☰ Menu eFinancialCareers

Après tout, on n’est pas si mal au Luxembourg !

Il n’y a peut-être ni la mer ni le soleil (ou presque), mais nous nous en portons pas plus mal. Pour contrer la morosité ambiante particulièrement ténue au retour des vacances, et ravivée la semaine dernière par l’annonce de suppressions d’emplois chez BarCap et Credit Suisse, nous avons décidé de positiver.

Et quel meilleur moyen de relativiser les tourments du marché de l’emploi en finance que de passer en revue les éléments qui nous font décidemment apprécier le fait d’être basé au Luxembourg ?

C’est pire ailleurs !

La place financière luxembourgeoise n’a certes pas été épargnée par la crise depuis le début de la crise, elle compte 500 emplois en moins, selon les derniers chiffres de la Banque centrale du Luxembourg (BCL) de juin. La précédente crise de 2001 avait toutefois entraîné la suppression de 1 300 emplois.

Mais, surtout, de nombreux employeurs du secteur (et la place présente un bel éventail d’établissements) ont continué de recruter, alors que le moral des recruteurs de la City commencent à chavirer de nouveau à la suite des mauvais résultats des banques d’investissements au 2ème trimestre et une première vague de suppressions d’emploi.

Sachant que l’emploi à Wall Street touche son plus bas niveau depuis 93 et qu’il faudra des années à Londres pour retrouver les milliers dizaines de milliers d’emplois perdus pendant la crise, les financiers luxembourgeois peuvent s’estimer chanceux.

Un pays heureux …

Crise ou pas, près de 96% des résidents du Luxembourg se déclarent satisfaits de leur vie, dans une compilation d’études présentée la semaine dernière par le Statec. Selon le récent rapport de l’Eurobaromètre, le Luxembourg partage la seconde place avec la Suède et derrière le Danemark pour le degré de satisfaction moyen de ses habitants.

Et si l’on en croit le dernier classement duNewsweek, Luxembourg serait le cinquième world’s best country . C’est dire s’il fait bon vivre au Luxembourg…

… et prospère

Le bonheur, les habitants du Grand-Duché le doivent certainement en bonne partie à la richesse du pays. Celui-ci trône en tête du classement des pays européens en termes de PIB par habitant avec 105.000 dollars pour 2009, selon le service de recherche économique Natixis cité par le site internet du quotidien français La Tribune lundi. Il devance aussi largement les États-Unis (46.470 dollars), Singapour (39.660 dollars), ou encore le Japon (32.450 dollars).

Une place financière digne de ce nom

Petit, petit…mais costaud. Le Luxembourg détient 15 % de parts de marché des exportations de services financiers dans le monde et plus de 27% dans l’UE, selon les chiffres publiés la semaine dernière par le Statec. Cela fait du Luxembourg le deuxième plus grand exportateur de services financiers de l’UE derrière le Royaume-Uni.

Rappelons au passage que la place financière de Luxembourg peut se prévaloir d’être le deuxième centre mondial de fonds d’investissement après les États-Unis, le plus grand centre européen pour les captives de réassurance et le premier centre de banque privée dans la zone euro.

Quelque 40.000 personnes travaillent directement et 23.000 autres indirectement pour le secteur financier. Et 77% de ces employés se composent de résidents étrangers et de frontaliers français, belges et allemands. Autant dire que Luxembourg n’a rien à envier à Londres sur l’aspect multiculturel et cosmopolite et constitue tout autant un tremplin pour une carrière internationale !

Alors réconforté ?

commentaires (3)

Comments
  1. Hum, les salaires compensent réellement la petitesse du pays, le manque d’activités, le manque de restaurants, musées, parcs…. ??

    C’est quoi l’activité un dimanche, sieste ? bon, je connais pas le pays, mais vu sa taille, je vois pas bien ce qu’on peut y faire…

  2. Si vous ne connaissez pas le pays comment pouvez vous juger si il est intéressant ou non? La ville de Luxembourg compte énormément de parcs, et j ai assisté en 2 mois a une piece de théatre avec John Malkovitch et un concert de Dee Dee Bridgewater?!?
    Vous feriez mieux de réfléchir avant d’écrire… a moins qu il n y ait que le foot qui vous intéresse?

  3. Bonsoir,
    Compliance Officer en cours de relocalisation au Luxembourg,j’aimerais vivement avoir des conseils et orientations des professionnels de la Compliance au sujet des cabinets de recrutements et chasseurs de tête très actifs dans ce secteur d’activités.
    Je vous remercie d’avance.

    André-Robert SAME
    e-mail:andrerobertsame@yahoo.fr

Votre commentaire est en attente de modération. Il apparaîtra sur le site une fois validé

Réagissez

Pseudo

Adresse e-mail

Consultez notre règlement concernant notre communauté ici