☰ Menu eFinancialCareers

OPINION : Un conseil : esquivez les charmantes stagiaires

J’aimerais, si vous le voulez bien, commencer par un état de fait:les filles qui décrochent un stage en banque d’investissement sont généralement mignonnes. Elles possèdent également toutes les compétences requises et la perspicacité exigée pour un poste junior dans une banque. Les plus brillantes auront compris dès le premier jour que la seule chose qui importe est d’impressionner autant de personnes que possible.

Si vous êtes un analyste ou un associé surmené (voire un VP avec un penchant pour les saisir au berceau), les stagiaires peuvent ainsi se montrer irrésistibles. En passant 14 heures par jour devant votre écran, il est peu probable que votre corps puisse être comparé à celui de Brad Pitt, mais l’attention flatteuse que vous porte une jeune fille de 20 ans et quelques, en quête effréné d’un emploi, peut vous convaincre que vous avez gardé belle allure.

Le destin faisant, croit-on, bien les choses, les banques organisent souvent une série d’évènements type networking avec boissons à volonté et autant d’opportunités d’impressionner ces “oh si facilement” impressionnables jeunes gens. Après un certain nombre de verres (trop de toute façon), vous êtes bel et bien convaincu de ressembler à Brad Pitt. Sauf que, croyez-moi, vous en êtes toujours aussi loin.

Je parle par expérience. Je suis passé par là : l’abus d’alcool me conduit à cibler une Angelina et à lui faire la cour dans la cage d’escalier, après avoir passé ma journée scotché sur des docs Excel.

Personnellement, j’ai flirté avec une stagiaire d’un autre département de la banque, de l’autre côté de la muraille de Chine comme l’on dit. Tout comme à l’occasion de nombreuses levées de capitaux ou d’opérations de fusion ou d’acquisition, il a été prouvé une nouvelle fois que le mur n’était pas si difficile à enjamber (sans mauvais jeu de mots).

Le problème est qu’aucun secret ne peut être tenu dans les banques. Si vous pensez que votre patron ne sait pas que vous avez trafiqué vos frais à l’occasion de votre dernier business trip, vous vous leurrez. Votre collègue se rappelle la dernière fois que vous avez eu une aventure et la secrétaire écoute tous vos appels personnels. Plus inquétant encore, cette personne que vous détestez le plus dans votre équipe sait pourquoi vous avez disparu cinq minutes lors du dernier offsite (et pourquoi vous êtes revenu si enjoué et bavard). Bienvenue dans la banque. Si cela ne vous plaît pas, vous pouvez toujours travailler ailleurs.

Tôt ou tard, vous serez aperçu prenant le taxi avec Angelina, ou déjeunant avec elle dans un petit café où vous étiez pourtant persuadé que personne ne vous verrait. Cela a tout l’air d’une bonne idée sur le moment, mais rétrospectivement il vous semblera que c’était au moins aussi stupide que la fois où, encore à moitié ivre, vous aviez soumis ce reçu de Stringfellows dans vos frais.

Ne faites pas cette erreur. Cela ne fera ne vous rendra aucune faveur pour votre carrière. Et croyez-moi, Angelina ne se retournera même pas une seule fois sur vous une fois son stage terminée.



L’auteur, ancien banquier d’affaires, est un professionnel qui travaille désormais dans un fonds de private equity, à Londres

commentaires (15)

Comments
  1. Typiquement anglo saxon, l’alcoolisme est parfaitement assumé, mais le sexe et la coke bouh vilain, pas bien !
    Grandissez un peu, ou restez sur vos écrans Excel !

  2. Excellent. Et ce n etait pas une banque francaise ou tout est permis, meme aux US…

  3. Mouais bof … Ne pas fricotter avec les stagiaires ? Pour certains c’est peut être un conseil, pour d’autres c’est une évidence.

  4. si Angelina est assez “naive” pour se laisser impressionner si facilement par des trader, sales ou banquier d’affaires c’est qu’elle ont bien voulu jouer le jeu de la promotion canapé. Ne me dites pas qu’elles ont cru une seconde au price (sic) charmant…

    ps: on peut tres bien travailler devant des ecrans pendant 10h/jour et garder la forme en ayant un mode de vie sain et en pratiquant une activité sportive regulierement. Chez nous, on joue au foot et au tennis entre collegues de la salle

  5. Il ne faut pas les regarder dans les yeux, certaines ont des regards de chien abattus à faire pleurer un mort…

  6. bah rien que du basic arretons de se voiler la face
    ça ce passe depuis les années 50 alors arretons de jouer les calimeros et assumons !!!!

  7. Le titre est un peu sexiste !
    Et dans le fond, on se fiche pas mal du fond de cet “article”.

    Soyez un peu + sérieux sur ce site, ne laissez pas votre “plume” à ce type d’article.

    En France, Efinancial est tout sauf un site sur la Finance (peut être les recrutements, et encore … j’en doute).

    Cdt,

  8. Mais quel article macho ! Franchement efinancial, vous n’avez pas honte de sortir un article pareil ? On pronne partout l’égalité au travail et vous osez sortir un article dans lequel on déconseille d’embaucher des filles ? En gros il faudrait être moche pour être compétente ?
    Ce torchon serait digne d’être présenté à la HALDE !!

  9. Article stupide et réac’. Je comprends mieux pourquoi l’auteur a publié sous couvert d’anonymat…

  10. Comme chantre du sexisme et autres combats réactionaire… bravo…
    Un tel papier est vraiment regrétable…

  11. Tout de suite les grands mots, “réactionnaire, sexisme”….certains ici ne connaissaient même pas l’existence du mot “réactionnaire” avant que 2 ou 3 abrutis de gauche le sortent pour qualifier ceux qui ne pensent pas comme eux.

    L’article ne dit à aucun moment qu’il ne faut pas embaucher de jolies filles, mais il “conseille” aux professionnels de ne pas trop fricoter avec les stagiaires…

    Soyez intelligents et arrêtez de vous enflammer pour rien.

  12. J’ai été Responsable de formation dans un établissement d’une banque de détail ; je peux vous certifier que je n’avais pas besoin de sortir de mon bureau pour savoir tout ce qui se passait. Il y avait toujours une bonne âme bien attentionnée pour venir me demander si j’étais au courant de la dernière… information.

    On appelle cela la jalousie et l’ambition; Alors dans un milieu comme la finance de marché où elles sont démultiplées, imaginez tout ce que peut savoir votre patron sans jamais avoir eu à le demander ;-)

  13. Cet article est vraiment pathétique, probablement comme son auteur… non mais ça intéresse qui ces histoires à dormir debout? Un peu de sérieux Efinancial! Pour poster des articles pareils, autant le faire sur viedemerde.com!

  14. “Les plus brillantes auront compris dès le premier jour que la seule chose qui importe est d’impressionner autant de personnes que possible”

    Très très vrai. Enormément de personnes ont le melon et dépensent un énergie folle à faire savoir qu’ils sont des “killers” alors qu’ils font un métier banal.

  15. comment il est nul cet article!!!
    Je suis étonné qu’on publie des torchons pareils sur un site destiné à plus sérieux

Votre commentaire est en attente de modération. Il apparaîtra sur le site une fois validé

Réagissez

Pseudo

Adresse e-mail

Consultez notre règlement concernant notre communauté ici