☰ Menu eFinancialCareers

Quelques astuces “techno” simples pour faire sortir votre CV du lot

©istockphoto/Warchi

©istockphoto/Warchi

Aucun artifice ne pourra détourner les recruteurs de l’essentiel dans un CV, à savoir son contenu. Néanmoins, rien ne vous empêche d’avoir recours à de simples moyens informatiques pour mettre RH et consultants dans les meilleures dispositions possibles. Objectif : se distinguer, faire valoir son professionnalisme et donner l’impression d’être à l’aise sur le plan informatique et les nouvelles technologies (à défaut d’être un véritable geek).     

Thomas Moran, CEO du cabinet de recrutement américain Addison Group, partage avec vous quelques conseils simples, auxquels Medhia Chiboune, consultante senior financial markets pour le cabinet Hays à Paris, a accepté d’apporter un éclairage français complémentaire.

Utiliser un PDF : Quand vous envoyez votre CV à un responsable d’équipe en position de recruter, mieux vaut formater le document en PDF plutôt que d’utiliser une pièce attachée sous format Word, suggère Thomas Moran. À cela une raison simple : un CV en PDF apparaîtra toujours sous la même forme, celle que vous avez choisie. « Ça donne un côté “quali” au CV », confirme Medhia Chiboune. À l’inverse, le risque avec une pièce attachée sous format Word, c’est que sa forme peut varier si le destinataire de votre email n’a pas la même version de logiciel que vous.

Attention cependant cette règle ne vaut pas nécessairement lorsque vous adressez votre CV à un service RH ou via un portail en ligne. L’automatisation des systèmes au sein des départements RH empêche parfois la lecture de documents PDF. Préférez alors le bon vieux document Word. C’est aussi ce que conseille Medhia Chiboune, expliquant que les consultants au sein des cabinets apprécient de pouvoir parfois anonymiser le CV, faire des notes et commentaires voire utiliser leur propre template avant de l’envoyer aux clients.

Nommer votre fichier : Ceci peut paraître dérisoire, mais chaque détail a son importance. Gardez en tête que le destinataire lit et classe éventuellement les CV. Plutôt que de l’enregistrer sous le nom « CV » (sans parler d’autres noms plus farfelus), indiquez plutôt votre nom / le poste pour lequel vous postulez (/voire l’employeur lorsqu’il est envoyé à un cabinet de recrutement). C’est une manière à la fois de mieux personnaliser sa candidature, mais aussi de faciliter le travail des recruteurs.

Dernier petit détail relevé par Medhia Chiboune : soyez vigilant à ce que les « propriétés » du document correspondent bien à votre profil. Il peut arriver, par exemple, que l’auteur du document (voir dans la fenêtre « propriétés » dans « Fichier ») ne soit pas le vôtre, après qu’un proche par exemple ait apporté des corrections sur votre CV. Quant au nom de l’entreprise, là aussi mieux vaut qu’il corresponde à celui de votre employeur, ou mieux, qu’il soit carrément effacé.

Le plus des liens hypertexte : La plupart des professionnels qui recrutent – que ce soit des opérationnels, des RH, ou des consultants – apprécient de pouvoir cliquer sur des liens hypertexte les conduisant vers les profils des candidats sur les réseaux sociaux et/ou sur un blog, rappelle Thomas Moran. Des études ont montré que les recruteurs se montrent plus réceptifs s’ils peuvent mettre un visage sur un nom. Or la photo sur le CV n’est pas un usage très répandu sur les places financières étrangères (à l’exception peut-être de l’Allemagne), et en particulier sur les métiers de front-office en banque. En France, on tolère la photo sur le CV sans en être fan. En toute logique, on la retrouve plus souvent dans les métiers de la vente et plus largement de contacts avec les clients.

Pour Medhia Chiboune, les liens hypertexte sont généralement une bonne idée car ils aident à fluidifier la consultation du CV, à condition toutefois de ne pas en abuser. La consultante recommande vivement l’usage du lien hypertexte vers le site web de votre employeur si – et seulement si – l’établissement n’est pas très connu, soit qu’il s’agit d’une structure entrepreneuriale ou étrangère peu présente en France.

Attention aux incohérences entre les différents supports : Si vous mettez à jour ou décidez de modifier certains éléments de votre CV, n’oubliez pas de réaliser les mêmes changements sur vos profils sur les réseaux sociaux. Il faut éviter au destinataire de votre CV toute confusion ou de se poser trop de questions. 

commentaires (0)

Comments

Votre commentaire est en attente de modération. Il apparaîtra sur le site une fois validé

Réagissez

Pseudo

Adresse e-mail

Consultez notre règlement concernant notre communauté ici