☰ Menu eFinancialCareers

INTERVIEW : comment décrocher un job chez McKinsey & Co, par le directeur du recrutement de McKinsey

McKinsey

McKinsey & Co. est au conseil ce que Goldman Sachs est à la banque d’investissement. Le cabinet tient depuis quatorze ans la tête du classement des cabinets de conseil établi par Vault. Plus grand que ses deux principaux concurrents – BCG et Bain & Co, il est aussi bien plus mystérieux.

Alors que faut-il donc pour entrer chez McKinsey ? Brian Rolfes, partner chez McKinsey, et responsable du recrutement au niveau international, nous livre son éclairage.

Quel est le meilleur moment pour postuler chez McKinsey ? Avec une licence ou après un MBA ? Quand saisir de nouvelles opportunités pour intégrer le cabinet ?

Notre cabinet a considérablement renforcé ses effectifs dans le monde entier au cours des dix dernières années : nous employons aujourd’hui plus de 10.000 consultants, répartis sur plus de 100 sites et dans plus de 60 pays, qui interviennent dans plus d’une vingtaine de secteurs, avec sept pôles de compétences fonctionnels et plusieurs nouvelles entités de service – parmi lesquelles McKinsey Solutions, McKinsey Digital et McKinsey Implementation. Cette expansion nous a bien sûr conduit à élargir l’éventail des profils recherchés, tant en termes de formation qu’en termes d’expérience ; avec pour conséquence un nombre croissant d’opportunités d’intégrer McKinsey.

Nombreux sont ceux qui nous rejoignent avec une licence, mais nous recrutons aussi au sein des meilleurs établissements de MBA au monde. Nous accueillons également des juristes, des médecins, des titulaires de doctorat et autres mastères dans divers domaines hors de l’univers business. Nous recherchons de plus en plus de collaborateurs expérimentés – qui ont acquis une expérience dans une fonction ou un secteur spécifique. Et eux ont des parcours très variés : ce peut être un diplômé en business ayant travaillé en opérations, ou bien un ex-étudiant en informatique avec un parcours dans le numérique, ou encore un ingénieur resté pendant plusieurs années dans les produits pharmaceutiques.

Préférez-vous des analystes et associés passés au préalable par la case stage avant d’intégrer le cabinet à plein temps ? Quel pourcentage de votre effectif a suivi cette voie ?

Nous recrutons des collaborateurs issus des horizons les plus divers, mais recherchons avant tout des candidats faisant preuve de curiosité, d’enthousiasme dans la résolution de problèmes ardus, et capables de travailler en bonne intelligence au sein d’une équipe. Ceux qui bénéficient d’une première expérience professionnelle sont généralement plus prompts à s’acclimater et aptes à comprendre immédiatement les attentes et les règles inhérentes à leur fonction.

Une large proportion de nos nouvelles recrues intègre le cabinet avec une licence, mais les diplômés de troisième cycle avec plusieurs années d’expérience professionnelle constituent une part non négligeable de notre effectif.

Etes-vous ouverts aux candidats disposant d’une expérience en banque et en finance ?

Absolument, nous sommes demandeurs en effet de collaborateurs ayant exercé dans la finance, qui seraient prêts à mettre leurs compétences et leur expérience au service de McKinsey.

Comment fonctionne le processus de l’entretien pour les juniors ? Et pour les plus expérimentés ? Quels sont les éléments distinctifs de McKinsey ?

Il y a deux phases dans  l’entretien McKinsey – l’expérience personnelle et l’étude de cas. Durant l’entretien portant sur l’expérience personnelle, les candidats sont invités à revenir sur leurs expériences passées ; je pense en particulier aux situations dans lesquelles ils ont démontré leurs capacités de leader et leurs compétences dans la résolution de problèmes – indispensables à la réussite d’une opération donnée. Nous sommes convaincus que la meilleure façon d’évaluer des compétences dans ce domaine est de discuter avec eux d’un cas concret qui s’est présenté chez McKinsey : c’est ce qui nous permet de comprendre comment ils structureraient un problème complexe, souvent ambigu, quels seraient selon eux les aspects prioritaires, comment ils traiteraient les faits et données relatifs au problème, formuleraient leurs conclusions et leurs recommandations.

Quelle est votre question favorite en entretien et pourquoi ?

Les questions posées chez McKinsey sont cohérentes par rapport à l’expérience personnelle de chacun et à l’étude de cas proposée. Les candidats devraient consulter notre rubrique Carrières et visionner les vidéos de préparation à l’entretien pour prendre en compte les conseils des collaborateurs actuels de McKinsey : comment se sont-ils préparés aux entretiens, ce qu’ils ont aimé et ce qu’ils auraient aimé savoir avant…

commentaires (0)

Comments

Votre commentaire est en attente de modération. Il apparaîtra sur le site une fois validé

Réagissez

Pseudo

Adresse e-mail

Consultez notre règlement concernant notre communauté ici