☰ Menu eFinancialCareers

Banques, cabinets conseil, institutions : où travailler dans la compliance ?

75904148

Vous êtes spécialisés dans la compliance et souhaitez faire carrière dans ce métier ? Sachez que de nombreuses opportunités de carrière existent, principalement en banque et dans les cabinets conseil, mais pas seulement. Grandes entreprises, sociétés de gestion et autres hedge funds restent très demandeurs de ces profils. Au vu des besoins, le métier continue de recruter, sans cesse. « Là où dans une banque il y avait besoin d’un compliance officer il en faut désormais souvent trois », nous rappelle un recruteur en finance basé à Paris.

Et le phénomène n’est pas prêt de se tarir. « La conformité est LE sujet clé pour les banques sur les prochaines années », explique Etienne Maillard, associé du cabinet Themis Executive Search, selon qui les besoins en recrutement sur ces fonctions seront constants et les banques seront contraintes d’innover avec l’embauche de profils issus du front office. Les mutations de la compliance vont engendrer une revalorisation de la fonction elle-même.

En attendant, voici les secteurs d’activité qui font aujourd’hui la part belle aux compliances officers :

Banque : des équipes compliance régulièrement étoffées

En 2015 et 2016, la Conformité de BNP Paribas recrutera plus de 1000 postes partout dans le monde dans tous les métiers de la Conformité. Les qualités requises ? « Il faut un bon esprit d’analyse et de synthèse, un sens de la proactivité, de la réactivité, un courage aussi dans ses décisions », confirme Frédéric Sicard, responsable conformité Wealth Management chez BNP Paribas.

Mais pas seulement. « En matière de conformité, il est capital de connaître l’activité de votre contrepartie avec ses clients, dans quels marchés géographiques et sur quels types de produits », fait remarquer Alain Bozzi, Directeur de la conformité de la Société Générale. Ainsi, si vous travaillez avec une petite banque de niche, il est plus probable que celle-ci connaisse très bien sa clientèle. Plus la banque est grande, plus sa base de clientèle est diversifiée, et donc potentiellement complexe, tout comme ses activités géographiques et sa gamme de produits. Dans ce cas, il peut être plus difficile de comprendre la banque et son fonctionnement.

Preuve de l’importance stratégique de cette fonction : Stéphane Morin, nommé fin novembre directeur de la compliance de Natixis, est directement rattaché à André-Jean Olivier, secrétaire général, membre du comité de direction générale. Idem pour Jean-Pierre Trémenbert, inspecteur général de CA CIB qui a été nommé fin octobre directeur de la conformité chez Crédit Agricole et a intégré à cette occasion le comité exécutif.

Asset Management : des besoins, quelle que soit la taille des structures

D’après une étude EY, les professionnels européens de la gestion d’actifs sont submergés par la superposition des directives réglementaires et leur complexité croissante au niveau mondial. Les sociétés de gestion recrutent donc régulièrement des professionnels de la conformité, et pas seulement les plus grosses d’entre elles.

Pour preuve, le cabinet Fed Finance a posté début 2016 une offre d’emploi concernant un(e) chargé(e) de conformité et de contrôle interne (OPCVM) pour une société de gestion à taille humaine. Profil recherché ? Un titulaire d’une formation supérieure spécialisée dans le droit, la finance ou la gestion (Master 2) doté d’une expérience d’au moins 3 ans sur un poste similaire en conformité et contrôle interne au sein d’une société de gestion d’actifs ou en audit OPCVM.

Conseil : des départements calibrés sur-mesure

Dans les métiers du conseil, le cabinet de chasse parisien Vendôme & Associés observe une guerre des talents sur les métiers du risque et de la conformité, des missions accrues dans les Financial Services sur les problématiques Finance & Risk et de réglementation (MiFid, Solvency…).

Dans les cabinets conseils, les professionnels de la conformité interagissent souvent avec d’autres services. Chez Deloitte par exemple, le Pôle Regulatory se trouve au sein du département Risk Advisory. Il est en charge de l’accompagnement des clients du cabinet dans leurs projets, de la définition des principes directeurs à la mise en place d’une organisation adéquate, sur des thèmes tels que la conformité, la gestion des risques, la structuration de leur contrôle interne, la lutte contre le blanchiment d’argent et la fraude, etc.

Finance d’entreprise : quelques besoins chez les gros corporates

A propos de l’année écoulée, Laurent de Bellevue, directeur associé en charge de l’activité Finance au sein du cabinet Robert Walters, évoque la nécessité pour les grandes entreprises « de s’entourer d’experts pour gérer les nombreuses contraintes règlementaires ». Les grandes entreprises de services ou industrielles sont évidemment les seules à disposer d’un département compliance, les PME et TPE ayant recours à des consultants externes.

Hedge funds : la compliance parmi les emplois les plus sûrs

Sur la base de témoignages de recruteurs en finance basés à Londres, où se concentrent la plupart des grands fonds spéculatifs, les effectifs de la conformité sont sous tension. Et même si les hedge funds les plus petits ont recours à l’externalisation via des fournisseurs tiers, « les comptables avec une bonne expérience du reporting réglementaire restent très recherchés », explique  Barry Seath, fondateur de Mirage Recruitment dédié au recrutement dans les hedge funds.

Institutionnels : des recrutements au compte-goutte

Les organismes d’Etat nationaux et supranationaux sont eux aussi en recherche d’experts en conformité, mais dans des proportions évidemment moindres que les grandes banques. Saviez-vous que Tracfin, le service de renseignement rattaché à Bercy chargé de lutter contre les circuits financiers clandestins, le blanchiment d’argent et le financement du terrorisme, qui vient de fêter ses 25 ans, est l’un des rares services de Bercy à avoir augmenté ses effectifs, malgré les restrictions budgétaires ? Peut-être l’occasion de rejoindre la centaine de personnes qui y travaillent actuellement, d’autant plus que les recrutements peuvent s’effectuer par la voie contractuelle sans passer de concours.

commentaires (0)

Comments

Votre commentaire est en attente de modération. Il apparaîtra sur le site une fois validé

Réagissez

Pseudo

Adresse e-mail

Consultez notre règlement concernant notre communauté ici