☰ Menu eFinancialCareers

Les 4 conseils de Goldman Sachs pour préparer votre entretien d’embauche

Interview-for-trading

Vous vous apprêtez à passer un entretien avec Goldman Sachs, ou toute autre banque de premier plan ? A part vous familiariser avec les principes et standards de l’entreprise, que devez-vous faire pour vous préparer ? Heureusement, “Carrières App ‘de Goldman Sachs comprend une liste de conseils utiles.

L’Application Goldman indique que vous ne réussirez pas à un entretien bancaire si vous n’avez pas pris en considération les quatre points suivants. Cependant, comme Goldman Sachs ne fournit que des suggestions qui tiennent en un titre, nous avons décidé de développer chacune d’entre elles ci-dessous :

1. Faites des recherches sur l’entreprise où vous postulez

Si vous passez un entretien chez Goldman Sachs ou dans une autre banque, vous devrez connaître ses principes, sa stratégie et les problématiques qui affectent le secteur d’activité où vous postulez. Comment pouvez-vous dénicher cette information ? Goldman ne fait pas de suggestions, mais les principes des banques sont généralement indiqués sur leurs sites web. Pour plus d’informations sur leur stratégie globale, accédez à la section des relations avec les investisseurs du site de la banque et regardez ses rapports trimestriels et annuels les plus récents.

Vous devriez également prendre un abonnement payant à Seeking Alpha et regarder les transcriptions des appels des banques avec les investisseurs (Astuce : vous pourrez les trouver plus facilement si vous recherchez le nom du directeur d’une banque) – accorder une attention particulière à la section Q&A de ces transcriptions où les analystes des banques concurrentes posent aux dirigeants des questions sur leur stratégie. Ces questions peuvent être éclairantes sur les grandes questions du moment.

2. Lisez les journaux et blogs traitant des domaines où vous postulez / réseautez

Vous aurez besoin de lire la presse financière générique comme le Financial Times et le Wall Street Journal (Astuce – Si vous n’êtes pas abonné WSJ vous pouvez parfois accéder aux articles WSJ gratuitement si vous entrez le titre dans Google News).

Vous devriez également consulter la section industrie financière de Bloomberg. Vous pouvez mettre en place une recherche personnalisée sur Google News pour les banques et les domaines d’activité qui vous intéressent comme par exemple ‘M&A’ si vous cherchez un emploi dans les fusacqs ou ‘IPO’ si vous voulez travailler dans marchés actions.

Dans ce cas, vous devriez également vous renseigner sur les transactions récentes où la banque a été impliquée. En quoi ces opérations sont-elles intéressantes ? Si vous postulez dans le fixed income, regardez l’évolution des taux d’intérêt et des rendements obligataires. Faites-vous une opinion sur l’endroit où les rendements sont susceptibles d’être les plus performants. Si vous postulez pour un job actions, vous aurez besoin d’un avis sur l’orientation des marchés d’actions et d’être en mesure d’indiquer les actions que vous aimez et celles que vous n’aimez pas.

Si vous voulez vraiment obtenir les tendances profondes d’un domaine particulier de la banque, vous pouvez également le faire en consultant directement les rapports trimestriels d’agences d’informations comme Dealogic et Thomson Reuters.Toutes deux offrent des rapports trimestriels sur les tendances M&A et marchés de capitaux par région et par secteur d’activité.

Si vous souhaitez travailler dans la vente et le trading, jetez un œil sur le Markit Magazine pour connaître les grandes tendances de l’industrie. Vous devriez aussi regarder comment la banque où vous postulez est classée dans les sondages menés par des organisations comme Extel (pour les actions) ou Euromoney (FX) – sachant que sa position dans le classement est un argument pour lequel vous voulez travailler pour ladite banque.

Plus généralement, vous devriez également consulter des forums comme Wall Street Oasis, des sites comme Mergers & Inquisitions ou bien des sites français comme NextFinance ou bien Fusions & Acquisitions Magazine. Ou bien encore les blogs carrières des banques comme celui de Goldman Sachs. Quant aux réseaux, les banques fournissent généralement sur leurs propres sites une liste des événements de réseautage. Voici un exemple du Crédit Agricole. Vérifiez régulièrement ces listes d’événements.

3. Ayez une bonne idée de la division, du poste et de l’endroit où vous postulez

Dire simplement que vous voulez “travailler dans la banque” ne suffit pas. Vous aurez besoin de postuler à un domaine d’activité bancaire particulier dans une région ou un pays particulier. Au cours de l’entretien, les banques analyseront votre choix. Vous aurez donc besoin de savoir exactement pourquoi vous voulez travailler en M&A plutôt que dans la vente, ou bien dans la vente plutôt que dans le trading, ainsi que la raison pour laquelle vous voulez vendre des actions plutôt que des obligations. Goldman Sachs dit expressément que vous devez être prêt à discuter de votre motivation pour postuler à une division particulière et une entreprise en particulier.

Comment vous préparer ? Les banques mettent en ligne des informations sur ce que signifie travailler dans une division particulière. Étudiez ces questions et lisez autant que possible les profils de ceux qui font ce travail particulier.

Essayez de parler à des gens qui exercent déjà les emplois qui vous intéressent – demandez au service carrière de votre école s’il peut vous mettre en contact avec les anciens élèves qui occupent ces fonctions. Allez aux séances de réseautage des banques, demandez aux banquiers présents à quoi ressemble un journée type, demandez-leur ce qu’ils aiment dans leur job.

4. Soyez prêt pour les ‘questions de compétence’

Goldman Sachs conseille également d’arriver à un entretien préparé à “discuter de vos expériences de leadership pertinentes de ces deux dernières années” ainsi que les “activités culturelles où vous êtes impliqués’.

Qu’est-ce que des banques comme Goldman Sachs cherchent ici ? Fondamentalement, elles veulent savoir si vous possédez les ‘soft skills’ qu’elles recherchent chez leurs employés. Vous devez donc entrer dans votre entretien doté de solides exemples où vous avez “fait preuve de leadership”, “transformé une situation négative”, “encouragé une équipe pour travailler avec vous pour atteindre un objectif” et plus généralement surmonter des problèmes pour atteindre quelque chose de tangible.

La meilleure façon de répondre à ces questions de compétence est d’utiliser la méthode STAR (Situation, Tâche, Action, Résultat). Cela vaut la peine d’appliquer les points de STAR à chacun de vos exemples de situation avant l’entretien. De cette façon, vous saurez clairement comment répondre.


commentaires (0)

Comments

Votre commentaire est en attente de modération. Il apparaîtra sur le site une fois validé

Réagissez

Pseudo

Adresse e-mail

Consultez notre règlement concernant notre communauté ici