☰ Menu eFinancialCareers

Stagiaire chez Goldman Sachs ? Conseils pour ne pas vous mettre à dos vos nouveaux collègues…

stage chez Goldman Sachs

À proscrire durant votre stage chez Goldman Sachs...

L’été approche, avec un seul mot d’ordre si vous êtes étudiant et que vous ambitionnez de rejoindre une banque d’investissement : stages ! Et une conséquence directe si vous en avez décroché un dans l’une des Top 10 américaines : une certaine appréhension. Un stage est une condition nécessaire mais pas suffisante pour intégrer une banque à l’issue de vos études. Si vous voulez convertir votre stage en offre d’emploi, il vous faudra avoir tout bon.

Les stagiaires de Goldman Sachs ont une bonne raison de tout donner pendant l’été. Les statistiques sont là pour en témoigner : avec 96% de candidatures rejetées, le simple fait de décrocher un stage dans cette banque mythique constitue déjà un exploit en soi. Raison de plus pour vouloir transformer l’essai en restant dans la place.

C’est dans cet esprit que Goldman a récemment lancé une session Hangout sur Google+ à l’intention de ses potentiels futurs stagiaires. À cette occasion, deux anciens stagiaires – embauchés depuis – ont donné leur témoignage sur la façon dont ils avaient géré leur stage. Pour ceux qui s’apprêtent à passer l’été chez Goldman Sachs, ils ont mis en lumière les attitudes susceptibles de heurter les banquiers seniors, ceux qui détiennent ni plus ni moins le pouvoir de vous recruter. Voici donc les écueils à éviter.

1. N’abusez pas du mot “cool”

Jeremy, associate dans la division “Operations”, avoue qu’il lui a été conseillé de se détacher du mot ‘cool’. « On m’a reproché d’avoir trop employé le mot ‘cool’ dans mes échanges avec les banquiers seniors, indique-t-il. L’idée était de m’adapter davantage à mon auditoire, et peut-être aussi d’utiliser un vocabulaire plus au goût du jour ».

2. N’essayez pas d’impressionner vos collègues en ne parlant que boulot

Serrena, analyste financière, raconte avoir souvent entendu « détends-toi un peu » durant son stage chez Goldman. « De fait, je parlais beaucoup trop de travail, témoigne-t-elle. J’étais assise sur mon bureau en essayant de parler marché et classes d’actifs, mais ce que les gens autour de moi recherchaient, c’était quelqu’un avec qui ils puissent passer huit à dix heures par jour. Ils voulaient établir un contact personnel. »

3. Adoptez une approche mesurée pour vous constituer un réseau

Les stages sont indispensables à la constitution d’un réseau. Mais un réseau ne se construit pas en s’imposant aux autres. « Oubliez les contacts avec ceux qui vous paraissent froids, indique Jeremy. Préférez les personnalités plus chaleureuses – et trouvez par exemple quelqu’un qui pourra vous présenter à d’autres personnes ».

4. Ne demandez jamais à être évalué sur une échelle de 1 à 5

Durant tout votre stage, vous recevrez des retours sur votre attitude et votre travail. Certes, ils sont importants pour la suite, mais gardez-vous d’être insistant à ce sujet. Les participants à cette session Hangout recommandent d’éviter de demander une évaluation de stage sur une échelle définie. Mettez plutôt en avant ce que vous avez fait et demandez s’il est possible d’améliorer vos résultats.

5. Ne snobez pas vos collègues stagiaires

Bien évidemment, seuls quelques postes sont réservés aux jeunes diplômés en stage. Bien sûr, tous les stagiaires sont dans la course. Pourtant mieux vaut ne pas traiter les autres stagiaires comme de simples concurrents. Il est « important de tisser des liens avec les autres stagiaires », insistent les participants à la session Hangout. Comme ces stages vous conduisent dans différents services, il est utile, par exemple, de discuter et demander conseil à un stagiaire qui est passé par l’équipe que vous allez bientôt rejoindre (ce que vous devez lire, à qui vous devez parler…). Goldman apprécie l’esprit d’équipe, c’est donc un point à ne pas négliger.

6. Bannissez le harcèlement inutile

Le responsable du desk est d’accord pour prendre un café avec vous. Et alors ? Si un imprévu survient juste avant l’heure convenue, le café passera à la trappe. « Sachez toujours prendre la mesure de la situation – c’est la clé », commente Serrena.

7. Ne débitez pas bêtement tout ce que vous avez appris

Goldman cherche avant tout des collaborateurs capables de penser par eux-mêmes. Vous devez vous forger votre propre opinion et savoir remettre en question ce qui vous a été enseigné. Il est important de démontrer vos capacités de réflexion.

8. Un petit tour et puis s’en va… Ne retournez pas à l’école ou à la fac comme si de rien n’était

Même si votre stage ne dure que quelques mois, cela ne signifie en rien que vous devez ignorer vos nouveaux amis après avoir quitté la banque. Les ex-stagiaires conseillent de garder le contact quand vous aurez retrouvé les bancs de l’école ou de l’université. Faites signe à votre manager et à vos collègues de temps à autre. Prenez des nouvelles de l’équipe. Court, mais sympa…

Prenez exemple sur Serrena : « J’ai suivi les mêmes études que certains de mes ex-collègues. J’en ai donc profité pour leur envoyer ma thèse. Cela peut toujours s’avérer positif de montrer aux gens que vous vous souvenez d’eux sur un point particulier ».

commentaires (0)

Comments

Votre commentaire est en attente de modération. Il apparaîtra sur le site une fois validé

Réagissez

Pseudo

Adresse e-mail

Consultez notre règlement concernant notre communauté ici