☰ Menu eFinancialCareers

Ce que les consultants en stratégie peuvent vous apprendre

complex ideas 182056671

Il y a des choses que les consultants des grands cabinets de conseil en stratégie savent et que le reste du monde ignorent. Vous en doutiez ? Un ex-consultant de McKinsey a publié un post sur le site collaboratif américain Quora pour vous en convaincre. Grand prince, Robert Barham, qui après deux ans chez le leader du consulting en Grande-Bretagne vient de rejoindre l’industrie du numérique, vous ouvre les portes du savoir ou plutôt du savoir-faire made in McKinsey.

Penser sous forme de diagramme

Les consultants des grandes consulting firms ont une obsession : définir et décortiquer les problèmes souvent de manière schématique et logique. Cela leur prend beaucoup de temps, mais ça vaut la peine car une fois le problème disséqué, les pistes sur lesquelles il vous faut travailler apparaissent clairement.

« Oui, nos cerveaux fonctionnent comme des diagrammes. Cela peut néanmoins être une bonne chose quand vous essayer de résoudre un problème dans un laps de temps court », assure l’ex-consultant. Vous ne comprenez pas de quoi il parle ? Décidemment gracieux, Barham vous donne une belle illustration :

quora flow chart

Faire parler les chiffres

Les consultants réfléchissent en mode « graphiques », mais ils se passionnent aussi pour les faire. Officiellement, ce n’est pas pour faire joli ou impressionner le client. Non, il s’agit d’éclairer ce dernier, le diagramme pouvant révéler un point qu’autrement le client n’aurait pas su comprendre, ou simplement aider le client à changer son regard sur un problème. Pour cela, encore faut-il pouvoir lire les chiffres, comme une histoire en somme.

Dans ce domaine, « les consultants ont un instinct pour trouver l’histoire derrière les chiffres. Ils savent que les données ne sont pas seulement un ensemble de chiffres, mais une représentation de la réalité […] parfois complexe et nuancée », poursuit-il.

Parler à votre manager toutes les semaines

Le monde du consulting est probablement l’une des industries qui évaluent le plus ses employés. Les consultants ont une réunion hebdomadaire de 30 min à 1h avec leur management, un debrief à l’issue de chaque projet, sans parler des tête-à-têtes formels qui ont lieu tous les 6 mois. Le tout sur la base de questionnaires d’évaluation très exhaustifs.

Vous pensez que c’est une perte de temps ou pire une torture ? Détrompez-vous. « C’est extrêmement précieux. Comme partout, pour progresser, il faut comprendre ce que vous faites de bien et ce que vous faites moins bien, ce qui est difficile sans feedback ni coaching », explique Barham. D’autant que le consultant est aussi invité à évaluer son manager.

Bien se connaître pour travailler l’art du travail en équipe

Les équipes au sein des cabinets changent très souvent, au gré des projets et du trunover. Du coup, pour travailler efficacement ensemble, les consultants passent beaucoup de temps à se parler en amont et pendant les projets.

Ils parlent du projet certes, mais aussi d’eux-mêmes (de leur personnalité, de leur façon de travailler, de leurs compétences). De façon à optimiser le travail d’équipe. « Ce que vous apprenez, c’est que ce genre de choses compte. Réussir un projet a beaucoup à voir avec la consolidation de l’équipe et le fait de travailler bien les uns avec les autres », résume Barham.

LIRE AUSSI :

Audit-Conseil : Les 3 JOBS phares des grands cabinets pour les jeunes dip

Découvrez les sociétés (en finance) où il fait “bon travailler”

commentaires (0)

Comments

Votre commentaire est en attente de modération. Il apparaîtra sur le site une fois validé

Réagissez

Pseudo

Adresse e-mail

Consultez notre règlement concernant notre communauté ici