☰ Menu eFinancialCareers

Prévisions de salaires dans la banque, la gestion d’actifs et l’audit pour 2016, selon Hays

Des embellies de salaires en vue pour certains financiers parisiens...

Des embellies de salaires en vue pour certains financiers parisiens...

Le cabinet de recrutement Hays vient de publier son étude de rémunérations 2016. Principal enseignement : le secteur bancaire a été marqué en 2015 par une reprise des recrutements externes qui s’intensifiera en 2016. « Au-delà de ces stratégies de conquête qui impacte directement les embauches sur les fonctions Front Office, différents facteurs peuvent expliquer cette recrudescence », expliquent les auteurs de l’étude.  Selon eux, L’évolution de la pyramide des âges encourage les grandes banques à anticiper les départs et à élaborer les plans de recrutement nécessaires. La transformation digitale, quant à elle, bouleverse ce secteur et met l’innovation au cœur de la banque, entraînant ainsi de nombreuses créations de postes.

Les évolutions réglementaires façonnent le marché et incitent certaines structures à renforcer leurs services Compliance et Risques. Ceci se vérifie particulièrement au sein des banques de financement et d’investissement et des sociétés d’Asset management. Les banques privées, quant à elles, densifient leur Front Office en recrutant des Gérants privés capables de rapatrier leurs encours sous gestion. Enfin, les métiers de l’IT et ceux en lien avec les moyens de paiement deviennent des éléments clés dans la construction de la banque de demain.

Coté rémunérations, le secteur consent de plus en plus à augmenter les salaires de leurs meilleurs éléments. En effet, la rétention des bons salariés est désormais au cœur des problématiques RH. « Moteurs de l’innovation, les fonctions marketing et digitales obligent les banques à innover en termes de rémunération en proposant des packages plus attractifs ou des salaires modulables (avec une part variable plus motivante) afin d’attirer les meilleurs profils », relèvent les auteurs de l’étude. Enfin, les jeunes diplômés, très courtisés, bénéficient d’une marge de négociation plus large à l’embauche.

Hays01

Hays02

Hays03

Source : Etude de rémunération nationale Hays 2016

commentaires (0)

Comments

Votre commentaire est en attente de modération. Il apparaîtra sur le site une fois validé

Réagissez

Pseudo

Adresse e-mail

Consultez notre règlement concernant notre communauté ici