniors britanniques qui pensent que c’est cool de se promener le vendredi avec une paire de vieux pantalons rouges et une chemise polo avec le col relevé », déplore un associate français. Si cela arrive parfois, ce ne doit pas devenir la norme, et plus généralement tout ce qui porté doit être “lavé, repassé et en bon état », indique Heidy Rehman.

« Car qui dit décontracté ne dit pas négligé. Si vous ne suivez pas cette règle, vous donnerez l’impression que vous ne vous souciez pas beaucoup de vous- le danger étant que cette interprétation peut s’étendre à votre attitude au travail. N’oubliez jamais le contexte de votre habillement », poursuit-elle. « Cela vaut aussi pour les chaussures. Des chaussures miteuses feront mauvaise impression. Vous pouvez par exemple portrer des Converse, mais assurez-vous qu’elles soient toujours nickel chrome ».

6. Restez couverts

« Même s’ils sont adaptés en cas de forte chaleur à l’extérieur, les shorts sont à bannir au bureau. Idem pour les sandaqles et autres Crocs qui n’ont rien à faire en banque d’investissement », relève Heidy Rehman.

« Les ourlets ne doivent pas être trop courts (les hommes ne doivent pas donner l’impression qu’ils vont aux fraises), ni porter de manches courtes,des tenues transparentes et des chaussures à bout ouvert », poursuit-elle. Et cela vaut pour les hommes comme pour les femmes.

7. Pas de T-shirts

Vous devez toujours avoir un col visible. « Normalement, jean et chemise sont la norme en terme de tenue décontractée au bureau. Je n’ai jamais croisé personne en T-shirt, ni aucune autre combinaison atroce », observe un analyste italien à Canary Wharf.

8. Pensez ‘pro’

« L’une des raisons pour lesquelles Barclays ressentait la nécessité d’interdire les ‘vêtements de plage’ est peut-être que ce que vous portez a un effet sur votre attitude globale », estime Heidy Rehman.  « Vous pouvez faire vos adieux aux vêtements trop classiques mais vous devez rester dans les clous ».

« Quand nous paraissons bien habillé , notre attitude devient plus sérieuse et axée sur le travail », explique-t-elle. « Quelqu’un habillé de façon trop décontractée a tendance à se détendre. Pour cette raison, il est préférable de ne pas porter des vêtements que vous associez trop facilement à la relaxation ».

9. Pas de sportwear

Que vous soyez un sportif du dimanche ou un sportif aguerri, vous n’avez pas à le montrer au bureau. « La plupart des banques interdisent les tenues sportwear. « Ce sera mal considéré, et ce quel que soit le nombre de médailles récoltées aux Jeux Olympiques !», conclut Heidy Rehman.

commentaires (0)

Comments

Votre commentaire est en attente de modération. Il apparaîtra sur le site une fois validé

Réagissez

Pseudo

Adresse e-mail

Consultez notre règlement concernant notre communauté ici