☰ Menu eFinancialCareers

Trois graphs qui devraient vous convaincre de travailler en gestion d’actifs plutôt qu’en banque

gérants d'actifs

Les asset managers prennent de la hauteur

Depuis quelques temps déjà, les carrières en gestion d’actifs gagnent en attractivité au détriment des carrières bancaires. Goldman Sachs mise sur ses activités de gestion d’actifs pour compenser la chute de ses revenus de  trading. En France, de nombreuses initiatives visent à valoriser la filière tels les investissements du fonds d’incubation Emergence pour aider de jeunes gérants à prendre une envergure internationale ou la création par la loi Macron de la « société de libre partenariat » pour attirer les grands investisseurs étrangers à investir dans les fonds en France.

Le mois dernier, une étude du think tank britannique New Financial prédisait que dans trois ans les rémunérations octroyées aux gérants de fonds dépasseront pour la première fois celles des banquiers d’investissement.

Toujours pas convaincu ?

Regardez plutôt ce qui se passe outre-Atlantique. Le cabinet américain Johnson Associates vient de produire les graphiques suivants, confirmant cette nouvelle réalité : la banque d’investissement perd de son pouvoir d’attraction au profit de l’asset management.

1) Dans la gestion d’actifs les rémunérations sont en hausse, contrairement à la banque d’investissement

Asset management pay up

2) La part différée de la rémunération dans la gestion d’actifs est élevée mais à des niveaux moindres qu’en banque d’investissement

Deferrals in asset management

3) Oui, la part des revenus consacrée aux rémunérations des collaborateurs est plus faible dans la gestion d’actifs mais cette part est moins volatile qu’en banque d’investissement 

Asset manager pay and revenues

commentaires (0)

Comments

Votre commentaire est en attente de modération. Il apparaîtra sur le site une fois validé

Réagissez

Pseudo

Adresse e-mail

Consultez notre règlement concernant notre communauté ici