☰ Menu eFinancialCareers

BNP Paribas va réduire de plus de 10% les postes de sa BFI en France

ThinkstockPhotos-477811460

Après Société générale qui le 4 avril a annoncé la suppression de 125 postes en France dans sa banque de financement et d’investissement, c’est donc au tour de sa rivale BNP Paribas de préciser les contours de son plan de suppressions de postes. A ce sujet, la direction de la banque a tenu ce jeudi matin une réunion d’information en comité central d’entreprise avec les représentants des salariés du pôle Corporate and Institutional Banking (CIB). Résultat : la direction de la banque a annoncé la mise en œuvre d’un plan de départs volontaires d’un maximum de 675 postes sur trois ans en France (sur les 6.000 personnes employées par CIB dans l’Hexagone) et aussi annoncé qu’un vaste programme de mobilité interne serait mis en place pour les salariés en poste. Selon nos sources, le plan de départs volontaires devrait être activé à partir d’octobre 2016.

Si la banque n’a pas précisé quelles étaient les lignes de métiers qui allaient être dans le collimateur de ce plan, on peut anticiper que ce sont les activités de marché qui seront les plus impactées, tout comme chez la SocGen où les 125 suppressions de postes annoncées concernent ses activités de marchés et sa filiale de gestion Lyxor. Si les banques d’investissement françaises suivent la voie de leurs concurrentes européennes en taillant à leur tour dans les effectifs, c’est néanmoins dans une proportion moindre. A titre d’exemple, Credit Suisse va supprimer 6.000 emplois cette année, dont 2.000 rien que dans ses activités de marché.

D’ores et déjà, les coupes annoncées sont moins importantes que prévues. « On s’attendait à beaucoup plus », confie un syndicaliste de BNP cité par Le Monde sous couvert d’anonymat. Les syndicats craignaient en effet qu’à l’instar de la SocGen qui a supprimé 125 postes supplémentaires, BNP Paribas ne relève elle aussi ses objectifs de réductions de coûts et donc d’emplois, pour tenir compte du mauvais début d’année sur les marchés. Cerise sur le gâteau : 221 nouveaux postes devraient être créés, notamment dans le domaine du digital.« Cela pourra par exemple concerner des postes de data-scientists ou d’experts en technologie Blockchain », nous explique une porte-parole de BNP Paribas CIB, ajoutant que là aussi la priorité sera donnée à la mobilité interne avant les recrutements externes.

Pas vraiment une surprise…

La banque de la rue d’Antin avait lancé en février un plan de transformation de sa BFI afin de l’adapter aux contraintes réglementaires et d’améliorer sa rentabilité. Un programme d’économies avec un objectif d’un milliard d’euros d’ici 2019  avait notamment été annoncé (les syndicats évoquent, eux, plutôt 1,6 milliards d’euros). La direction du groupe avait alors précisé que d’éventuelles suppressions de postes seraient déterminées au cours de la mise en œuvre du plan, à travers les différents pays où le groupe est présent, avec d’éventuelles suppressions de postes décidées pays par pays et au cas par cas. « Il y aura très certainement d’autres adaptations à faire dans d’autres pays que la France », confirme la porte-parole de BNP Paribas CIB, sans préciser lesquels. Pour rappel, 28.000 salariés travaillent pour BNP Paribas CIB dans le monde.

D’autres raisons, plus conjoncturelles, sont également à l’origine de cette décision. Comme les autres banques, BNP Paribas est confrontée à des contraintes réglementaires croissantes et à la forte volatilité des marchés. Pour preuve, elle est exposée à hauteur de 34,3 milliards d’euros dans le secteur de l’énergie et risque de voir sa rentabilité baisser à cause des prix bas du pétrole. Il lui faudra alors faire des provisions supplémentaires importantes pour couvrir d’éventuelles pertes. Depuis le début de l’année, le titre en bourse a dévissé pour passer de 52 euros à 45 euros.

Chart

Source : Boursier.com

commentaires (0)

Comments

Votre commentaire est en attente de modération. Il apparaîtra sur le site une fois validé

Réagissez

Pseudo

Adresse e-mail

Consultez notre règlement concernant notre communauté ici