☰ Menu eFinancialCareers

Ce que le marché de l’emploi réserve aux financiers d’ici à 2022

emploi en finance à l'horizon 2022

La finance n’est pas l’ennemi de l’emploi.  Share on twitterCes quinze dernières années, les activités financières et d’assurance ont créé près de 67.600 nouveaux emplois. Et cette tendance pourrait se poursuivre, si l’on en croit le rapport réalisé par France Stratégie (unité de recherche rattachée au Premier ministre) avec la Dares (ministère du travail) et remis ce matin au ministre du Travail, François Rebsamen.

Selon cette étude intitulée “Les emplois en 2022”,  ce sont 248.000 postes qui seraient à pourvoir dans les métiers de la banque et des assurances sur la période 2012-2022. Ce qui représente 3,2 % de ses effectifs, soit une proportion légèrement supérieure à celle projetée pour l’ensemble des métiers.

À cela, au moins deux explications : 1- les seniors (50 ans et plus) occupent aujourd’hui environ 30% des emplois du secteur et les départs en retraite pourraient concerner 199.000 personnes d’ici à 2022. 2- La tendance à la croissance des métiers de cadres se confirme particulièrement dans ce secteur : « Les cadres [de la banque et assurances] devraient continuer à bénéficier de perspectives d’emploi très favorables », prévoit l’étude, soit +1,6% de créations nettes par an (contre + 0,7 % tous métiers confondus). Cette forte croissance s’explique par « des besoins toujours croissants de services à haute valeur ajoutée et de couverture dans le secteur assurantiel ».

prospective-emploi-banque-2

Les cadres, une augmentation en trompe-l’œil ?

Les cadres tireront donc clairement leur épingle du jeu en matière d’emploi au détriment des techniciens et surtout des employés. La tendance n’est pas nouvelle : l’emploi des cadres, dont la croissance était modérée au cours des années 1990, a fortement augmenté dans les années 2000, à un rythme bien supérieur à la moyenne (+4,1% par an sur 2002-2012 contre +0,4% en moyenne pour l’ensemble des métiers).

« L’essor des postes de cadres dans la banque est en partie lié au développement des prestations d’expertise et de conseil auprès des particuliers et des entreprises. Dans les assurances et mutuelles, le vieillissement de la population et l’extension des produits assurantiels (complémentaires santé, produits d’épargne retraite, etc.) ont contribué à l’accroissement de la demande », explique le rapport.

projections-emploi-2022

Quel que soit le scénario, les cadres ressortent  comme les grands gagnants de ces projections. Entre 118.000 et 138.000 postes seront à pourvoir d’ici à 2022, soit deux fois plus que chez les employés et techniciens.

Selon le scénario le plus optimiste – faisant la part belle à un contexte macroéconomique plus favorable et une politique d’innovation dynamique – jusqu’à 64.000 créations nettes de postes pourraient voir le jour d’ici à 2022 pour les cadres de la bancassurance. Un rythme très inférieur (de près de 44% !) à la dynamique de création d’emploi des années 2002-2012. Autrement dit, les postes à pourvoir dans les prochaines années le seront surtout grâce aux départs en retraite.

Les banquières resteront minoritaires parmi les cadres

Si les femmes occupent actuellement l’écrasante majorité des emplois parmi les employés et les techniciens dans le secteur de la banque et de l’assurance, elles restent minoritaires (42%) parmi les cadres. Et cela ne devrait pas changer fondamentalement pour elles. Leur part va certes passer de 61% à 65% tous niveaux de qualification confondus mais les femmes cadres devraient rester légèrement minoritaires en 2022, anticipe le rapport.

Côté finance d’entreprise, les voyants sont au vert !

Selon les projections de France Stratégie et de la Dares, le cadre des services administratifs, comptables et financiers figure à la 4e place du classement des métiers les plus porteurs à l’horizon 2022 – derrière l’agent d’entretien, l’aide à domicile et l’enseignant.

Dans le domaine de la gestion et de l’administration des entreprises (dont les projections sont résumées dans le graphique ci-dessous), le nombre de cadres a là-aussi progressé à un rythme bien plus soutenu que pour l’ensemble des métiers, porté notamment par la dynamique du contrôle interne et du conseil. Cette dynamique devrait se poursuivre quoiqu’à un rythme moins soutenu au cours des prochaines années. Pour cette population en particulier, 244.000 postes sont à pourvoir sur la période 2012-2022, dont 97.000 seront des postes nouvellement créés.

cadres-financiers-2022

 


commentaires (0)

Comments

Votre commentaire est en attente de modération. Il apparaîtra sur le site une fois validé

Réagissez

Pseudo

Adresse e-mail

Consultez notre règlement concernant notre communauté ici