☰ Menu eFinancialCareers

Quelles places financières offrent le plus d’opportunités aux femmes pour un poste en front office ?

men only!

Si vous êtes une femme et que vous cherchez un emploi en banque d’investissement, en gestion d’actifs ou en private equity, vous n’aurez aucun mal à trouver votre bonheur… à condition de viser les RH, les relations investisseurs et les RP. C’est, en tout cas, la conclusion d’une analyse réalisée sur les CV de la base de données d’eFinancialCareers, riche de 1,2 million de CV de professionnels de la finance en provenance du monde entier. Les parcours des candidates démontrent que les secteurs de la finance où les femmes sont majoritaires se limitent aux RH et aux postes de recrutement, aux relations investisseurs et aux RP.

Plus précisément, partout dans le monde, la majorité des postes en RH sont occupés par des femmes, avec une proportion proche de 70% à Hong-Kong. Même constat pour les relations investisseurs et les RP, avec 56% à 70% de femmes dans les régions couvertes par eFinancialCareers. Sans surprise cependant, elles sont sous-représentées en front office. Les graphiques ci-dessous présentent les pourcentages de femmes dans les secteurs générateurs de revenus – des M&A au trading en passant par les hedge funds – dans les pays suivants : Royaume-Uni, Etats-Unis, Hong-Kong, Singapour, France, Allemagne, Moyen-Orient et Australie.

Comme nous l’avons déjà évoqué dans notre série d’articles sur la diversité en finance, c’est l’Asie qui semble la plus avancée, avec 30 à 40% de femmes postulant dans de multiples secteurs dont la banque d’investissement, la gestion d’actifs et les fonds d’investissement.

Contre toute attente dans une région où les femmes ont dû batailler ferme pour accéder au travail, elles sont également bien représentées dans la finance au Moyen-Orient – un résultat probablement lié au fait que la plupart des candidates répertoriées par eFinancial Careers se trouvent à Dubaï, dans un contexte largement plus ouvert au progrès.

Pour les autres pays, les graphes ci-dessous s’apparentent au mur de la honte dès lors que l’on s’attache à trouver des femmes à des postes générateurs de revenus dans la finance. La France comme le Royaume-Uni apparaissent dans le ventre mou du classement pour la majorité des secteurs, mais très loin encore du seuil psychologique des 40% – le pourcentage de référence pour les femmes employées à la City. Quant à l’Allemagne, c’est le pays à éviter à tout prix pour une femme ambitieuse visant une carrière en front office.

Women-investment-bankingWomen-capital-marketsWomen-tradingWomen-asset-managementWomen-hedge-fundsWomen-private-equity

LIRE AUSSI :

Ces 12 femmes françaises qui dominent la finance en Europe

Avis aux femmes : sept conseils pour booster votre carrière en finance cette année

La finance française fait-elle bande à part en matière de mixité ?

commentaires (0)

Comments

Votre commentaire est en attente de modération. Il apparaîtra sur le site une fois validé

Réagissez

Pseudo

Adresse e-mail

Consultez notre règlement concernant notre communauté ici