☰ Menu eFinancialCareers

Les meilleurs endroits pour réseauter à Wall Street

networking on Wall Street

Vous souhaitez faire carrière à Wall Street ? Pour vous y aider, voici les meilleurs endroits où réseauter à New York City avec les banquiers, les gérants d’actifs, les patrons de hedge funds, les experts en private equity et autres professionnels de la finance qui pourraient vous aider faire décoller votre carrière.

Conférences sur l’industrie financière

Les deux principales conférences sur l’industrie qui se tiennent à New York sont la Robin Hood Investors Conference et la Sohn Investment Conference.« Elles sont onéreuses, mais  la Sohn organise un jeu boursier à destination des étudiants qui peuvent  obtenir un billet gratuit », indique sous couvert d’anonymat un gestionnaire de portefeuille de hedge fund, membre de la Hedge Fund Association (HFA).

Parmi les autres conférences d’envergure on peut citer le Technology, Compliance & Risk Management Forum et la Trust & Investment Conference, tous deux organisés par l’association des banquiers de New-York. Ou bien encore le Financial Services Forum; l’Angel Investor-VC Summit, Finovate, le Big Data & Analytics for Banking Summit, la Women in Banking Conference ou la Women in Hedge Funds. Financial Research Associates organise aussi des événements, dont la plupart à New York, pour toute une variété de secteurs des services financiers, principalement la gestion d’actifs et la gestion de patrimoine.

« La plupart des conférences en gestion d’actifs destinées aux investisseurs institutionnels se font uniquement sur invitations envoyées par les banques d’investissement », note notre gestionnaire de portefeuille de hedge fund. « Ce sont des conférences de l’industrie où les CEO, directeurs financiers, gestionnaires de portefeuille et analystes font des présentations et organisent des réunions en one-to-one pour s’entretenir avec les investisseurs institutionnels ». Mieux vaut donc être un client qui rapporte de l’argent à la banque ou un investisseur institutionnel pour obtenir une invitation et avoir une chance de passer le cordon de sécurité.

Bloomberg organise aussi certains événements, y compris une conférence annuelle des hedge funds, qui a tendance à être moins sélective en termes de participants. Les clients de Bloomberg obtiennent des invitations, mais aussi ceux qui travaillent dans l’industrie et parfois même des étudiants.

Par ailleurs, il existe plusieurs associations professionnelles qui organisent des conférences ou événements de networking à New Yort City, comme New York Society of Security Analysts (NYSSA), Market Technicians Association (MTA), 100 Women in Hedge Funds, the Hedge Fund Association (HFA), the Managed Funds Association (MFA) et Young Jewish Professionals (YJP).

« L’Association for Corporate Growth organise des événements avec beaucoup de banquiers du middle-market et des avocats désireux de réseauter », indique Kathleen Lauster, managing director chez Silver Leaf Partners, une société de courtage institutionnel. Et de citer également NYSSA, la filiale locale du CFA Institute, qui propose des événements intéressants ouverts au public. Ou bien la Fixed Income Analysts Society Inc. (FIASI) qui offre une programmation de qualité à un public plus resserré.

Les grandes business schools accueillent toute une conférence annuelle généralement gratuite pour leurs alumnis. Columbia et Harvard sont mêmes ouvertes au public, bien qu’il y ait généralement un ticket d’entrée. « Columbia et Harvard en particulier organisent des conférences de grande qualité à des prix abordables pour les non-alumnis », confirme Kathleen Lauster.

Concernant enfin la Milken Institute Global Conference qui se tient en Californie, de nombreux professionnels de la finance new-yorkaise et du monde entier prennent l’avion jusqu’au Golden State pour y assister. Idem pour la conférence SkyBridge Alternatives (SALT) qui se tient à Las Vegas.

Bars, pubs et restaurants gastro

Le Club de Macanudo sur la 63ème avenue est un restaurant  bar à cigares ouvert à tous avec une ambiance de club privé. « Il y a beaucoup de fumeurs de cigares à Wall Street.  Soyez prêt ensuite pour un nettoyage à sec complet de vos vêtements ! », plaisante Kathleen Lauster.

Aux alentours de Wall Street, il y a différents hot spots, tels que Stone Street, un corridor historique pavé de bars et de restaurants avec des sièges en plein air. Leurs noms ? Ulysses, Beckett’s, Murphy’s et The Growler. Le PJ Clarke est quant à lui situé sur l’Hudson dans le quartier du Word Financial Center, The Full Shilling se trouve sur Pearl Street et le Dead Rabbit sur Water Street, des districts également en vogue auprès des banquiers.

De nombreux débits de boisson situés autour de la gare Grand Central sont fréquentés par des financiers qui vivent dans Westchester ou Connecticut, qui apprécient aussi bien des salons lounge branchés comme le Lea Wine Bar, Silverleaf Tavern et Aretsky’s  Patroon, que des pubs irlandais vieille école tels que Muldoon’s, Mulligan’s et Peter Dillon’s.

« Le Bar Beer [près de Grand Central] est un endroit idéal en été pour tomber sur des banquiers, des professionnels du private equity et des hedge funds qui prennent un dernier verre avant de rentrer chez eux sur la ligne Metro North », relève Kathleen Lauster. « Bryant Park Grill est aussi un très bel endroit l’été où il y a beaucoup de banquiers qui se pressent ».

Dans le quartier Midtown West près de Times Square, citons entre autres come lieux fréquentés par les financiers le Hunt & Fish Club et le Pennsylvania 6. Et si jadis le Royalton près de Bryant Park était le lieu décontracté par excellence, sa clientèle est aujourd’hui plus huppée et senior.

Happy hours hebdomadaires et mensuels

Alternative Assets organise le happy hour mensuel Third Thursday Hedge fund Social. Thirsty Thursday, c’est également une communauté  qui se réunit chaque semaine dans un nouveau bar à Manhattan. Le concept, qui est né à Zurich en 2008, a depuis fait ses preuves. « Nous l’avons importé à New York en 2010 », explique  Tyrene MacLennan, président de Clarita Consulting Group qui précédemment a travaillé chez UBS, Jeffries, BNP Paribas et Credit Suisse. « Il aide les gens fraîchement débarqués à New York à faire du réseautage et nouer des amitiés solides ».

Un mailing list et la page Facebook annoncent l’emplacement de la semaine. Il est destiné aux financiers qui voyagent à New York pour le travail pendant quelques jours. « En outre, c’est un grand événement pour amener des amis et d la famille venus de l’extérieur et de se mêler à des new-yorkais », poursuit Tyrene MacLennan.

Dans le passé, Thirsty Thursday a coordonné certains de ses événements avec InterNations et le Consulat général de Suède à New York. « La majorité des participants sont dans la finance, mais il y a un bon mix de médecins, d’avocats, de personnel des Nations Unies, de professionnels de la pub et du marketing», relève Tyrene MacLennan. « En plus des participants américains, il y également de nombreux expatriés européens travaillant dans la finance».

Les clubs selects

« Je me rends à des événements dans les clubs privés lorsque je suis invité par des amis membres», précise le gestionnaire de hedge fund. Le Core Club et le Club de l’Université de New York sont des exemples de lieux privatifs ouverts seulement à leurs membres, avec un processus de candidature pour ceux qui veulent en faire partie. Les membres sont autorisés à inviter des amis.

« Le Core Club est cher et difficile à obtenir, mais si vous pouvez trouver quelqu’un pour vous parrainer en tant qu’invité, il constitue une occasion de réseautage incroyable », indique Kathleen Lauster.« Le Yale Club [sur l’avenue Vanderbilt] est à mon avis le meilleur des clubs de ce genre. Il y a beaucoup de beaucoup de networking au bar du deuxième étage ».

Événements organisés par les vendeurs

Les fournisseurs de services financiers organisent une tonne d’événements, allant des happy hours à des dégustations de vin en passant par des tournois de golf et desnuits de poker. « Je n’ai même pas le temps d’y répondre par mail tant il y en a », indique le gestionnaire de hedge fund. Rien ne sert d’y aller si  vous n’êtes pas dans l’industrie, un client, un client potentiel ou un proche de l’entreprise. Mais, si c’est le cas, vous pouvez même venir à plusieurs  si vous réussissez à négocier d’autres invitations que la vôtre auprès des vendeurs…  Pour finir, sachez que les cabinets d’avocats, les agences de notation et les banques parrainent tous des événements de networking.

commentaires (0)

Comments

Votre commentaire est en attente de modération. Il apparaîtra sur le site une fois validé

Réagissez

Pseudo

Adresse e-mail

Consultez notre règlement concernant notre communauté ici